La CEDEAO appelle à ne pas prendre de sanctions contre le Burkina

742 28

Le sommet extraordinaire de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest s’est tenu le 6 novembre dernier à Accra au Ghana.

Le Burkina a été le sujet principal, en plus de celui de l’épidémie d’Ebola. Au terme du sommet, les chefs d’Etat de la CEDEAO ont invité la communauté internationale et les partenaires techniques et financiers à ne pas prendre de sanctions contre le Burkina, eu égard aux efforts menés actuellement pour sortir de la crise et mettre en place une transition civile.

La CEDEAO appelle cependant les autorités militaires à une levée immédiate de la suspension de la Constitution en vue de permettre un retour à une normalité constitutionnelle. Les chefs d’Etat de  la communauté ont désigné le président sénégalais Macky Sall à la tête d’un groupe de contact afin d’accompagner le Burkina.

En rappel, le Canada a déjà suspendu son aide directe au Burkina et l’Union africaine a lancé un ultimatum de deux semaines pour une transmission du pouvoir à un civil. Pour le lieutenant-colonel Isaac Zida, un ultimatum n’est pas une priorité, la priorité étant d’aboutir à une transition civile consensuelle et viable.


Photo : Les chefs d’Etat de la CEDEAO au sommet extraordinaire sur le Burkina (© AfricaTopsuccess)



Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Il y a 28 commentaires

  1. felicitation a Kadre. voila pourquoi il est bon d’avoir des compatriotes a la t?te des institutions transnationales. On comprend la bataille arrangee entre Europe et USA pour conserver les postes de president et directeur generale de la BM et FMI

  2. Bravo la CEDEAO pour votre position sage en vers les pays des hommes int?gre vous avez prouver votre amour en vers ce peuple qui avait lutt? pour se lib?r? de ce royaume impos?. Nous condamnons la position de l’union africaine une position p?-matur?e la quelle prouve l’incapacit? de cette instance africaine incapable de d?fendre les africains, nous ne voyons pas son importance d’exister car les dictateurs sont l? elle prenne pas des sanctions contre eux.

  3. Camarades bourkinab?s, zida va c?der le pouvoir c’est par la lutte que cette victoire avait ?t? conquise une lutte qui avait fait vers? votre sang, il n’est pas fort que BLAISE que l’avez enlev? les dents et il ne peut plus mordre personne. il va ceder le pouvoir.

  4. Lucien Goldseek , la sagesse doit guider tous les burkinab?s afin que la stabilit? revienne rapidement dans l’int?r?t du peuple. Les injures gratuites contre ADO sont inopportunes et risqu?es pour les relations conviviales que les 2 pays entretiennent.

  5. on avait l’impression que la France , l,’UA ,et bcp chefs d’etat avaient vraiment peur de Blaise Compaore excepte les USA qui ont joue Franc jeu du debut jusqu ? la fin .les autres ont commence ? dire quils avaient mis en garde Compaore contre le tripatouillage apres que ce dernier ait totalement perdu le pouvoir , bande d’hypocrites

  6. sancsion sancsion ?pui quoi encord d?pui k l pr?si Zida a chi? pr eux ils on chang? 2 bouche
    pr?si leur a di ou ils ?tai ? il n’on pa pu dir a Blaiso de pa tripatouill? l constitution ? kan l? Burkinab? on pri leur d?stin en main ? tente 2 trouv? 1 terrain d’entante pr remetr l pouvoir o civil eux il s permet 2 don? 1 pr rendr l pouvoir

  7. Falait prendre des sanctions contre blaise! Si nous n’arrivons pas a trouver un civil qui fasse l’unanimit? pour le moment,on n’a qu’a en fabriquer un pour votre bon plaisir? Irresponsables que vous etes!

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *