Souleymane Ouedraogo, Me Guy Hervé Kam(au centre) et Fatoumata Souratié lors de la conference de Presse(©Burkina24)

Transition: Les Cibals réclament un retour rapide à une vie constitutionnelle normale

429 7

Le mouvement Balai Citoyen s’est exprimé sur la situation nationale, marquée par la formation du gouvernement et des membres du conseil national de la transition(CNT). C’était lors d’une conférence de presse animée le 27 novembre 2014 à Ouagadougou, par ses porte-parole Me Guy Hervé Kam,  communicateur Souleymane Ouédraogo  et responsable à la mobilisation Fatoumata Souratié.

Au cours de cette conférence, le Balai Citoyen qui a félicité les forces vives ayant favorisé l’effectivité d’une transition politique apaisée, réclame un retour rapide à la constitution.

«Nous les exhortons à se mettre rapidement à l’œuvre pour un retour rapide à une vie constitutionnelle normale dans le délai imparti», selon la déclaration lue par Me Hervé Kam.

Un retour attendu, par l’organisation d’élections crédibles et transparentes, la lumière sur les circonstances de la mort de manifestants des 30 et 31 octobre et le 2 novembre 2014, l’engagement sans délai des procédures judiciaires appropriées contre Blaise Compaoré et les dignitaires de son régime, la poursuite du jugement des crimes impunis commis sous le régime Compaoré.

Le Balai Citoyen demande également l’audit de tous les grands projets d’investissement et des sociétés d’Etat, la réforme de la justice et du conseil constitutionnel, la réforme de l’armée nationale, la réduction du train de vie de l’Etat, ainsi que la moralisation de la vie publique et la lutte contre la corruption, à commencer par la priorisation d’une mise à disposition de moyens humains, matériels, et logistiques pour l’atteinte des objectifs assignés aux membres des différents organes de transition.

De plus, le Balai Citoyen perçoit la nomination du Pr Luc Marius Ibriga aux fonctions de contrôleur général de l’Etat comme l’annonce d’une nouvelle ère de la gestion des biens publics.

Se réjouissant de la démission de Adama Sagnon, du ministère de la culture, les Cibals déplorent néanmoins la persistance des «intrus» dans les organes de transition, en violation des principes de la charte.

«Le Balai citoyen se réserve le droit de riposter contre ces manquements graves dans le respect des lois et règlements en vigueur». A ce titre, Me Hervé Kam a souligné le cas d’un conseiller CDP de la mairie de Boromo, actuellement membre d’un organe de transition. Le Balai Citoyen propose en outre que les émoluments des Conseillers soient “mesurés”.

Les Cibals ont également démenti les rumeurs sur leur présence aux cotés des protestataires du régime de Faure Gnassingbé au Togo. Ils ont toutefois exhorté la population à rendre un hommage aux martyrs tombés lors des manifestations qui ont emporté Blaise Compaoré de la présidence.

Mouniratou LOUGUE                                                       
Burkina24

Il y a 7 commentaires

  1. Le burkina appartien ? tout le monde,profit? d’une sitiation, pour ce faire super homme,il faudra tout faire pourque aucun militant du CDP ne soit candidat en 2015,car tu est l’avocat de Zida et Kafando,interdit tout les militants de vivres au Burkina Faso,car s’est toit le super homme,avocat pourrie comme un WC.

  2. Monsieur Kam les militants du CDP sont des Burkinab? comme toit article 144 du codes personnes et de la Famille,ZIda,Kanfando,Blaisse Compaor? Yameogo Dramane,Ibriga,il n’y a pas de super homme sur terre,il faut etre candidat avec un du CDP et tu verra,les metisses moiti? burkinab? et autres faites attention pour votre vie,car tous se payent sur terre.nous sommes CDP et nous restons CDP,vien nous tu? tous demain du verra d’autres CDP.

  3. Bon travail les Cibals. J’adhererai des que je rentre en vacances au pays. Ouvrez l’oeil et le bon sur nos gouvernants actuels (Gouvernement comme CNT). Je doute de la sincerite de l’armee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre