Zéphirin Diabré met fin à ses fonctions de Chef de file de l’opposition politique

691 53

Le Chef de file de l’opposition politique burkinabè Zéphirin Diabré a, dans un communiqué daté du 16 novembre 2014, décidé de mettre fin à ses fonctions pour compter du 17 novembre 2014. 

Zéphirin Diabré base cette décision sur la constatation du Conseil constitutionnel de la fermeture jusqu’à l’organisation d’élections législatives de l’Assemblée nationale burkinabè, inopérante de fait depuis qu’elle a été incendiée lors du soulèvement populaire du 30 octobre 2014.

Le second élément justificatif du président de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) est l’adoption d’une charte de la transition qui crée un organe législatif, notamment le Conseil national de transition.

Ces nouvelles dispositions légales mettent un terme au mandat de  l’institution  Chef de file de l’opposition (CFOP). Partant de cela, Mr Zéphirin Diabré, Président de l’UPC, qui exerçait jusqu’à ce jour la responsabilité de Chef de file de l’opposition, décide de mettre  fin à ses fonctions  pour compter de ce jour 17 Novembre 2014“, tire-t-il conséquence.

En attendant l’installation d’un nouveau chef de file de l’Opposition, les mesures idoines seront prises, pour la fermeture  des bureaux abritant le  CFOP, le licenciement du personnel et  la résiliation  des contrats qui liaient l’institution à des tiers“, ajoute-t-il dans le communiqué.

Le désormais Chef de file sortant dit décliner “enfin toute responsabilité pour les actes qui pourraient être posés au nom de l’institution CFOP par les tiers, après la date de cessation de sa mission“.

Le Chef de file de l’opposition politique est une institution créée  le 14 avril 2009. Dévolu au Chef du parti politique qui a obtenu le plus de sièges législatifs, il est le prote-parole attitré de l’opposition politique et prend place dans le protocole d’Etat lors des cérémonies et réceptions officielles.

Son premier occupant a été Me Bénéwendé Stanislas Sankara, président aujourd’hui du Front progressiste sankariste (FPS), qui en a jeté les premiers jalons. L’ancrage et la consolidation de l’institution ont été matérialisés sous Zéphirin Diabré, le  second occupant, après avoir remporté le plus de sièges à l’Assemblée nationale (19) à l’issue des élections législatives de décembre 2012. Le prochain locataire sera donc connu à l’issue des législatives prévues pour fin 2015.



Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Il y a 53 commentaires

  1. Bon boulo Mr Diabre!Mai mw en temp citoyen Burkinabe et vous en temp q ex chef d fils d l’opstn meter en place 1loi qi vien exiser q tout personne au pouvoire jure sur tout ls dieu,fetiche,ciel,terre…de facon tradionel et vs verez q tou sera positive!1jrne special pr ls revolutionaire Mort!!!

  2. bient? la recolte tu es juge te voila accuss? la politique l’ami d’hi?r ?n?mi d’hojourd’hui et l’ami djdui ?n?mie de demain en politique pas d’amie mes ds int?rais qui es fou a chequin sa t?te il ne reste qu’un chapau bonne chance a tous

  3. C’est un geste tr?s r?publicain, malgr? le faite que nous d?plorons les pertes d’emplois que cela va engendrer, c’est l’int?r?t de toute une nation qu’il faut pr?f?rer.nos responsables politiques, de la soci?t? civile , coutumi?res, religieuses, et militaires sont entrain de donner des le?ons de d?mocratie aux restes des pays noir africains ou r?gnent toujours la corruption , la x?nophobie,les probl?mes ethniques et religieux.vive le burkina Pour un devenir meilleur pour ces habitants !( autochtones comme etrangers).la patrie ou la mort nous vaincrons

  4. NON IL YA EU UN PROBLEME SERIEUX LIRE NEWTON AMED BARRY SON MUR CFOP a vol? en ?clat !

    michel kafando.png

    A peine les politiques ont-ils contribu? ? faire nommer Michel Kafando, pr?sident de la transition, qu?ils se d?chirent. La r?union du CFOP, du 17 novembre, a ?t? une vraie r?union de chiffonniers.

    Il ?tait venu avec sa lettre dans sa poche. L?ex chef de file de l?opposition, Z?phirin Diabr? qui a fait l?objet d?une prise ? partie tr?s vive par les autres responsables politiques affili?s au CFOP, n?a eu d?autres choix que rendre le tablier. Les raisons de la col?re des autres contre Z?phirin, il aurait dit-on d?cid? ? de caser tous ces 19 ex d?put?s au CNT ?, laissant la portion congrue aux autres. Ce qui a provoqu? le courroux des autres. C??tait tous contre Z?phirin. Un participant ahuri confie que ? heureusement qu?il n?y avait pas de camera dans la salle. Sinon, si le peuple avait vu ce qui c??tait pass?, il allait faire une autre insurrection contre ses hommes politiques ?.

    A partir de ce 17 octobre donc, il n?y a plus de CFOP. Les partis reprennent leur libert?. La campagne aussi a commenc?. Il faut esp?rer maintenant que les institutions de la transition se finalisent au mieux et qu?elles aient la force et l?impartialit? n?cessaire pour que la comp?tition soit saine et ?quitable

  5. Non la mission de Zeph n?est pas termin?, il doit veuillez avec toutes les forces vives de notre pays pour la bonne marche de notre transition. Encore une fois ????Bravo Zeph.????

  6. la demission du chel de file du cfop n a fait qu obeir aux textes .Cela doit servir d exemple aux responsables des institutions qui se trouvent dans l inegalite vu la nouvelle situation.fop

  7. Brava Jeph. Cependant, le CFOP repr?sentant des partis est sans objet dans la situation d’aujourd’hui. Cependant, le CFOP en tant qu’institution doit garder son administration et ne pas fermer et licencier ses travailleurs. ?a n’a pas de sens. Est-ce qu’on va licencier les travailleurs de l’assembl?e? Il faut garder l’administration du CFOP.

  8. raymond kabore en ci(daloa) |

    je suis tres-tres fier pour le comba que vous avez amen? ? changez notre pay,du courage ? vous que dieu vous prot?ge(F)

  9. Bonjour

    Merci Mr DIABRE pour la victoire contre la monarchie des fr?res Compaor?. Notre lutte a pay? malgr? la barbarie de l?ancien r?gime. Nous prions pour nos MARTYRS AFIN QU?ILS TROUVENT LE REPOS ?TERNEL. Que le SEIGNEUR vous b?nisse et vous aide ainsi que tous les membres des autres partis politiques de l?Opposition. Le peuple Burkinab? a donn? une le?on de lutte pour une vraie d?mocratie ? toute l?Afrique enti?re. Nous sommes tr?s fiers d??tre BURKINAB? et que le BURKINA que nous aimons appartient ? tous les BURKINAB?S non ? un clan. Merci Peuple Burkinab?.

    QUE LE SEIGNEUR B?NISSE LE BURKINA FASO. AMEN
    PAIX ET JOIE A TOUS LES BURKINAB?S. AMEN

    ACHILLE TAPSOBA LE BOBOLAIS
    Partisan inconditionnel de l?Alternance

  10. Oui mon pr?sident, je salue cette initiative… merci d’avoir donn? une valeur a l’opposition… Le ch?min est encore long mais si Dieu le veut tu t’en sortira vainqueur…. #ViveLePresidentZEPH