Mine d’Inata : Sit-in des travailleurs de la Société des mines de Belahouro

360 5

Les travailleurs de la mine d’or d’Inata, exploitée par la Société des mines de Belahouro (SMB), sont  mécontents. Depuis le jeudi 4 décembre 2014, ils observent un sit-in. Des négociations sont entamées, mais tardent à donner une issue.

Le jeudi 4  décembre 2014, à 22h, les travailleurs de la mine d’or d’Inata ont décidé d’observer un sit-in, à l’issue d’une Assemblée générale commencée plus tôt dans la soirée, a appris Burkina24.

Que reprochent-ils aux responsables de la SMB, qui exploite la mine ?

Reproches. Les travailleurs protestent d’abord contre la réduction de 30 à 40% de la rémunération de la majorité des travailleurs en juin 2012, l’imposition d’une rotation 7/7 qui violerait un protocole d’accord daté du 14 Mai 2011, le licenciement de 9 gardiens en juin 2013 pour cause de restructuration et la mise en chômage technique de 66 travailleurs de la mine.

Les grévistes dénoncent ensuite des  « pratiques opaques au niveau de la société ». Ils récriminent enfin contre  un « désordre administratif » dans la gestion des carrières et des salaires.

De ce fait, les travailleurs exigent dans leur plateforme, le départ du directeur général de l’administration et celui du Conseiller administratif chargé de la législation.

Revendications. Ils énumèrent  en plus d’autres revendications, notamment le retour à la rotation 10/10 pour tous les travailleurs et ce, conformément à l’esprit du protocole d’accord de Mai 2011, le départ immédiat de 50% des travailleurs expatriés, l’évaluation annuelle de tous les travailleurs, le retour des travailleurs en chômage technique et l’engagement de la Direction à une collaboration franche avec les travailleurs.

Les travailleurs réclament le départ de deux membres de la direction de la mine
Les travailleurs réclament le départ de deux membres de la direction de la mine

Des négociations sont entamées entre la direction et le comité de crise mis en place par les travailleurs, mais les discussions semblent piétiner. L’intervention d’un inspecteur du travail se serait également révélée infructueuse, à la date du 7 décembre 2014.

Rappel. En attendant d’avoir la réaction de la Direction de la SMB, il faut noter en rappel que la Société des Mines de Bélahouro S.A (SMB S.A) est une société de droit burkinabè détenue conjointement par Avocet Mining (90%) et par l’Etat burkinabè (10%). La société à été créée en 2007.

Le permis d’exploitation a été attribué en mai 2007 pour une durée de 20 ans et la convention minière signée en Août avec l’Etat burkinabè. Les travaux de construction de la mine ont été officiellement lancés le 28 avril 2008.

La mine d’or d’Inata a été inaugurée le 8 avril 2010, en présence du Premier ministre Tertius Zongo et du ministre des mines d’alors, Abdoulaye Abdoulkader Cissé.

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Il y a 5 commentaires

  1. justice c,est bien. j?ai peur que vous ne soyez ridicules chers fr?res travailleurs de la mine de Inata. Soyez sinc?res car c?est vrai quand on travaille on a aussi droit a un plateau pour exprimer nos pens?es afin que notre soci?t? puisse fonctionner correctement a la grande satisfaction de tous . Vous avez failli en arr?tant de travailler et en emp?chant vos camarades qui n ?taient de votre cote d aller ex?cuter leur contrat. vous avez confondu vitesse et pr?cipitation. Vous aviez refuse le dialogue que vous a propose l administration locale, nationale , et m?me r?gionale. Avez vous pense que l insurrection allait faire tomber ceux que vous traitez d ?tre contre vous. grosse erreurs! ceux la m?me qui vous ont recrute. c est mechant et vous traitez le DG d etranger, ca c est grave. Dites moi combien de parents avez vous qui travaillent en Cote D ivoire, Ghana, et autres jen passe.N oubliez pas que plus rien ne sera comme avant . la lois sera respectee. Merci et a bientot

  2. l’Etat doi voir sa ,car nou n pouvon pas tolere. k nos population soufr d tou les mo k ces mime ns importe e dan tou ce 10% slema ki son pour l etat vraima cela es une honte

  3. Vous avez interet a n?gocier tout en ?tant a votre poste de travail. Sinon on va vous matter et y aura rien. En quoi est ce que le depart de vos responsible va ameliorer vos condictions de travail? La Direction n’a qu’ decider de faire un look out. Si on vous transporte pas aller sur le site, vous aller rester a la maison faire votre greve l?. On va voir d’ici NOEL ce qui va se passer.

  4. Restons unis car ils ne pourrons pas tenir encor pendant longtemps (notre nombre fait notre force). Mais si nous craquons d?s maintenant? nous leur donnerons l’occasion de nous matter et on va tout perdre. A eux seuls,ils ne pourrons pas faire le boulot !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre