CAMEG : Le personnel conteste la nomination de Mahamadou Compaoré

766 41

Le personnel de la Centrale d’Achat des Médicaments Essentiels Génériques (CAMEG) était hors des bureaux, ce jour 12 décembre. La cause : la nomination du nouveau directeur général de la CAMEG lors du conseil des ministres dernier suscite des inquiétudes.

Mahamadou Compaoré,  nommé le mercredi dernier en conseil de ministres directeur général de la CAMEG, est déjà contesté par le personnel de la CAMEG. On lui reproche d’être proche de l’ancien régime, d’avoir tenu certain langage, et autres.

benon carole« Nous avons un doute sur la moralité de celui qui va venir. Il était proche de l’ancien régime, il a eu à tenir certains langages, il a passé plus de dix ans à la DGPML et les choses n’ont pas changé.

On se demande s’il est vraiment crédible parce que les autorités actuelles disent vouloir apporter du nouveau au Burkina, donc on se demande si c’est la personne qu’il faut à la CAMEG » , avance   Carole Benon, déléguée du personnel.

En plus, elle déplore que les textes de la CAMEG,  qui veulent que le recrutement d’un nouveau directeur général, soit fait par un avis de recrutement, ne soit pas respecté.

« On reconnait que c‘est depuis des années que cela n’a pas été fait mais on s’est dit qu’avec le nouveau vent qui souffle, au moins on aurait l’opportunité de revenir sur la base du respect des textes, cette procédure n’a pas été respectée», explique toujours Carole Benon.

Toutefois, ce ne sont pas  les compétences de l’homme qui sont mises en cause, reconnaît le personnel, mais leur inquiétude porte sur « tout ce qui se dit sur la personnalité de la personne qui vient ».

Le personnel ne se plaindrait pas non plus de celui qui assurait la direction générale jusqu’à ce mercredi, en l’occurrence Moussa Sanfo.  «Celui qui est là fait bien le boulot, il est dans une phase de redressement, on ne se plaint pas, affirme un des agents, ayant requis l’anonymat. Les conditions de travail ont été améliorées, tous les indicateurs sont au vert ».

Selon les confidences de Carole Benon, une délégation du personnel et le Président du Conseil d’administration de CAMEG ont eu une rencontre au ministère de la santé. “Ils ont reconnu que notre inquiétude est fondée, mais ils nous ont demandé de la patience“, dit la déléguée de la patience. De la patience, le temps d’une concertation pour analyser la décision. “Nous allons observer jusqu’à lundi et nous verrons la décision à prendre“, a indiqué Carole Benon.

Reveline SOME 
Burkina24


Article similaire

Il y a 41 commentaires

  1. On nomme par comp?tence ou on nomme par ce qu on n a pas travailler avec le r?gime compaore? si c est le deuxi?me cas il va falloir commencer par le sommet de l ?tat c est a dire par Zida qui a ?t? jusqu’au dernier moment le num?ro 2 du RSP ensuite le pr?sident kafando qui a ?t? ambassadeur a l ONU sous le r?gime compaore puis viendrons les ministres les directeurs l arm?e et m?me les politiciens et on vera qui parmis tout ce beau monde n a pas profit? des largesses du r?gime compaore pour son ascension dans soci?t? durant les 27 ans du r?gime compaore

  2. Il faut bien qu'on arr?te un jour avec ces pratiques. Pourquoi chercher des problemes rien que des problemes. Arr?tez sinon, on ira compl?tement a notre perte.
    Permettez au gouvernement de travailler avec qui il pense ?tre le bien plac?.
    Au gouvernement, pourquoi c?der ? tout pris a ces futilit?s. On en a marre maintenant avec ces requ?tes non fond?es.

  3. Il faut bien qu’on arr?te un jour avec ces pratiques. Pourquoi chercher des problemes rien que des problemes. Arr?tez sinon, on ira compl?tement a notre perte.
    Permettez au gouvernement de travailler avec qui il pense ?tre le bien plac?.
    Au gouvernement, pourquoi c?der ? tout pris a ces futilit?s. On en a marre maintenant avec ces requ?tes non fond?es.

  4. y a n’en marre!m?me si on me nomme Dg ls gars diront que je suis proche de Blaise!Zida meme si tu veux la cote ak la population faut pas suivre tout ce qu’elle veut!Zida meme doit partir il a et? proche de Blaise Compaor?!ya ya boin!

  5. il vient d’une longue travers?e du d?sert! attendez-le ? l’?uvre. c’est l’arrogance, le nepotisme, le trafic d’influence, le favoritisme… qui ?taient ?rig?s en mode de gouvernance sous l’?re Compaor?. comprenez la r?action des gens! c’est l’expiration de tout le ressentiment encaiss?, endur? sous cette m?me ?re. ce qui disent que c’est l’expression de la jalousie doivent reflechir certainement avec leurs fesses!

  6. A la fin que voulez vous, arr?tez vos enfantillages. Ou bien allez vous m?me diriger ce poste sinon laissez les gens en paix et travailler. Quel responsable n’a t’il pas soup? a un moment donn? avec le r?gime de Blaise. Arr?tez de demander aux gens l’impossible. Vous m?me qui passer votre temps a critiquer est ce que vous ?tes cr?dibles. Chacun a ses casseroles.

  7. La chasse aux sorci?res aura un effet boomerangs si on n’y prend garde autant on defend notre int?grit? autant nous devons arr?ter d’?tre des juges et parti a tout bout de champ…c’est clair que la l?gitimit? des travailleurs a vouloir des chefs serieux est tr?s important autant il ne faut pas tomber dans des travers de comportement qui attribue a tout le monde des accointances d’antan avec le regime compaore…pour ceux qui ne le savent dire non a l’ancien regime aurait ?t? pour certains un v?ritable suicide…les burkinabes doivent ?tre unis d?sormais et regarder devant et non le r?troviseur de la vengeance

  8. C’est trop facile comme argument, avant que ” plus rien ne sera comme avant” il faut d?mocratiser la vie des soci?t?s et autres lieux de travail. Organiser et encadrer, ces expressions d?mocratiques des travailleurs sont la garantie que plus rien ne sera comme avant. Sinon, dans le cas d’esp?ce la proc?dure de nomination n’est ni nouvelle ni d?mocratique; le fait du pouvoir. Par contre, ce qui est nouveau et marque le changement est que les travailleurs se donnent le droit de se prononcer sur les chefs que le pouvoir leur donne. Donc, appr?cier mieux et non pas rapidement rapidement mon fr?re

  9. Hum, ?a commence ? faire trop facile non? Attention ? l'anarchie et au diktat du personnel. Il est facile de trouver des responsables soutenus qui faciliteraient des choses douteuses au personnel… On verra ce que le gouvernement fera, mais l'exc?s nuit ? tout, ? tout sans exception

  10. Le peuple est comptable de l?avenir du pays que nous aimons tous. Le peuple connait le chemin de l??mergence du pays que nous aimons tous. Ceux qui rendent les fruits de l??mergence sont les seuls ? pouvoir choisir le tronc solide. Si Mr. Compaor? n?est pas ce tronc solide pour l?avenir du CAMEG et le bonheur de son personnel qui reste la base d?une grande Entreprise, qu?il laisse la place ? qui de droit, pour l?avenir du CAMEG.

  11. Les r?volutionnaires sont devenus des mafieux. Tu leur donnes de l’argent et ils se chargent de discr?diter tes adversaires politiques en montant de toutes pi?ces des r?voltes. ?a va finir comme la FESCI en C?te d’Ivoire.

  12. Arr?ter ?a maintenant. On ne peut pas vouloir punir quelqu’un sous pr?teste qu’il disait bjr ? B.Compaor? ou A.Yoda par exemple. C’est ?a la d?mocratie que vous avez r?clam?e? Vraiment domage !

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *