54e anniversaire de l’Indépendance du Burkina : Près de 5000 personnes défilent à Dédougou

852 6

La fête du  11-Décembre s’est déroulée cette année à Dédougou, chef-lieu de la région de la Boucle du Mouhoun qui a été choisi pour accueillir les festivités dans le cadre de la célébration tournante.

Quatre mille neuf cent treize (4913) c’est le nombre total de personnes, selon le comité d’organisation, qui ont défilé ce 11 décembre 2014 sur la place du défilé à la sortie de Dédougou vers Nouna.

A pied, motorisés ou en avion, ces personnes ont montré leur fierté d’appartenir au Pays des Hommes intègres, un peu plus d’un mois après l’insurrection populaire ayant secoué le Burkina Faso en fin octobre dernier.

Une minute de silence a été observée pour la mémoire des martyrs de cette insurrection révolutionnaire à la suite de laquelle la transition s’est mise en place.

Les autorités de transition, les populations de Dédougou, de la région de la Boucle du Mouhoun, et les populations invitées ont apprécié et parfois applaudi les différentes troupes à travers les défilés militaire et paramilitaire à pied et motorisés, civil à pied et motorisé, des troupes montées et aérien.

Défilé motorisé acrobatique
Défilé motorisé acrobatique

Le peloton  monté de la gendarmerie a ouvert le défilé civil qui a vu se succéder les différentes régions du Burkina Faso, les différents ministères puis les majorettes de Ouagadougou pour clore la parade civile à pied.

Ensuite les militaires et paramilitaires entrent en jeu d’abord à pied et puis motorisés avec des acrobaties expresses, et affinées à arracher le sourire et même des ovations nourries du publics invité et spectateurs d’un jour.

Et enfin, les civils motorisés ferment la cérémonie officielle de la parade du 11-Décembre 2014 dans la cité de Bankuy, chef de la région considérée comme le grenier du Burkina.

De l’avis du secrétaire permanent du comité national d’organisation de la fête du 11-Décembre, Pascal Sawadogo,  «Dédougou a eu le meilleur 11-Décembre à présent car toutes les infrastructures prévues ont été réalisées».

Entamée en 2008 avec Fada N’Gourma comme première région, la célébration tournante de la fête de l’Indépendance, donne rendez-vous à Kaya, chef lieu de la région du Centre nord, en 2015 pour le 55e anniversaire.

Boureima LANKOANDE
Burkina24

Voir aussi :

Le défilé en images



Article similaire

Il y a 6 commentaires

  1. Gaspillage d’argent. Il faut arreter cette histoire de fete nationale. C’est vous qui ets pauvres et tous les jours vous faites la fete. Pauvres africains. Dernier partout et dans le monde entier

  2. bonne f?te d’ali?nation ? tous les abrutis du Burkina Faso. C’est r?voltant de deployer un tel arsenal materiel et financier pour f?ter notre dependance de la France. Je pense que la lutte doit depasser “Blaise doit partir”; il faudrait l’orienter dans “Le Burkina doit arracher sa libert

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *