Départ de Compaoré : «Ce n’est pas un parti politique qui a fait le sacrifice, ce sont les Burkinabè» (Diabré)

298 80

La victoire sur Blaise Compaoré n’appartient pas en particulier à un parti politique. C’est l’avis de Zéphirin Diabré, président de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) et ex-Chef de file de l’opposition politique, exprimé lors de la première session d’après-Révolution du Secrétariat exécutif national du parti, ce 29 novembre 2014 à Ouagadougou.

Le SEN de l’UPC a tenu ce samedi sa première session d’après-insurrection. A l’ouverture, Zéphirin Diabré, président du parti et ex-chef de file de l’opposition politique,  est revenu sur cette insurrection et son appendice qu’est la transition.

Pas de prétention. Diabré s’est voulu « modeste ». La victoire sur Blaise Compaoré n’appartient pas en particulier à un parti politique. Pas que l’ex-Chef  de file de l’opposition nie  la contribution importante des partis politiques, « mais il est clair que ça ne nous autorise pas à avoir la moindre prétention que ce soit.

Ce n’est pas un parti politique qui a fait le sacrifice, ce sont les Burkinabè et beaucoup d’entre eux n’appartenaient pas à des partis politiques », affirme-t-il.

"Il faut qu'on se retrousse les manches", a dit Diabré aux membres du SEN (©Burkina24)
“Il faut qu’on se retrousse les manches”, a dit Diabré aux membres du SEN (©Burkina24)

Pas de problème avec la transition. Concernant la transition et ses organes, l’UPC n’a pas à redire. « Il n’y a pas de problème particulier avec la transition », a  déclaré à la presse Adama Sosso. Le secrétaire général de l’UPC croit que « les bons hommes » ont été mis à la place qu’il faut.

Interrogé sur la question de l’article 37, Adama Sosso a admis que son parti est pour le verrouillage de cette disposition constitutionnelle sur les mandats présidentiels et principale cause de la crise qu’a traversée le pays. « Nous allons appuyer pour que l’article 37  soit verrouillé », déclare-t-il, cela afin de favoriser l’alternance.

Echéances électorales. Une alternance qui a des chances de s’écrire en 2015 et  l’UPC ne veut pas être en marge.  Blaise Compaoré  parti plus tôt que prévu, les choses s’annoncent plus ouvertes. Mais pour Diabré, « il faut que l’optimisme soit mesuré et réaliste ».

Il est vrai, juge-t-il, que l’UPC a « gagné en sympathie »  et il faut étudier les moyens de « capitaliser cela sur le plan de l’adhésion électorale ».  Cependant, prévient l’ex-chef de file de l’opposition, « c’est  une grande bataille qui nous attend (…) et il  faut qu’on se retrousse les manches ».

Abdou ZOURE
Burkina24

Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Il y a 80 commentaires

  1. Grand frere Zeph si on a brav? les balles assassines de la milice de Blaise Compaor? les 30 et 31 octobre, c’est pour tout ?a.donc verrouillons. Je te f?licite ?galement pour avoir donn? une ?me a notre opposition.chose qui a fortement contribu? a la chute de Blaise Compoaor

  2. ma soeur Benie! vue votre photo de profil je vous aurais respecter meme sans lire votre message! apparament l’apparence est trompeuse! on peux donner son avis sans etre vulguaire. c’est just un echange de point de vue! personne n’a de probleme ici desole!!

  3. tu vois des malhonnetes comme vous,tu ne dis pas ce k tu pense r??lement.soit honnet les gens ne sont pas sorti parce qu'il sont d'un parti.c'est pourquoi on pense que les gens pris individuelma qui on dit non.arrete de mentir ce ce k nous avons tous combatu.

  4. Je suis parfaitement d’avis avec Zeph cette r?volution est celle de tout le vaillant peuple du Burkina et non celle d’un parti politique comme le pr?tend Salif Diallo du MPP.Je profite rappeler ? tous ceux qui pensent que les Burkinab? se laisseront berner encore par des loups d?guis?s car MPP et CDP sont cousins et la haine que nous avons contre l’un pourrait se retourner contre l’autre.Si Sagnon a ?t? pouss? ? la d?mission certains qui se disent d?j? proche de Kossyam se trompent car le peuple peut leur barrer l’acc?s.Hier il fallait chasser l’enfant maudit de Ziniar? on a tol?re des pr?sences mais aujourd’hui des oiseaux de mauvaises augures pourront subir le m?me sort

  5. vous m’?nervez il n’y a pas d?bat ici si vous n’avez rien ? faire tu peux d?boucher les caniveaux. j’ai envie de te formater la face vous avez accompagner cette r?volution n’amener pas la population a vous ha?r.

  6. Je kiff ce monsieur de Zephirin. Donc les patrons du MPP n’ont pas eu piti? de nous pour dire que les 17 morts sont du MPP.bande d’ancien voleur vous allez repondre devant la justice,tchurrr. Personne n’est sortis pour un parti politique.Merci Z?phirin de nous avoir defendu

  7. Belle le?on d’humilit?. On n’a pas besoin de chanter ses propres louanges. Laissez aux autres rappeler vos m?rites. J’esp?re que d’autres sauront suivre la voie. Au del? de tout, nous attendons de voir vos programmes politiques.

  8. Mon pr?sident ,continue sur cette ligne de conduite responsable;tu auras la confiance du peuple ; l'upc est un parti politique de v?rit?,diff?rent de certains partis d'hier qui veulent tromper la vigilance des populations par des mensonges en voulant s'attribuer la paternit? de l'insurrection ;malheurs ? ceux qui trompent leur peuple.

  9. Oui, un Monsieur correct.Dommage que pour le CNT, des bouches qu’il a nourri pendant des ann?es l’aient poignard? dans le dos. 2015 n’?tant pas loin, ces mendiants paieront cash leur malhonn?tet? s’ils ne sont pas ?lus conseillers municipaux au moins. Dieu ne dort pas.

  10. ?a c’est de l’honn?tet? intellectuelle. Si c’?tait seulement les membres des partis politiques et ceux des OSC qui ?taient sortis, rien ne serait pass?. C’estle peuple qui en avait ras le bol. Toi au moins tu es humble.

  11. Mon petit fr?re Zeph, je suis de ton avis, et je remercie au peuple Burkinab? m?ri et patient, mais courageux d?agir dans toutes les d?cisions difficiles. Le combat n?est pas fini, l??lection pr?sidentielle de 2015 sera le d?but de notre jeune d?mocratie.

  12. Presi prepare toi pour Kosyam en decembre 2015 car l’UPC gagnera. C’est maintenant qu’il faut commencer la campagne electorale. Je rentre en decembre pour commencer dans ma zone et egalement en Avril pour suivre. Surtout mobiliser la population a s’inscrire massivement sur la liste electorale. Presi. demande une revision de lsite et l’ouverture des inscriuptions de nouveau car beaucoup etaienet decourages et n’etait pas motives pour s’incrire.
    C’est le travail que nous devrons commencer et poursuivre des maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre