L’inhumation des Martyrs de la Révolution burkinabè en images

1574 360

Le Burkina a conduit ce 2 décembre 2014 six  martyrs de Ouagadougou de la Révolution d’octobre 2014 à leur dernière demeure au cimetière municipal de Gounghin, où reposent, entre autres,  le journaliste Norbert Zongo, l’autre martyr de la liberté de presse et de la lutte contre l’impunité au Burkina, et le juge Salifou Nébié. Une cérémonie pleine d’émotion. Revivez la chronologie en images. 

7h50

Les populations commencent à venir à la Place de la Révolution. Des membres des familles des disparus, des membres du gouvernement, les responsables des mouvements du Bloc 21 (dont le Collectif anti-référendum qui a marché sur le palais de Kossyam) sont présents.

1 2 3

8h10

Depuis 7h, les corps des sept martyrs ont été déposés à la Maison du peuple, en attendant de rejoindre la Place de la Révolution qui continue d’avoir de l’affluence.

8h24

L’une des victimes en image. Ebou Dafra Joséphine Kambiné. Voici ses dernières paroles : “Maman, tu vois, ma respiration ne descend plus. Je suis en train de mourir. Mon seigneur Jésus, sauve-moi. Maman Marie, sauve-moi. Dieu est grand. Priez pour moi”.

Ebou Dafra Joséphine Kambiné
– Ebou Dafra Joséphine Kambiné

8h46

Le cortège funèbre est annoncé d’un moment à l’autre à la Place de la Révolution. Plusieurs figures de l’ex-opposition politique sont présentes.

4

9h01

Le Président du Faso et le Premier ministre sont arrivés à la Place de la Révolution. Fait notoire, le président a été escorté par la gendarmerie et non par le Régiment de sécurité présidentielle- RSP – comme cela se faisait d’habitude.

5 6

9h30

Les dépouilles sont arrivées à la Place de la Révolution

vic 4

vic 1 vic 2 vic 3 vic 4 vic 5 vicimes 7

Aouedri Arsène

Karambiri Gaston

Ouoba Aristide

Béré Inoussa

Belem Abdoul Moubarak (né en 1996)

Sama Issa (né en 1997)

Le septième corps non identifié

9h50

5 minutes de silence ont été observées en mémoire des victimes. A suivi le recueillement. Lecture coranique et biblique, messages de soutien ont été prononcés. “Plutôt mourir que de permettre de tripatouiller la constitution”. “Ils ont donné leu vie pour la liberté de tous les Burkinabè”.

hommage 2 hommage 3 hommage 4 hommage

10h08

Office religieux.

office religieux

10h15

Après le message du représentant des familles des victimes, le Président du Faso, le Premier ministre et le Président du Conseil national de transition se sont inclinés sur les dépouilles. Ceci marque la fin de la cérémonie d’hommage. Le cortège s’ébranle vers le cimetière municipal de Gounghin.

hommage kafando hommage Zida

10h30

Le cortège funèbre s’ébranle vers le cimetière municipal de Gounghin.

cortège10h40

Au cimetière de Gounghin.

cim gounghin 2 Cimetière goughin

10h30

Une foule immense accompagne les martyrs, chantant l’hymne national et criant “la patrie ou la mort, nous vaincrons”

foule 1foule 211h50

Le cortège est arrivé au cimetière. Peu avant, les leaders religieux ont procédé à la bénédiction des tombes. Des blessés de l’insurrection sont également présents à l’enterrement.

entrée

leders religieuxblessésentrée 2

12h40

Après l’oraison funèbre lue par le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, les corps des 6 martyrs ont été portés en terre au milieu d’une foule nombreuse et de parents et amis en pleurs.

Les martyrs de la Révolution d’octobre 2014 reposent désormais dans la terre libre du Burkina à Gounghin, après avoir reçu les honneurs militaires.

tombe 1 tombe 2

Fin du direct
 
Abdou ZOURE, Stella NANA, Issouf NASSA et Mahmoud ABDELRASSOUL (Stagiaires)
Burkina24


Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Il y a 360 commentaires

  1. Toutes Mes Sinc?res Condol?ances Aux Familles ?plor?es
    A Tout Le Burkina Faso Sans Distinction Sans Exception
    Ils ont ?t? arrach? ? notre affection ? la fleur de l'age mais ils sont morts pour une cause juste. Je prie l'?ternel des arm?es, le dieu de mis?ricorde, le dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob de les recevoir dans sa demeure ?ternelle.

  2. Que Le Tout Puissant Allah Vous Accueille Dans Son Royaume
    Vous Jeunes R?volutionnaires Vous N'?tes Pas Morts Car Vous Avez Accept? De Lib?rer Le Peuple Du Faso Vous Allez Rester A Jamais Graver Dans Nos M?moires
    Reposez Vous En Paix
    Union De Pri?re

  3. Toutes mes sinc?res condol?ances que la terre leur soit l?g?re.Que les responsabilit?s soient situ?es pour une justice ?quitable