Martyrs de la Révolution : Les honorer mais leur rendre justice aussi

855 18

Les Burkinabè conduisent aujourd’hui les derniers martyrs de la Révolution d’octobre 2014 à leur dernière demeure. Un dernier hommage leur sera rendu à la Place de la Révolution, avant de les accompagner au cimetière municipal à Gounghin.

En attendant la journée d’hommage à l’ensemble des martyrs, Michel Kafando et Isaac Zida tiennent ainsi en partie parole en prenant sous leur coupe, cet enterrement. Un honneur qui, à défaut de soulager, consolera un tant soit peu les familles des victimes.

Mais il faut le dire et être sincère. Un enterrement national, un hommage étatique et un panthéon ne suffiront pas à apaiser les éplorées et les âmes des disparus. Cela ne suffira pas pour accélérer le processus de réconciliation dans lequel les autorités de la transition veulent engouffrer le Burkina.

Le « Pays des Hommes intègres » est en train de vouloir se purger. Il veut de nouveau mériter ce nom que Thomas Sankara a su lui donner et qui a fait la renommée des Voltaïques partout en Afrique : un peuple honnête, travailleur, modeste et intègre.

Un peuple qui, par la force des bras de ses filles et fils, consent suer toute l’eau de son corps pour transformer son aride sol en sève nourricière. Des hommes et des femmes qui préfèrent la mort à la honte.

Nécessaire justice

Mais ce qui les a amenés un temps à tourner le dos à ces valeurs, c’est parce que leurs dirigeants les ont meurtris en salissant, avec le concours de l’injustice, leur terre du sang de leurs frères. Tant que ce sang ne sera pas lavé par l’eau purificatrice de la justice, le Burkina ne reposera pas en paix ses pieds sur le chemin de son développement.

Une vingtaine de Burkinabè sont tombés du 30 octobre au 2 novembre 2014. Leurs familles et le Burkina entier doivent savoir par qui et comment. Une justice courageuse et véridique doit être rendue. Le cas échéant, des Burkinabè resteront en marge de la marche vers le nouveau Burkina. Et c’est connu, les mêmes causes produiront les mêmes effets.

La Rédaction


Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Il y a 18 commentaires

  1. La Ministre de la Justice a pour r?le de faire fonctionner dans les r?gles et lois les institutions judiciaires, On se pose alors la question sur cette d?claration “?trange” de la Ministre…

  2. depuis que zida est l? a til deja parl? de lumiere sur ces morts?non en ma connaissance.il nest pas pr?s a le faire car lui meme a sa part de responsabilit? dans ces meurtres.

  3. pas de reconciliation sans justice ni v?rit?.tout doit ?tre mi au clair(crimes de sang et ceux ?conomiques) ensuite ceux qui les ont commis doivent le reconna?tre publiquement en ensemble on decidera de leur sort.le temps du silence et de la tol?rance aveugle est fini.chacun va recolter ce qu’il a s?m

  4. EXACT.
    LA JUSTICE EST CE QU'ON ATTEND.
    QUI A TIRE SUR QUI? CA DOIT SE SAVOIR DANS L'ARMEE.
    CERTAINS ONT REFUSE DE TIRE; CELA VEUT DIRE QU'ON PEUT SAVOIR :
    = QUI A DONNE L'ORDRE DE TIRER
    = QUI A REFUSE D'OBEIR ET QUI A OBEIT.
    A-T-ON LE DROIT, PEUT-ON LEUR REFUSER LE DROIT DE LA JUSTICE?
    LE PEUPLE DOIT SAVOIR ET LE TRANSMETTRE A CEUX QUI DORMENT DANS LA PAIX DU CREATEUR.

  5. EXACT.
    LA JUSTICE EST CE QU'ON ATTEND.
    QUI A TIRE SUR QUI? CA DOIT SE SAVOIR DANS L'ARMEE.
    CERTAINS ONT REFUSE DE TIRE; CELA VEUT DIRE QU'ON PEUT SAVOIR :
    = QUI A DONNE L'ORDRE DE TIRER
    = QUI A REFUSE D'OBEIR ET QUI A OBEIT.
    A-T-ON LE DROIT, PEUT-ON LEUR REFUSER LE DROIT DE LA JUSTICE?
    LE PEUPLE DOIT SAVOIR ET LE TRANSMETTRE A CEUX QUI DORMENT DANS LA PAIX DU CREATEUR.

  6. Un site d’information des r?seaux sociaux en ligne tr?s r?put?, qui sanctionne un message, est de l?chet?, car ce message est de la v?rit? qui va de ce qui est mieux pour le peuple et non de ce qui est mieux pour le CSC : Vive le peuple Burkinab? dans sa bravoure. Merci ? la r?daction de B24 pour cette analyse de pure v?rit?, et que le pr?sident et le premier ministre de la transition doivent imp?rativement ?lucider avant une ?lection transparente en 2015. Depuis 27 ans le peuple Burkinab? moi y compris, crie ? l?injustice et ? l?impunit? instaurer par un r?gime sanguinaire : Des crimes maquill?s ont ?t?s commises sans qu?on sache qui a fait quoi par la ruse de notre ex-pr?sident Blaise Compaor? le complexe. Ces crimes politique seront difficilement ?lucid?s, et probablement difficile a une vraie justice de trouver les vrais coupables. Mais le peuple Burkinab? et les t?moins comme la communaut? internationale et l?UA ainsi que la CDEAO, Hollande pr?sident Fran?ais qui a averti Blaise Compaor? par ?crit, connaissent les coupables des 24 morts du 30 et 31 octobre 2014 qui sont les responsables de l?ex-majorit? pr?sidentielle et son repr?sentant. Que le pr?sident de la transition et son premier ministre prennent leurs responsabilit?s et radi?s tous ses ent?t?s qui sont Blaise Compaor?, les responsables du CDP, ADF/RDA, FEDAP/BC, Front R?publicain et tous leurs alli?s, dans les r?les de la gestion politique de notre pays. Ces responsables dont j?ai cit? sont coupables de crime contre l?humanit? par leur ent?tement de ne pas ?couter le peuple, et qui a emmener un soul?vement populaire l?gitime suivis des 24 morts et plusieurs bless?s. De ma part, nous venons d?enterrer nos morts, des innocents qui luttaient pour une bonne cause nationale, alors tous les responsables du oui ? la modification de l?article 37 de notre constitution, doivent ?tre mis aux arr?ts pour un exemple ? l?avenir de la bonne gouvernance de notre pays : Un exemple pour tous ceux dans le continent Africain veulent duper leur peuple et s??terniser au pouvoir : Un exemple pour les futurs gouvernants de notre pays : Un avertissement pour le reste des partis politique issu du CDP et qui veulent la continuit? apr?s avoir arriv? au pouvoir. Encore une fois je demande que la justice soit faite avant le d?marrage d?un nouveau Burkina en 2015. Si la parole du premier ministre Zida est la sinc?rit? et non comme Blaise Compaor? qui ne respecte pas sa parole, ???rien ne sera comme avant??? que tous les responsables de l?ex-majorit? pr?sidentielle soient traduits en justice en m?moire de nos morts.

  7. Pourquoi chacun est “fier de rendre hommage” aux martyrs, et personne ne demande pourquoi le parquet n’a pas ouvert une enquete, si cette enquete est ouverte, pourquoi on ne sent rien? Pourquoi le decompte est si bizare (des morts a Bobo, Ouahiguya, a Kosyam, devant chez Francois, et a la RTB (2 morts alors que Zida etait deja en charge). Il faut immediatement rendre justice, la meilleire facon de rendre hommage. Que les familles des victimes se constituent et porte plainte pour que le RSP de Zida et Diendere reponde. Apres avoir fait partir Blaise et tous ses ministres en douce, on nous parle seulement d’hommage. C’est pas un monument et l’argent qui comptent: il nous faut justice.

  8. Merci ? la r?daction de B24 pour cette analyse de pure v?rit?, et que le pr?sident et le premier ministre de la transition doivent imp?rativement ?lucider avant une ?lection transparente en 2015. Depuis 27 ans le peuple Burkinab? moi y compris, crie ? l?injustice et ? l?impunit? instaurer par un r?gime sanguinaire : Des crimes maquill?s ont ?t?s commises sans qu?on sache qui a fait quoi par la ruse de notre ex-pr?sident Blaise Compaor? le complexe. Ces crimes politique seront difficilement ?lucid?s, et probablement difficile a une vraie justice de trouver les vrais coupables. Mais le peuple Burkinab? et les t?moins comme la communaut? internationale et l?UA ainsi que la CDEAO, Hollande pr?sident Fran?ais, le pr?sident de la Guin?e, connaissent les coupables des 24 morts du 30 et 31 octobre 2014 qui sont les responsables de l?ex-majorit? pr?sidentielle et son repr?sentant. Que le pr?sident de la transition et son premier ministre prennent leurs responsabilit?s et radi?s tous ses ent?t?s qui sont Blaise Compaor?, les responsables du CDP, ADF/RDA, FEDAP/BC, Front R?publicain et tous leurs alli?s, dans les r?les de la gestion politique de notre pays. Ces responsables dont j?ai cit? sont coupables de crime contre l?humanit? par leur ent?tement de ne pas ?couter le peuple, et qui a emmener un soul?vement populaire l?gitime suivis des 24 morts et plusieurs bless?s. De ma part, nous venons d?enterrer nos morts, des innocents qui luttaient pour une bonne cause nationale, alors tous les responsables du oui ? la modification de l?article 37 de notre constitution, doivent ?tre mis aux arr?ts pour un exemple ? l?avenir de la bonne gouvernance de notre pays : Un exemple pour tous ceux dans le continent Africain veulent duper leur peuple et s??terniser au pouvoir : Un exemple pour les futurs gouvernants de notre pays : Un avertissement pour le reste des partis politique issu du CDP et qui veulent la continuit? apr?s avoir arriv? au pouvoir. Encore une fois je demande que la justice soit faite avant le d?marrage d?un nouveau Burkina en 2015. Si la parole du premier ministre Zida est la sinc?rit? et non comme Blaise Compaor? qui ne respecte pas sa parole, ???rien ne sera comme avant??? que tous les responsables de l?ex-majorit? pr?sidentielle soient traduits en justice en m?moire de nos morts.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *