Burkina : Une formation sur les procédures législatives au profit des membres du CNT

725 2

Dans le cadre de la mise en place d’une transition apaisée, du projet d’action prioritaire et avec l’appui de l’ambassade de Suède à l’ONG DIAKONIA, les députés du Conseil national de la transition (CNT) ont reçu, ce lundi 15 décembre 2014 à l’hôtel des députés de Ouagadougou, une formation dont la mission est capitale dans la consolidation de la démocratie au Burkina.

Comment écrire, proposer et voter des lois dans le sens des attentes des populations ? Comment consentir l’impôt répondant aux préoccupations sociales ? Comment contrôler l’action gouvernementale ?

C’est entre autres, des questions auxquelles devront pouvoir répondre tous les membres du CNT, à l’issue de cette session de formation d’une journée offerte par l’ONG suédoise DIAKONIA.

Même s’il y a une certaine expertise déjà au sein des députés du CNT, selon le Président du CNT Sheriff Moumina SY, « cette première formation contribue à renforcer nos capacités et participe d’une plus-value en termes de connaissance pour aborder les différents chantiers que nous aurons ».

Le Président du CNT Sheriff Moumina SY
Le Président du CNT Sheriff Moumina SY

En d’autres mots, dans les quatre Commissions du Bureau où chaque député se retrouvera, qu’il puisse mettre en œuvre ce qu’il aurait appris. Parce qu’en principe, aux dires de Sheriff SY, le résultat attendu est qu’en fin de formation, tous les membres du CNT soient suffisamment outillés pour aborder les différents textes qui seront vus.

Pour Luther Yaméogo, Directeur de DIAKONIA/Burkina, « au début, l’idée était de former uniquement les membres des Organisations de la société civile, mais grâce particulièrement à la diligence et la proactivité du Président du CNT, qui nous a approchés, nous avons jugé utile et prioritaire de procéder à une formation de tous les membres du CNT dont la mission est capitale dans la consolidation de la démocratie au Burkina ».

Luther Yaméogo, Directeur de DIAKONIA/Burkina Faso
Luther Yaméogo, Directeur de DIAKONIA/Burkina Faso

Le Burkina, vers un changement structurel…

De façon pratique, répartis en trois groupes de 30, les 90 députés de la transition, comme l’a si bien indiqué le Président du CNT, passeront la journée de ce lundi 15 décembre, à entrevoir tous les écheveaux de la procédure législative, notamment le processus de la loi quand elle arrive sur la table des députés.

Que ce soit un projet de loi ou une proposition de loi, les membres du CNT, au cours de cette formation, verront les arcanes des différentes procédures législatives et sauront comment s’organiser pour travailler ensemble sur une question donnée.

Ils seront également outillés à travailler sur des réformes profondes afin de positionner le Burkina vers un changement structurel.

Pour ce faire, les méthodes, les techniques et les outils leur seront inculqués pour qu’ils puissent jouer leurs rôles.

Par ailleurs, Sheriff SY a tenu à remercier l’organisation suédoise de développement DIAKONIA dont la mission principale est de contribuer à changer les structures injustes qui génèrent l’oppression, la violence et la pauvreté dans le monde.

Noufou KINDO
Burkina24


Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article similaire

Il y a 2 commentaires

  1. Les imp?ts ne sont pas une question prioritaire il me semble. Au pire combien l’?tat r?cup?rera-t-il? 20 euro par Burkinabe par an?
    A c?t? le franc cfa fait perdre au pays 1400 euros par citoyen par mois. La pr?tendue dette publique, sans fondement juridique, repr?sente environ 200 euros de plus par citoyen par mois. Le pillage des ressources repr?sente un minimum de 400 euros de plus par citoyen par mois.
    Il n’y a pas des actions plus simples, efficaces et rapides ? mettre en oeuvre avant d’ajouter un imp?t de plus aux citoyens?

  2. On espere qu’ils vont reellement suivre la formation et la mettre en pratique . Ensuite, les prises en charge peuvent suivre,car certains sont l? pour uniquement que pour l’argent. On les a tous ? l’oeil

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *