Etalons du Burkina : Alain Traoré doit-il disputer la CAN 2015 ?

875 19

Absent du groupe des Étalons après le match retour des Étalons du Burkina contre l’Angola pour blessure, l’international burkinabè Alain Traoré est attendu pour prendre part à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2015. Est-ce un bon choix pour Alain Traoré de la disputer compte tenu de ses blessures récurrentes ?

Alain Traoré (ph. DCPM/sports et loisirs-BF)
Alain Traoré (ph. DCPM/sports et loisirs-BF)

Alain Traoré est un joueur important dans le système de l’entraîneur des Étalons Paul Put mais aussi dans la vie de l’équipe nationale du Burkina. Cette CAN pourrait être l’occasion pour le Burkinabè de se redonner confiance.

La CAN, une occasion de se redonner confiance

Pas sûr cependant qu’il puisse avoir une place de titulaire dès son retour dans son club Lorient, à qui il manque beaucoup, malgré quelques problèmes. Participer à la CAN peut donc aider le Burkinabè à se retrouver, surtout qu’il se trouve  dans groupe où  il sera bien entouré.

Disputer la CAN lui permettra de retrouver du rythme mais aussi de mettre à l’épreuve son corps. Même en forme à moitié, le natif de Bobo-Dioulasso est capable de miracle.

Il l’a d’ailleurs prouvé face au Lesotho en éliminatoires mais aussi pendant la CAN 2013 en marquant un but fantastique. Resté sur le banc contre le Nigeria lors de la CAN 2013, le Burkinabè entré en cours de jeu a égalisé pour le Burkina (1-1). Les Étalons ont effectué une merveilleuse chevauchée par la suite.

Reculer hors de la CAN pour mieux sauter ?

Cependant, le numéro 10 des Étalons prend un gros risque s’il accepte de disputer la CAN 2015. Il serait peut-être mieux pour le Burkinabè de mettre une croix sur cette compétition pour guérir correctement et le soin de retrouver du rythme avant de rejoindre la sélection.

Ses nombreuses blessures l’ont empêché de montrer la plénitude de son talent même si l’on sait de quoi il est capable. En participant à la CAN, le Burkinabè court des risques de rechute comme ce fut le cas en 2013. Alain Traoré n’a pas terminé la compétition, sorti sur une civière contre la Zambie (0-0) lors du dernier match de groupe.

Le grand frère de Bertrand Traoré serait en négociation avec l’AS Monaco pour un prêt avec option d’achat. Ne serait-il pas mieux de se concentrer sur son club pour revenir en forme plus tard ?

Alain Traoré saura ce qui est bien pour lui en ce moment. Il prendra donc la décision qui l’arrange : retrouver de la confiance avec les Étalons ou se concentrer sur son club pour revenir en forme. La balle est donc dans son camp.

Boukari OUEDRAOGO
Burkina24


Article similaire

Il y a 19 commentaires

  1. pas besion de ce disput? les frere.alain tous nous l’aimons mais il faut pense a l’interet superieur de la nation.il sora quoi fair.s’il sent qu’il peut jouer qu’il joue.dans lle cas contrair merci a lui de reste sur le blanc pour ne paa gache sa popularite.

  2. l ?quipe de football national n est pas une ?quipe d entrainement ou de mise en forme de pro en manque de reconnaissance a des fins mercantiles.IL faut respect? tous les joueurs et ils vous le rendront

  3. Alain ou pas ?talon C ?talon il n’est pas le seul bon joueur ou buteur de l’?quipe. Nous allons joue et on gagnerais inchallah ! Lui il est toujours bless? (on est fatigue on ne compte plus sur lui la) prompt r?tablissement.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *