B24 inside : Le CSC dans nos murs

713 2

Dans le cadre de sa tournée de visite des médias, une délégation du Conseil Supérieur de la Communication (CSC), était dans les locaux de Burkina24 ce 12 novembre 2014. 

Après l ‘insurrection populaire du 30 et 31 octobre, qui a vu le saccage de certains médias, le Conseil supérieur de la communication a entrepris de faire le tour des organes de presse, pour «constater de visu » les dégâts.

«Notre visite ce matin s’inscrit dans une approche pédagogique (…), nous sommes venus pour constater, à la suite des évènements que notre pays a connus, si Burkina24 n’a pas connu des difficultés particulières de fonctionnement », explique Jean-Paul Toé , directeur des études et des programmes au Conseil supérieur de la communication, accompagné des conseillers Mme Odile Kaboré et Cheick Karambiri.

Cette visite a été l’occasion pour la délégation de féliciter Burkina24 pour le travail abattu en termes d’information et de sensibilisation du public.

Jean-Paul Toé, Directeur des études au CSC (© Burkina 24)
Jean-Paul Toé, Directeur des études au CSC (© Burkina 24)

La délégation a dit être satisfaite au terme des échanges avec les responsables de Burkina24, en ce qui concerne les dispositions prises pour le traitement professionnel de l’information et la modération de la plateforme et les encourage à continuer dans ce sens.

«Nous sommes satisfaits. Les responsables de Burkina24, nous ont rassurés qu’ils ont déjà pris les dispositions nécessaires pour ce qui concerne la modération de la plateforme, que ce soit sur les réseaux sociaux ou le site de Burkina24.

Nous pensons donc que le traitement de l’information se fait dans un cadre professionnel et nous voulons saisir l’occasion pour encourager les responsables à continuer dans ce sens.», dit toujours le directeur.

«C’est à titre personnel, Je suis Burkina24, il m’arrive de me réveiller très tard pour lire les informations publiées sur Burkina24, s’il y a une note à donner, elle sera excellente », a t-il ajouté.

Toutefois, la délégation n’est pas venue les mains vides. Un dépliant qui fait le résumé des textes juridiques de la communication au Burkina et un guide du régulateur des médias, ont été offerts  à Burkina24.

Reveline SOME
Burkina24


Article similaire

Il y a 2 commentaires

  1. Nous restons reconnaissants envers burkina24, malgr? ses difficult?s de pourvoir nous nourrir d'informations justes et cr?dibles. Votre professionnalisme est ? saluer et ? encourager. Dans ce sens nous f?licitons le CSC et son Directeur des ?tudes M.TOE qui ont fait preuves de vision et d'engagement de responsable leader ? fouler les locaux de burkina24 pour t?moigner leur encouragement et pr?voir des actions futures pour une communication renfor?ant la d?mocratie. Bon vent ? Burkina 24 et bon courage et grande pers?v?rance au CSC et ? son Directeur des ?tudes.

  2. A toute l??quipe du B24, f?licitation et bonne continuation : le CSC devait vous donner la m?daille de meilleur site d?information des r?seaux sociaux en ligne de notre pays : Car le B24 ?tait toujours en premi?re ligne dans les informations chaudes et cru, avec des reporters a la trempe du valeureux Norbert Zongo. Malgr? que mes messages v?ridique qui g?ne ceux qui n?aime pas entendre la v?rit?, et que B24 sanctionne, en tant que vieux internaute fid?le a tous les sites d?information de notre pays, je dis Chapeau ? l??quipe de B24 avec son courageux A.Zour

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *