Insurrection populaire : Zéphirin Diabré remercie les commerçants

550 16

Le président de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) et ancien Chef de file de l’opposition a fait le tour de deux grands marchés de Ouagadougou : le Théâtre Populaire et le Marché central Rood-Woko. Déjà la campagne électorale ? Il répond par la négative, juste un remerciement aux commerçants pour leur contribution « inestimable » qui a abouti au départ de l’ancien président Blaise Compaoré.

Zéphirin Diabré a réservé la matinée de ce 3 décembre 2014 aux commerçants du Théâtre populaire et du marché central de Ouagadougou. Poignée de mains, brefs entretiens, encouragements, salutations bras levés, foulées dans quelques galeries, ponctués de « prési, prési, prési (président) » lancés par des commerçants. On se croirait à une campagne électorale ou à un meeting politique.

Mais Zéphirin Diabré s’en défend. C’est une visite aux commerçants pour les « remercier pour leur contribution inestimable » à la lutte contre la modification de l’article 37 de la Constitution. Et aussi pour les « rassurer qu’on ne les a pas oubliés ». Diabré a une fois de plus insisté sur le fait que les résultats de cette lutte sont surtout à mettre à l’actif des Burkinabè que des partis politiques.

L’ancien chef de file de l’opposition indique qu’il n’est pas venu plus tôt « pour des raisons de décence » liées au fait que les martyrs de la Révolution n’étaient pas encore conduits à leur demeure.

Préserver et « capitaliser les acquis » de cette insurrection est désormais le message qu’embouche Diabré.

L’ex-locataire de la maison commune de l’opposition, après les visites dans d’autres marchés, a décidé par ailleurs de se remettre dans ses habits de président de l’UPC pour aller de nouveau à la rencontre de ses militants dans les prochains jours, qui, selon lui, estiment qu’il les a « abandonnés » pour s’occuper de l’opposition.


Photo : Zéphirin Diabré saluant des commerçants à Rood-Woko (Copyright F. Yaméogo/L’Obs)

Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Il y a 16 commentaires

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *