Le Front de résistance citoyenne exige “l’arrestation immédiate” de Blaise Compaoré

825 150

Dans la déclaration qui suit, le Front de résistance citoyenne, une organisation de la société civile burkinabè,  exige “l’arrestation immédiate” de l’ancien président Blaise Compaoré, ainsi que de son exécutif. 

Le 30 octobre 2014, le Peuple burkinabè a pris son destin en mains par une insurrection populaire qui a contraint à la démission Monsieur Blaise Compaoré de ses fonctions de Président du Faso, Chef de l’Etat.

Cette insurrection populaire a pour origine l’obstination de Monsieur Blaise Compaoré à substituer à la volonté de notre Peuple la sienne comme source de toute légitimité politique dans notre chère Patrie.

En se concertant pour violer notamment la Constitution et la Charte africaine de la démocratie, des élections et de la gouvernance, au mépris des engagements politiques et éthiques pris par les plus hautes autorités de l’Etat et des protestations populaires inédites, en engageant un processus de révision de l’article 37 de la Constitution en vue de rester au pouvoir à la fin de son deuxième mandat présidentiel en 2015, alors même qu’il avait déjà exercé deux mandats consécutifs de 1991 à 1998, puis de 1998 à 2005, Monsieur Blaise Compaoré et ses alliés de la majorité présidentielle se sont rendus coupables d’une tentative de coup d’Etat constitutionnel.

Une telle initiative a dès lors sapé les fondements de la légitimité du pouvoir de Monsieur Blaise Compaoré et de ses alliés, provoquant du coup la désobéissance civile des citoyens, conformément à l’article 167 de la Constitution. D’où l’insurrection populaire qui a abouti à la démission de Monsieur Blaise Compaoré et fait de nombreux morts et blessés.

Ce faisant, les individus sus-cités ont porté atteinte à notre Constitution en son article 166, qui dispose que « la trahison de la patrie et l’atteinte à la Constitution constituent les crimes les plus graves commis à l’encontre du Peuple ».

En attendant la saisine de la Haute Cour de Justice de transition, institution compétente en la matière, nous demandons au Procureur du Faso, garant des intérêts du Peuple et de la société, de poursuivre ces individus pour trahison de la patrie et atteinte à la Constitution. Pour faire droit au Peuple burkinabè, étancher sa soif de justice, honorer la mémoire de nos martyrs, éviter que de tels crimes à l’encontre du Peuple ne soient encore commis, la société civile burkinabè exige :

L’arrestation immédiate de Monsieur Baise COMPAORE, son extradition et

son jugement pour atteinte à la Constitution ;

L’arrestation immédiate des dirigeants des partis politiques membres de la

majorité présidentielle dont l’ADF-RDA et ceux du Front Républicain ;

L’arrestation immédiate des dirigeants de la FEDAP/BC ;

L’arrestation des membres du gouvernement ;

L’audit des comptes publics du pays afin de poursuivre tous ceux qui sont coupables de crimes économiques ;

L’ouverture immédiate d’une enquête sur tous les crimes de sang et

particulièrement ceux commis sur les manifestants du 30 octobre 2014 ;

La prise de mesures conservatoires dans toutes les résidences privées ou publiques pouvant renfermer des pièces à conviction ou des informations intéressantes pour la justice ;

L’apposition de scellés dans les bureaux des anciens dirigeants et membres du gouvernement pour empêcher la destruction des preuves d’infractions, etc.

La société civile rassure l’opinion nationale et internationale qu’elle n’est pas animée par un esprit de vengeance mais qu’elle ne saurait cautionner l’impunité. Sans justice, il ne saurait y avoir de réconciliation nationale et de paix durable.

Sans repentance ou autocritique des bourreaux de notre Peuple, il ne saurait y avoir de pardon.

Pour le Front de Résistance Citoyenne (FRC)

Le Porte Parole

Dr Luc Marius IBRIGA

B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Article similaire

Il y a 150 commentaires

  1. J’esp?re que le nouveau gouvernement va prendre les biens de la famille compaore pour remettre au gouvernement car ils son venue avec rien et ils repartiront avec rien…
    la patrie ou la mort nous vaincrons

  2. Tous les membres de la cours constitutionnelle doivent ?tre poursuivi aussi pour crime contre la patrie. Ils auront pu ?viter ces morts et bless?s en jouant leur r?le: dire ? Blaise Compaor? que la r?vision de l’article 37 est anti-constitutionnelle !

  3. Xi blaise doit etre juger .alors la France devrai aussi etre juger .car Sankara etai dune par communiste . Abat limperialisme xai lutter contre limperialisme ors les francais etaient dans le camp imperoalist . Pour mw on devai dabor juger la france ensuite felix houphouer boigny enfin blaise .xinon le juger dans le neant xoi disan kil a tuer sankara .mes ami xai ke vous avez koigner poto

  4. je connais des membres de l’opposition qui ?tait dans des bonnes graces du r?gime,ainsi que certains de la soci?t? civil,Monsieur Zida ne laisse pas tromper des assoif? du pouvoir par la rue,des associations de Soci?t? Civil de nom,des parti politique de salon,quatre d?put?,deux deput?s et un par l? et d’autre sans conseillers,d’autre doivent au travailleur de x 9,je vous prie d’etre prudent avec des revanchars,cousu de mauvaise fois. petit delinquant,autour d’une soci?t? civil,faite une enquete moralit?,vous serait supris.

  5. Il a fait de son mieux????je r?ve un Burkinab? qui dit ??! Avec tout ce qu’il a dilapider avc sa famille et ses proches….,vs dites kil a fait de son mieux….! Il aurait pu faire bcp plus k ?? en 27ans!

  6. Laissez de c?t? le cas de blaise ce tyran , vous verrez qu’il sera jug? pour ses actes dans les temps a venir car d?tr?n? il n’aura plus les moyens de lutter contre tout un monde endeuill?e…( et oui des milliers de sankariste ? travers le monde l’attendent ) vous me navrez que personne n’ai ?voqu? le seul vrai crime qui m?rite qu’on lutte a le poursuivre… avez vous une m?moire. .. laissez… occupez vous avec t?nacit? a l’avenir de votre patrie afin que la vrai justice et la paix soient les piliers de votre gouvernement. Et reflechissez bien (surtout vous Souleymane Coumbia ) a l’h?ritage que vous laisserez a vos enfants, soit les fruits de la lutte d’un peuple int?gre! Soit les ?claboussures de merde d’un n?ocolonialisme omnipr?sent. Vive le Burkina Faso

  7. Blaise doit venir repondre pourquoi 30 manifestants sont morts avant que commence les vieilles affaires Thomson Norbert et d’autres

  8. Voici ce que j'ai ?crit le 14 Septembre 2014 ? l'occasion de l'appel lanc? par les d?put?s de l'Ex majorit? ? Blaise COMPAORE pour qu'il convoque un r?f?rendum afin de modifier l'article 37 de la constitution:
    J?ai le pressentiment qu?Alain YODA, Achille TAPSOBA, Assimi KOUANDA, Blaise, Fran?ois et L?onard COMPAORE, vont terminer leur chantier ? la CPI. Un internaute a dit plus haut que les d?put?s sont entrain de pousser Blaise COMPAORE ; au contraire c?est Blaise lui-m?me qui pousse les d?put?s dans la faute. C?est encore lui qui a pris en otage son entourage et non le contraire. Mais comme un adage le dit ? ce qui est dans les yeux de la souris se trouve ?galement dans les yeux du chat ?. Je conclus en comparant l?attitude du pouvoir en place ? cette histoire dr?le : Un homme s?est lev? un jour et a dit qu?il souhaitait soulever la queue du chat pour voir son derri?re. Les sages se sont r?unis pour lui dire que c??tait interdit. Les vieilles, les vieux, les jeunes lui ont signifi?s que c?est d?fendu de regarder l?anus du chat. Ses voisins l?en ont dissuad?s en vain. Il a attrap? le chat, a soulev? la queue et a regard? copieusement l?anus. Soulag? par son forfait, il enfourche sa moto, la d?marre et file en ville pour ses courses. Chemin faisant, il est renvers? par une voiture et se retrouve nu avec les fesses en l?air. Tous les passants ont regard? sa nudit? qu?il tentait de cacher. Finalement ce qu?il a fait au chat, lui est ?galement arriv?. Respecter la constitution cher majorit? pr?sidentielle, sinon vous pourrez perdre en une journ?e, tout ce que vous avez mis du temps ? emmagasiner comme richesse avec ? la cl? l?humiliation et la honte que vous pourrez subir. Que la sagesse du tout puissant nous guide. Amen.

  9. Le texte ci-dessous a ?t? ?crit le 14 Septembre 2014 ? l’occasion de l’appel lanc? par les d?put?s de l’Ex majorit? ? Blaise COMPAORE pour qu’il convoque un r?f?rendum. Malheureusement, j’ai ?t? censur? par…..
    J?ai le pressentiment qu?Alain YODA, Achille TAPSOBA, Assimi KOUANDA, Blaise, Fran?ois et L?onard COMPAORE, vont terminer leur chantier ? la CPI. Un internaute a dit plus haut que les d?put?s sont entrain de pousser Blaise COMPAORE ; au contraire c?est Blaise lui-m?me qui pousse les d?put?s dans la faute. C?est encore lui qui a pris en otage son entourage et non le contraire. Mais comme un adage le dit ? ce qui est dans les yeux de la souris se trouve ?galement dans les yeux du chat ?. Je conclus en comparant l?attitude du pouvoir en place ? cette histoire dr?le : Un homme s?est lev? un jour et a dit qu?il souhaitait soulever la queue du chat pour voir son derri?re. Les sages se sont r?unis pour lui dire que c??tait interdit. Les vieilles, les vieux, les jeunes lui ont signifi?s que c?est d?fendu de regarder l?anus du chat. Ses voisins l?en ont dissuad?s en vain. Il a attrap? le chat, a soulev? la queue et a regard? copieusement l?anus. Soulag? par son forfait, il enfourche sa moto, la d?marre et file en ville pour ses courses. Chemin faisant, il est renvers? par une voiture et se retrouve nu avec les fesses en l?air. Tous les passants ont regard? sa nudit? qu?il tentait de cacher. Finalement ce qu?il a fait au chat, lui est ?galement arriv?. Respecter la constitution cher majorit? pr?sidentielle, sinon vous pourrez perdre en une journ?e, tout ce que vous avez mis du temps ? emmagasiner comme richesse avec ? la cl? l?humiliation et la honte que vous pourrez subir. Que la sagesse du tout puissant nous guide. Amen