Burkina : L’AJIR appelle “à un apaisement des coeurs”

537 10

Ceci est une déclaration de l’Alliance des jeunes pour l’indépendance et la République (AJIR), parti politique membre de l’opposition politique, qui appelle, entre autres, à l’apaisement des coeurs et à la réconciliation. 

Suite à l’insurrection populaire qui a stoppé net le projet de coup d’Etat constitutionnel ourdi par l’ex Président Blaise COMPAORE et mis fin par la même à son mandat, l’Alliance des Jeunes Pour l’indépendance et la République (AJIR):

  • déplore les pertes en vies humaines, salue la mémoire de tous les martyrs de la République et présente ses sincères condoléances aux familles éplorées de ces désormais héros nationaux ;
  • partage les douleurs et les meurtrissures physiques et psychologiques des blessés et leur souhaite un prompt rétablissement ;
  • félicite tout le peuple du Burkina Faso pour sa détermination à préserver les acquis démocratiques de notre pays pour lesquels tant de martyrs ont donné de leur vie tout au long de l’histoire de notre pays ;
  • remercie et félicite l’ensemble des composantes de notre société (anciens, jeunes, femmes, partis politiques, organisations de la société civile, travailleurs des villes et des campagnes, commerçants, élèves et étudiants,…) pour cette éclatante victoire sur la dictature ;
  • adresse une mention spéciale aux femmes du Burkina Faso, nos mères, pour leur implication déterminante dans la lutte ;
  • félicite les militantes et militants du parti des jeunes du Burkina, AJIR, pour leur engagement et leur participation remarquable dans la lutte engagée par notre peuple au nom de la démocratie;
  • salue l’attitude républicaine de nos forces de sécurité et de notre armée nationale ;
  • salue l’esprit d’ouverture de toutes les forces vives de la Nation pour une transition civile et démocratique ;
  • adresse un vibrant hommage à la jeunesse du Faso qui a pris son destin en main et mis fin à la dictature de l’ex régime, pour ouvrir enfin une ère nouvelle empreinte d’espoir et de perspectives heureuses pour tous les jeunes du Burkina Faso.
  • appelle la jeunesse, principale artisan de la chute de l’ex régime, à plus de vigilance et d’implication afin que ses attentes dans le Burkina post COMPAORE, ne se transforment pas en désillusion.
  • appelle à un apaisement des cœurs et à une réconciliation des filles et fils de notre pays à travers la mise en place d’une commission vérité-justice et réconciliation.

Démocratie – Travail – Développement

Ouagadougou, le 06 novembre 2014

Pour le Bureau Exécutif National, le Président,

Adama KANAZOE



B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Article similaire

Il y a 10 commentaires

  1. Merci d’appeler la jeunesse ? plus de vigilance et d’implication. La jeunesse a int?r?t si elle ne veut un jour regretter am?rement cette r?volution inachev?e.

  2. De quel opposition parliez vous? de l’ex majorit? devenue opposition! !! Ou de l’opposition vraie qui a mis l’assembl?e hors d’?tat de nuire? Si c’est de derni?re que vous parliez allez y au CEFOP vous serez mieux entendu!!

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *