Le général de brigade Pingrenomma Zagre est désormais le chef d’état-major général des armées

Le général de brigade Pingrenomma Zagré à la tête de l’état-major des armées

994 0

Le général de brigade Pingrenomma Zagré est désormais le chef d’état-major général des armées. Il succède au général de division Honoré Nabéré Traoré. La cérémonie de passation de commandement a eu lieu ce 1er décembre 2014 à Ouagadougou.

«Officiers, sous-officiers, militaires de rang(…), vous reconnaitrez désormais le général de brigade Pingrenoma Zagré comme chef d’état-major général des armées », c’est en ces mots, que le lieutenant-colonel Isaac Zida, Premier ministre et ministre de la défense nationale et des anciens combattants, a installé le nouveau chef d’état-major général des armées.

Le principal concerné de cette passation de commandement a d’ailleurs exprimé sa connaissance des attentes de ses supérieurs et collaborateurs.

Passation de commadement
Passation de commadement (DR)

«Au moment où je prends à compter de ce jour, le commandement des Forces armées nationales, je suis conscient de l’immensité de la mission, des responsabilités et des devoirs dorénavant qui m’incombent», a déclaré le général de brigade Pingrenoma Zagré.

C’est ainsi qu’il s’est engagé à servir les forces armées nationales et la patrie, avec loyauté, patriotisme, intégrité et un sens élevé du devoir et de toujours placer l’intérêt de la nation au-dessus de tout. Il a également invité les forces armées à l’accompagner dans sa tâche.

«Je voudrais vous inviter à vous engager, tous ensemble  avec moi, pour que nous œuvrons collectivement à consolider la cohésion que nous avons su démontrer récemment, pour la cause de notre laborieux et vaillant peuple», car dit-il, c’est ensemble qu’ils relèveront les défis et les résultats attendus.

Il n’a cependant pas manqué de se souvenir des œuvres de ses devanciers à la fonction de chef d’état-major général des armées, dont le général de division Naberé Honoré Traoré qui s’est investi dans la préparation et l’engagement des forces pour répondre aux sollicitations de l’ONU, de l’UA, et de la CEDEAO, dans le cadre des opérations de maintien de la paix.

Celui-ci, en guise de félicitations, lui a soulevé la main et serré dans ses bras, au milieu des ovations.

Né le 10 octobre 1956, le Général Pingrenoma Zagré, titulaire d’une maîtrise en relations internationales et d’un diplôme de troisième cycle (DESS) en études diplomatiques et stratégiques, a occupé de hautes fonctions dont celles de commandant de région militaire de Bobo Dioulasso, commandant de l’académie militaire Georges Namoano, directeur central du génie militaire, attaché de défense près l’ambassade du Burkina Faso à Paris et chef d’état-major général adjoint des armées.

Il est chevalier de la Légion d’honneur de la France et titulaire de la médaille d’Or du Flambeau de la révolution décernée le 1er novembre 1990. Il est marié et père d’un enfant.

Mouniratou LOUGUE
Burkina24


Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *