Président de la transition : Les travaux du Conseil de désignation commencent ce soir

290 18

Les travaux du  Conseil de désignation du président de la transition au Burkina devraient commencer ce dimanche 16 novembre 2014 à 18h, a appris Burkina24. Les membres du Conseil se sont retrouvés ce matin à la Salle de Conférence de Ouaga 2000 pour une prise de contact.

Les membres du Conseil de désignation du président de la transition, issus de la société civile (cinq), des partis politiques (cinq), des autorités coutumières et religieuses (huit) et des forces de défense et de sécurité (cinq) ont eu une réunion de prise de contact ce dimanche matin.

Ils sont ensuite repartis, se donnant rendez-vous ce soir aux environs de 18h pour commencer les travaux de la désignation. Un secrétariat a été mis en place, composé de la société civile, des forces armées et des partis politiques, pour recevoir les candidatures.

Le Pr Luc Marius Ibriga a déposé la liste des candidats proposés par la société civile aux environs de 11h20. Il a cependant refusé de dévoiler leur identité, laissant ce soin à la commission de désignation.

A noter que les autorités coutumières et religieuses ont indiqué qu’elles ne présenteraient pas de candidats. Selon certaines indiscrétions, le nom du président de la transition pourrait être connu au plus tard le lundi.

En attendant, aura lieu ce soir à 16h à la Maison du peuple à Ouagadougou, la cérémonie officielle de signature de la charte de la transition à laquelle assisteront le corps diplomatique et les différentes composantes de la société burkinabè.

Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Il y a 18 commentaires

  1. J?ai lu sur Jeune Afrique que des noms sont d?j? connus pour les candidats ? la pr?sidence.

    Parmi ceux-ci, le nom le plus cr?dible est celui de Jos?phine OUEDRAOGO. Ce ne serait pas opportun de placer un religieux ? la pr?sidence pour un pays la?c. Ce serait la premi?re erreur de cette nouvelle ?re pour notre Faso. Cette proposition vise ? calmer toute proc?dure judiciaire forte au cours la transition, m?me si le choix des ministres et le 1er d?entre eux sera ?galement pr?pond?rant.
    S?il fallait faire une campagne, je serai le 1er ? la soutenir. Je garde d?elle une tr?s bonne image malgr? le temps qui est pass?.
    J?avais bien dit qu?il y a une grande strat?gie derri?re cette affaire de Lt/Cl ZIDA qui fait montre du m?me sang froid que son chef. Je commence ?galement ? douter de ses politiciens de l?opposition qui semblent s?entendre maintenant pour organiser le partage du gateau et le futur du Faso. L?un des crimes de Blaise est qu?il na pas pr?par? son d?part depuis longtemps pour permettre ? des personnes bien aguerris et int?gres de prendre la rel?ve ? temps dans un processus d?mocratique normal.
    Pauvre BURKINA. Je prie DIEU qu?on sorte intact et cette affaire et qu?on vraiment un d?but de changement positif.

  2. Je salu la demarche de la societ? civile,sa promptitude dans l’action.si elle a deja depos? la liste de ses candidats nous pouvions que saluer sa munitie a agir qui resulte d’un travail intellectuel consequent.nous saluons le Pr Luc Marius Ibriga qui depuis un certain temps est devenu a laboratoire d’analyse de textes et principes juridiques de ce pays et une boussole pour la jeunesse combattante.nous saluons le Pr pour n’avoir pas declin? l’identit? des candidat propos? par la societ?.cette discretion denote la prudence et le sens el?v? de la perspicacit? du Pr.Bon vent a vous futur membres des organes de la transition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre