La liste des membres du Conseil national de la transition

1571 23

Les 90 membres du Conseil national de transition sont connus. La première session aura lieu ce 27 novembre 2014 à l’Hôtel du député. Nous vous proposons la liste de ceux qui, en principe et si leur mandat est validé,   feront office de députés pour les 12 prochains mois au Burkina. 

Représentants des partis politiques de l’ex-opposition

1 – Jean-Hubert Bazié (Convergence de l’Espoir)

2- Thomas D’Aquin Bazié (Conseil national pour la renaissance/Mouvement sankariste)

3 – Gilbert Bouda (Partis Fasocrate)

4 – Safiatou Congo (Mouvement patriotique du Burkina)

5- Idrissa Darga (Union pour la renaissance démocratique au Burkina)

6 – Théophile Dentiogué (Parti pour la démocratie et le progrès/ Parti socialiste)

7 – Mamadou O. Kabré (Parti républicain pour l’indépendance totale – Lannaya)

8 – Aboubacar Ganzoré (Alliance des jeunes pour l’indépendance et la république)

9 – Adramane T. Koné (Parti pour le développement le changement)

10 – Ibrahima Koné (Partis pour la démocratie et le socialisme/Parti des bâtisseurs)

11- Réné K. Lompo (Mouvement du peuple pour le progrès)

12- Yumanli Lompo (Parti national des démocrates sociaux)

13- Inoussa Maïga (Conseil du peuple pour l’action)

14- Bruno Nabaloum (Alliance des démocrates révolutionnaires)

15- Louis Armand M.  Oualy (Union pour le progrès et le changement)

16 – Alphonse Marie Ouédraogo (Union pour la renaissance démocratique/Mouvement sankariste)

17- Claude Ouédraogo (Mouvement pour le progrès et le changement)

18 – Honoré Ouédraogo (Parti de la renaissance nationale)

19 – Marcel Ouédraogo (Mouvement pour la démocratie et la renaissance)

20- Mariam Ouédraogo (Le Faso Autrement)

21- Salfo ThéodoreOuédraogo (Rassemblement pour la démocratie et le socialisme)

22- Charles Edmond Sanfo (Convergence pour la démocratie sociale)

23 – Alexandre Jérémie Sankara (Union pour la renaissance/Parti sankariste)

24 – Evrard Sorgho (Partis écologiste pour un développement nouveau)

25 – Issa Tiemtoré (Partis pour le développement et la paix)

26- Paul Yaméogo (Mouvement pour la démocratie et le développement)

27 – Modou Yé (Union des forces progressistes)

28- Nebnooma Edouard Zabré (Front des forces sociales)

29- Zouli Adama Zagré (Parti pour l’unité nationale et le développement)

30 – Célestin O. Zoungrana (Parti socialiste unifié)

Les représentants des forces de défense et de sécurité

1 – Col-M  Daogo Jean Samma

2 – Col-M Lucien Honoré Nombré

3- Col-M Dominique Zouré

4- Col Boureima Ouédraogo

5- Lt-Col Vincent Ouédraogo

6 – Lt-Col Doléan Minoungou

7- Cdt Sako Eric Kaboré

8 – Cne Philippe Bonkoungou

9 – Cne Luck Kaboré

10- Cne Korbeogo W. Ambroise

11- Cne Christine Sougué

12- Lt Pélagie Kaboré

13- A/C-M Douassi Dembélé

14- A/C Seydou Nombré

15 – Adjt Ludovic Dembélé

16- MDL/C Marc Traoré

17- Cal Pascal Ouédraogo

18 – 1er Cl N. Adama Kaled Traoré

19 – Inspecteur des eaux et forêts Paul Djiguemdé

20- Inspecteur divisionnaire des Douanes Robert Kontogom

21 Inspecteur divisionnaire des douanes Adama Ilboudo

22 – Inspecteur de sécurité pénitentiaire Geoffroy Yogo

23- Contrôleur général de la Police Lazare Tarpaga

24- Commissaire divisionnaire de police Abdou Serge Ouédraogo

25 – Inspecteur de police municipale Jean-Marie Ouédraogo

Les représentants des organisations de la société civile

PERSONNES VIVANT AVEC UN HANDICAP (2)

  • Tapsoba Jonathan
  • Traoré Wamarou

DROITS HUMAINS (3)

  • Balima Aboubacar
  • Zoundi K Wilfried
  • Sourgou Abdoulaye

DEMOCRATIE ET CIVISME (3)

  • Karambiri Yaya
  • Moyenga David
  • Somda Marie Madeleine

DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE (3)

  • Sanou Fernand
  • Zoungrana Issouf
  • Ouédraogo Tanga Félix

PRESSE PRIVEE (2)

  • Koné Bakary
  • Sy Cherif

SPORT ET CULTURE (2)

  • Konaté Dramane
  • Dicko Oumarou

CENTRES ET INSTITUTS DE RECHERCHE (2)

  • Somda Asseguena
  • Somé Léopold

ORGANISATION PAYSANNE (2)

  • Tiendrebeogo Ousmane
  • Koudougou Ramata Leaticia

ORGANISATIONS SPECIFIQUES (6)

  • Sana Aziz
  • Sawadogo Casimir
  • Ouattara Hervé
  • Konombo Boukary
  • Dabo Sia Sylvie
  • Diallo Salamata

Les représentants des partis politiques de l’ex-majorité

1 – Amadou Dabo (UNDD)

2 – Adama Séré (RDBEF)

3 – Laurentine Andréa Kabré/Konseibo (L’Autre Burkina/PSR)

4 – Boubacar Bouda (CDP)

5 – Joséphine K. Drabo (ADF/RDA)

6 – François Denis Ouédraogo (CFD/B)

7 – Saïdou Kaboré (UPR)

8 – Hamadou Diabaté (RDB)

9 – Raoul Sawadogo (ODT)

10 – Louré Hawa (RSR)



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Il y a 23 commentaires

  1. Qu’en est-il de la repr?sentation des regions et collectivit?s territoriales dans cette structure? Ou bien il s’agit de reptesenter ceux qui se sont soulev?s dans les grandes agglom?rations.

  2. jesp?re que les crit?res de d?signation ne se sont pas fait sur la base de la quantit? de gaz lacrymog?ne respir? lors de l'insurrection, et que la place sera donn?e aux gens qui savent mener une discussion pour l'avanc? du pays

  3. Enfin!Les choses s?rieuses commencent. Que ces gens l? se mettent dans la t?te qu’ils ne constituent pas un organe d?mocratique, donc ils ne repr?sentent et ne repr?senteront pas le peuple dont les repr?sentants doivent ?tre issus d’urnes.
    Ne vous trompez pas en chargeant l’ex-majorit? dont je n’ai jamais ?t? un membre. Je suis de la vraie opposition. Et je suis de ceux l? qui attendent les ?lections pour choisir leurs vrais repr?sentants. Victoire au peuple combattant et combatif! Attention aux infiltr?s pour manger comme le r?gime d?chu.

  4. Malgr? toutes les critiques de la liste des osc, les noms y figurent encore, ils sont membres de partis politique. Or dans la charte il est dit que lorsqu?on est membre d?un parti politique, on ne doit plus repr?sent? la soci?t? civile. Voici les concern?s :
    Balima aboubakar (buro polique du MPP)
    ZOUNGRANA Issouf secr?taire au d?veloppement du buro de la jeunesse du MPP
    OUEDRAOGO Tanga F?lix tr?sorier du buro de la jeunesse
    SANA Aziz ex membre de l?ADF maintenant au buro politique du MPP
    Somda marie madeleine UPC .
    Vous ?tes encore jeune et si d?s pr?sent vous TRICHEZ en politique cela veut dire simplement qu?? l??ge avanc? vous allez ?tre des malhonn?tes politiquement.
    Vous pouvez rester si vous insistez mais, sachiez que chaque fois que vous ?tes avec un ami il vous regarde autrement .

  5. Peuple Burkinab?, on assiste ? une militarisation des organes de la transition par Zida. Le syst?me de Blaise continue . Ne vous faite aucune illusion, Zida a un agenda cach? dit? par Blaise et Diend?r?. l’arm?e a elle seule s’en tire avec 18 place. C’est incompr?hensible cette attitude de l’arm?e. Quelle sont les crit?res de d?signation ou nomination pour que les militaires prennent 18 postes. Dans le gouvernement ils ont pris 04 postes minist?riels sans partage avec les autres surtout les minist?res cl?s.Ils ne peuvent pas nous dire qu’ils sont plus intelligents et comp?tent que les autres corps d’arm?e. Restons vigilent et ne tombons dans les discours flatteuse de Zida.

  6. Le CNT ne pourra suppl?er ? L'AN,donc ne pourra jamais repr?senter le peuple qui a besoin de choisir ses repr?sentants!!!

  7. Pourtant ce n’est pas ceux qui ont ?crit la charte qui ?taient les premier s a demander le d?part de Sagnon ; Ni ceux qui ont ?crit la constitution a demander le d?part de blaise. Mon ami Ouedraogo, vous et moi devons rester vigilant seulement

  8. Ce que Je veux dire est que rien ne doit etre fait en dehors de cette CHARTE , si cela n’est pas respect?, ce sont ceux qui l’on ?crite qui sont mieux plac?s que vous et moi pour critiquer !!!

  9. N est-ce pas 17 des forces de d?fense contre 8 des forces de s?curit? car le 16 eme md/c Marc Traor? est gendarme donc relevant des forces de securit? m?me si ce corps de la gendarmerie rel?ve du minist?re de la d?fense.Et puis le nombre de repr?sentants de chaque corps n est-il pas proportionnel ? leur effectif? Combien d hommes et femmes composent l arm?e par rapport aux forces de s?curit? r?unies?

  10. Quelle est la proc?dure de validation de cette liste ? Y a t-il des suppl?ants ? Au regard de ce qui se dit sur l'appartenance de certains repr?sentants d'OSC ? des instances dirigeantes de partis politiques, du fait que certains sont r?cus?s par les organisations qu'ils sont cens?s repr?senter, ces questions ont leur importance pour la cr?dibilit? et l'efficacit? du CNT

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *