Adama Sagnon, ministre de la Culture : “Je n’ai rien à me reprocher”

1104 106

A peine nommé, le nouveau ministre de la culture et du tourisme, Adam Sagnon, est cueilli  à froid par une contestation. Des agents du ministère dont il n’a pas encore pris les rênes ont manifesté au sein du département ce 24 novembre 2014 pour demander sa démission. L’une des raisons est qu’il a été Procureur du Faso pendant l’instruction de l’affaire Norbert Zongo, du nom du journaliste burkinabè assassiné en 1998 et dont le dossier a été frappé d’un non-lieu.

Adama Sagnon, qui a pris part ce 24 novembre 2014 au premier conseil des ministres de la transition, se dit « zen » et déclare n’avoir rien à se reprocher.

D’abord, Adama Sagnon rappelle qu’il ne s’est pas auto-nommé.  « Je ne me suis pas  nommé moi-même. J’ai été nommé par les plus hautes autorités du pays », explique-t-il.

Ensuite, le nouveau ministre de la culture dit n’avoir  été ni le premier ni le  seul procureur  à avoir connu le dossier. Ils ont été sept procureurs en tout. « Le dossier Norbert Zongo, je n’étais pas le seul à  le connaître. Avant moi, il y a eu trois procureurs. Et après moi, il y a eu trois autres procureurs », avance-t-il.

Autre argument, Adama Sagnon précise que le dossier Norbert Zongo n’est pas encore prescrit et qu’il peut être rouvert jusqu’en 2016. « Le dossier même n’est pas prescrit. Pourquoi ne pas demander aux autres procureurs de rouvrir s’ils pensent vraiment qu’il y a des raisons de le rouvrir », interroge-t-il.

Enfin, le ministre de la Culture affirme qu’il va discuter avec ses agents pour savoir ce qui lui est reproché et essayer aussi de donner sa version des faits.

« Nous avons appris cela et nous allons essayer de comprendre ce qui se passe »

« On doit ouvrir une discussion. Ils vont me dire les tenants et les aboutissants de leur mécontentement. Peut-être qu’ils se trompent. (…) . J’étais Procureur à l’époque des faits. Ceux qui savent les rouages du droit pénal savent que le Procureur ne prend pas une décision.

Il  ne prend que des réquisitions. La réquisition, c’est un avis. On ne peut pas analyser ça comme une décision. Mais je reste zen, je n’ai rien à me reprocher. (…) L’occasion nous sera donnée pour que je dise de long en large ce que sais sur le dossier Norbert Zongo», a-t-il développé.

Le Premier ministre Isaac Zida, interrogé, a d’abord dit que Adama Sagnon est très-bien connu car ayant occupé pendant longtemps la tête du  BBDA. Il a ensuite indiqué que le gouvernement allait chercher à mieux comprendre.

« Nous avons appris cela et nous allons essayer de comprendre ce qui se passe. Nous n’avons pas la prétention de mettre en place un gouvernement parfait.  Nous pensons que nous allons pouvoir mettre en place une équipe qui répond véritablement à l’objectif que nous a assigné la charte de la transition », a expliqué Isaac Zida.

En début d’après-midi, le ministre de l’administration territoriale Auguste Denise Barry a rencontré les agents du ministère qui lui ont expliqué leurs doléances. Aux dernières nouvelles, les agents tiennent au départ d’Adama Sagnon. Le ministre Barry explique que le gouvernement reste en concertation avec les acteurs.

Abdou ZOURE avec Reveline SOME
Burkina24


Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Il y a 106 commentaires

  1. Je ne veut pas defendre Sagnon, mais lui il pouvait pas s opposer a ce regime sanglant qui avait toute la justice, l Assemblee Nationale, comme sa Caisse de resonance? En plus avec une armee pretorienne comme chien de garde. Les rapports de force du regime Blaise Compaore qui les favorisait a trainer toutes les crimes de sang et autres malversations financieres. L affaire Guiro est un fait tres palpant. Il aeu ,eme le culot de se lancer dans la politique.

  2. Ce qui me fait mal, c’est que le premier ministre semble ne pas bien connaitre le CV de certains membre de son gouvernement. Monsieur SAGNON n’est pas DG BBDA depuis longtemps comme il le pense. Je croix que sa nomination date de 2013. Epuis, il est tr?s proche de la famille Compaore. Il est beau-fr?re de l’ex-premi?re dame madame Chantal Compaore. Je crois que c’est sa m?me qui l’a amen? ? prononcer le non lieu dans le dossier Norbert Zongo.Si ADAMA SAGNON reste comme ministre, alors je serai convaincu que notre r?volution a ?t? voler et que nous nous sommes fait canarder pour rien. Qu’il d?gage.

  3. Ceux de la culture qui ne veulent pas adama sagnon qu’il d?missionne de la fonction publique car celui mem qui est premier Ministre a travaill? pour Blaise et ces cet mem arm?e qui a permis a francois compaore de sortir du pays

  4. Le procureur du Faso est subordonn? au ministre de la justice,qui prend toute decisx .. En ft dans notre systeme judiciaire,le procureur execute les ordre de son ministre,celui ci donne lordre d poursuivre ou pas,de presenter ou pas tel ou tel piece.. Cest ainsi il ne peut pas agir en dehors de ce que son ministr lui dit de faire .. En somme il ne decide pas mais peut prendr des requisitx ,il nest pas independant comme les juges du fonds ki travaillent librement,en ft le systeme est d sorte que le Procureur represent le ministr d la justice et cest logikmt ses decisx a lui ki passent .. Donc bas? vous sur autre chose pour lui demander son depart .. Et prenez vous en au ministre de la justice de lepoque .. De grace Peace au Faso.

  5. ?coutez, pourquoi r?pondez ? ce mec l?. Nous ne sommes pas des enfants de la derni?re pluie. Arrete de nous baratiner. Tout le monde sait que l’opportunit? de la poursuite appartient au procureur que vous ?tiez. Ce n’est pas parce que vos murs de b?ton sont tomb?s que allez vous mettre a raconter du n’importe quoi. Assumez vous et laissez cette place que vous ne devriez r?ver; en tout cas pas dans ce gouvernement des pauvres burkinab?. Vous ne pourrez jamais nous combien vous avez re?u dans l’affaire, mais ayez le courage de d?missionner, sinon c’est le peuple qui viendra vous d?mettre de vos fonctions.

  6. Apparemment on ne pe ke le voir en fo. m? il fo al? coprendr le droit et savoir kil n? pa vraima adaptat? nos r?alit?s et perception avant de comprendre Mr Sagnon. Mettez vous ? sa place et appliquer rien ke ce ke dit le droit ici. Vous aller vous retrouver sans marge de manoeuvre. Moi je lui en voulai m? une devant les textes avec le r?aliste on compren. Il ya un d?phasage entre le droit et la perception de la justice des citoyens.

  7. C’est aussi ?a la r?volution. Les r?glements de compte, les ‘CDR’ brouettes…. les situationnistes opportunistes dont il faudra assumer les d?rives. Bon courage PFT et PMT.

    Attention quant-m?me aux hyst?ries collectives qui, on se rappelle, ont torpill?es la r?volution d’aout.

    A tous ceux qui dise non ? sagnon, je comprends votre soif de justice, mais restons r?publicains.

    La l?gitimit? doit s’inscrire dans la l?galit?. Autrement, nous nous perdrons dans les r?glements de comptes absurdes.

  8. Qu’a t’il fait en son temps pour faire la lumi?re sur cet assassinat horrible?
    Plus rien ne sera au Faso comme avant.
    Ceux qui ont des t?ches noires dans leur pass? et qui n’ont pas eu le courage de rejoindre la r?volution pour t?moigner leur repentance doivent comprendre qu’ils n’ont plus place dans ce nouveau pays, politiquement parlant.

  9. adama sagnon doit d?missionner pour ne pas qu’on le demette,nous le peuple.qu’il assume le fruit de ses compromissions avec l’ex r?gime.,c’est tout.

  10. Ici encore ils vont me bloqu? comme dans le groupe Blaise Compaore doit partir. Depuis les premiers jours, j’avais pr?dit ce qui se passe aujourd’hui. Cela m’a valu ce que ?a ma valu. Je pr?f?re Blaise ? ce gouvernement de transition car ce sont les m?mes vautours avc kelke retouche. Qui est Zida pour moi? C? l’homme dit fort par l”occident, c’est celui qui a vol? et rendu inutile notre r?volution, encore un usurpateur et un grand fautif car la parole kil ? donn?e n’est ke vent et vanit?. Je dirai encore ceci, la r?volte Burkinab? ne servira qu’aux autres peuple qui sont sous la dictature et aucun b?n?fice pour mon peuple car nous nous sommes laiss? dupe par des imposteurs. Abas zida comme premier ministre.

  11. A ce que nous savons, les autres procureurs actuellement n’ont pas ?t? invit?s au gouvernement actuel. Un des procureurs ?tait ministre dans le gouvernement renvoy? par Blaise Compaor? quelques heures avant sa chute, mais ce n’est pas l’objet de notre pr?occupation. Il aurait ?t? biens?ant de se mettre en retrait

  12. La question ne se pose pas en ces termes, sinon ce serait trop facile. Ce qui est en cause ce n'est pas ce que M. Sagnon s'autoreproche mais ce que les gens lui reprochent. C'est ?a que le PF, le PM et M. Sagnon doivent m?diter ? des fins p?dagogiques. Dans l'esprit de l'opinion publique (et du mien aussi) les gens qu'il a prot?g? ne l'ont pas fait ministre et maintenant que ces gens ont ?t? balay? par l'ouragan du 30 oct. on le r?veille pour une telle promotion ! Je n'aime pas les gros mots mais c'est ind?cent et j'esp?re que ce monsieur aura la d?cence de ne pas s'accrocher, de ne pas nous pomper l'air avec ses "explications" et "justificatifs"