Régiment de sécurité présidentielle : Michel Kafando admet l’idée d’une réforme

Le président de la transition, Michel Kafando, estime qu’il faut réformer l’armée burkinabè. Il l’a dit lors de l’interview simultanée  qu’il  a donnée à  la télévision Africable et à la Radio Oméga.

L’interview a été diffusée à 21h, ce 20 novembre 2014, en simultané sur la Chaine Africable et la Radio Oméga. Michel Kafando y a réaffirmé sa volonté de lutter contre l’impunité, la corruption et les crimes économiques.

L’homme s’est montré comme ayant la tête sur les épaules, rappelant au détour de presque chaque question qu’il n’a qu’un an de mandat, qu’il ne pourra apporter des réponses à tous les problèmes des Burkinabè et que ses priorités sont centrées sur les réformes, la justice sociale et l’organisation des élections présidentielle et législatives.

Il dit  être toutefois conscient des besoins des populations et de la jeunesse burkinabè. Concernant  par exemple les problèmes de l’incivisme et de la fragilisation de l’autorité de l’Etat, il estime que cela est lié à l’injustice sociale et à la fracture entre une minorité riche et une majorité pauvre. Une situation qui, selon lui, ne doit plus perdurer.

S’agissant des réformes, Michel Kafando a convenu qu’il fallait régler la question du Régiment de sécurité présidentielle (RSP), qui a été créé pour assurer la sécurité exclusive de l’ancien Chef de l’Etat.

« Je souhaite être un président qui va opérer une rupture »

 Il rappelle que l’existence de celle qu’il a appelée « une armée un peu spéciale »  est liée au statut de militaire de l’ancien président Blaise Compaoré.

« On ne peut plus continuer dans ce sens », déclare-t-il, ajoutant qu’«il va falloir opérer des réformes pour qu’on n’ait plus » cette scission au niveau de l’armée  burkinabè afin que celle-ci soit désormais « une ». Quel sera le contenu de cette réforme ? Michel Kafando explique que les organes de la transition s’en chargeront.

Néanmoins, Michel Kafando a appelé à ne pas vouer aux gémonies cette section de l’armée, rappelant que c’est à elle qu’appartient le lieutenant-colonel Isaac Zida. Il juge que ce dernier et ses frères d’armes ont su choisir le juste milieu entre leur obligation de protéger l’ancien président du Faso et empêcher un bain de sang. « Ils se sont mis au service du peuple », à son avis.

Le Président de la transition s’est voulu rassurant. Il est confiant « qu’une ère nouvelle s’ouvre pour le Burkina » et qu’il souhaite être « un président qui va opérer une rupture ».

Michel Kafando a été désigné le 17 novembre 2014 pour diriger la transition. Il a été investi et a prêté serment le 18 novembre 2014. C’est ce 21 novembre 2014 qu’il prendra officiellement fonctions, après la passation de charge avec le Chef d’Etat sortant, Yacouba Isaac Zida, par ailleurs son Premier ministre depuis le 18 novembre.

Synthèse de Abdou ZOURE
Burkina24


Abdou ZOURE

Abdou Zouré, journaliste à Burkina24 de 2011 à 2021. Rédacteur en chef de Burkina24 de 2014 à 2021.

39 commentaires

  1. De par ton surnom je sais deja quelle est ta position donc je te classe parce qu’en voulant discuter avec toi tu resteras sur ta position que je sais deja .

  2. Je constate que tu es n’est pas inform? tu es guid? par tes emotion dans tous les pays la garde r?publicaine est mieux trait? car n’ont pas les m?mes missions et la m?me formation . Tu manques de connaissances concernant l’arm?e .les forces sp?ciales et les autres ne sont pas traiter de la m?me fa?on m?me en Europe aux usa etc..,,

  3. tu n a pa di vrai aucun pays n a une armee dns une armee.en koi le rsp es mieux former que les autres?dit pluto kil st mieux traiter qu les autres.bruler des journalistes, torturer leur compatriote, tuer leur frer d arme a bobo c est ce qu tu apel mission secrete?le rsp etai au service du clan compaore.

  4. Mohamed,ds l arm?e on agit avnt d reflechir.e kelk choz en pus les millitaire n pouvai pa prkw parck sa sera 1 coup d etat e tu c7 b1 les cnsequence.il ont tir? c7 vrai mai prkw il on cess? les tire afta??j m dmande mm 6 u es sorti.jatend ta rpnse.soy? des Burkinab? e nn des burkinab?te

  5. Mr M. KAFANDO ne doit pas ?tre distrait par l’arm?e qui l’a d?sign?. Le r?gime transitoire qu’il dirige a un seul objectif: organiser des ?lections libres, transparentes et cr?dibles. La r?forme de l’arm?e se fera apr?s les ?lections.

