Nigéria : Une centaine d’évadés après l’attaque d’une prison

Des hommes munis d’explosifs ont attaqué, ce dimanche 2 novembre 2014, une prison dans le Centre du Nigeria déjà prise pour cible par le groupe islamiste armé Boko Haram, libérant au moins 50 prisonniers, a déclaré la police ce lundi matin.

Les assaillants armés ont utilisé des explosifs pour s’introduire dans la prison de « Koton-Karfe » dimanche soir, et « jusqu’à 50 prisonniers se sont échappés », a déclaré le porte-parole de la police nigériane, Emmanuel Ojukwu, à l’AFP.

Mais selon « Euro News », les derniers chiffres estiment à environ 132, le nombre d’évadés. Par ailleurs, plusieurs médias nigérians font également état de plus de 100 prisonniers libérés.

Cette prison est connue pour abriter des combattants de Boko Haram, mais selon M. Ojukwu, l’attaque est liée à « des activités criminelles » et non à l’insurrection islamiste qui secoue le Nigeria depuis cinq ans.

L’établissement avait déjà été attaqué, en février 2012, quand des hommes armés avaient détruit les grilles à l’explosif, tué un gardien et libéré 119 prisonniers.

Noufou KINDO
Burkina24


Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page