  6. Allons aux ?lections pour avoir un Pr?sident rev?tu de la confiance populaire ,qui aura les mains libres et qui aura la l?gitimit?. Je demande ? la transition de ne se consacrer uniquement qu’a r?asliser des ?lections cr?dibles dans ce pays. Le reste, les nouvelles Institutions s’en chargeront …point

  7. Mr le pr?sident ,Installez vous ,et apr?s vous passez ? l acte;comme vous serez ?paul?s par les militaires;je pense que un militaire ne pas beaucoup mais il r?agit;?viter surtout de faire trop de discours sinon vous risquez de vous compromettre car un an c est ? c?t?;vous allez nous dire j avais dit ceci ;cela mais ? un an on pouvait pas tout.A bon entendeur salut

  8. Si vous voulez la paix il faut continuer dans le meme sens avec l’arm?e le rsp est l’unit? la plus bien form?e au burkina faso il participe m?me a des missions secr?tes ? l’ext?rieur du burkina ! Si vous voulez le dissoudre ou le mettre sur le m?me pied d’?galit? que les autres bidas alors vous cr?erez un volcan au burkina qui pourrai se r?veiller a tout instant . Dans tous les pays il ya une unit? sp?ciale bien form? qui est mieux trait?. Je pense qu’il faut commencer par attaquer les probl?mes donc est confront? la jeunesse et les autres couche socials du pays en r?solvant la chert?e de la vie le ch?mage et j’en passe .pour l’heure il faut laisser l’arm?e tel qu’elle est sinon ahhhhhh .

  9. Mr Niki?ma les militaires ?taient o? depuis les 27 ann?es ?coul?es?Dis les martyrs qui sont tomb?s qui a tir? sur eux?N’est ce pas les bourreaux de nos martyrs qui nous dirigent aujourd’hui?Que vous le voulez ou pas c’est le RSP qui d?cide de tout.

  10. Mr Serge ils n ont vol? l pouvwr du peupl,michel il es 1 fils du pays ou pas egalema Zida c7 1 burkinab? ou pas??.la societ? civil presente des gens dn leur cv n7 pa cool kesk vs voul? k ln fasse d prendr 1 illetre nom? ministr soyon respnsable il faut b1 pens? avan d ecrir souvan.vs pens? k c7 la population seul ki a fai parti blaise?? na vs rev? si les militaire etais avc blaise,imagine la s8te

  11. en tout cas, michel a remerci? Zida et Zida a remerci? michel, donc que
    ce duo ? la solde de Blaise ne nous prenne pas pour des idiots. Vos
    d?clarations ne suffisent pas, les pseudo-arrestations non plus. Vous
    ?tes venu voler la victoire du peuple et ce m?me peuple aura
    l’information juste et vous donnera rendez-vous dans peu de temps. En
    attendant, continuez le populisme et la d?magogie!

  12. Voila enfin il cherche a reformer l armee en une armee francafricaine car il n etait pas du tout content que l armee n’a pas pu reprimer les 2 manifestation du peuple.

  13. N’oubliez pas les enseignants Mr le pr?sident. Imaginez vous un prof qui est affect? dans un lyc?e et pendant 10 mois m?me pas encore un rond. Revoyez le MESS

  14. Que colonnel Zidane chasse les veux corbeau qui sont assis dans les bureaux et qui ne font rien de bon ceux l? sont des corrupteur

  15. Conseil, RSP, P?, m?me pipe m?me tabac… Ce n’est pas ? pr?sident de transition de faire des r?formes. Tout ce qu’on veut c’est que tu appliqu?s les lois, ?vit?s les embrouilles et organise les ?lections. Apr?s ?a on te donne une m?daille et tu retournes au poulailler c’est tout c’est simple

  16. c’est bon adire et c’est pas facile ? faire mais avec zida tout est possible voyez vous pourquoi il est nomm? 1er ministre

  17. Son excellence Mr. Mich?le Kafando, vous unirez tout le peuple Burkinab? si vous arrivez ? faire la garde pr?sidentiel et tous les autres corps de l?arm?e Burkinab? une seule arm?e a titre ?gale. La garde pr?sidentiel est r?put? depuis plus de 27 ans un corps dominant de tous les corps de l?arm?e Burkinab?. Si vous arrivez a reformer ce corps de la garde pr?sidentiel, en ?cartant les meneurs vous dormirez mieux a Kossyam pour tourner bien le volant de la transition. Le peuple vous regarde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page