CDP, ADF/RDA et FEDAP/BC suspendus : Le gouvernement s’explique

835 94

Après avoir pris trois arrêtés suspendant le parti de l’ex-président Blaise Compaoré, le CDP, l’ADF/RDA (parti de l’ex-majorité)  et la FEDAP/BC (association qui soutenait les actions de Blaise Compaoré), le ministre en charge de l’administration territoriale, Auguste Denise Barry, par la voix de son secrétaire général Sadou Sidibé, a expliqué ces décisions dans un communiqué.

Concernant la suspension des deux alliés, le CDP et l’ADF/RDA, le ministère affirme « qu’ils se sont rendus coupables d’activités incompatibles avec les textes et lois en vigueur dans notre pays ».

« En effet, continue le communiqué,  alors que la nation est encore en train de panser ses plaies et de pleurer ses martyrs, suite à l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014, le CDP et l’ADF/RDA lançaient des appels au pardon ; reconnaissant leur rôle combien négatif en soutenant le projet de révision de l’article 37.

Mais avant même que la nation ne réponde à leurs demandes de pardon, ces formations politiques se sont livrées au vu et au su de tous à des activités de tous ordres sur le terrain ».

Actes de défiance. Pour le ministère,  « ce regain d’activisme politique de leur part indigne les populations qui les considèrent comme des actes de défiance ».

 La suspension a ensuite pour but de préserver l’ordre public et de ne pas exacerber outre mesure la tension au sein de la population.

« Faisant également le constat des risques de troubles à l’ordre public que leurs activités présentent, et s’appuyant sur l’absence de siège effectif de ces partis, le ministère de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité, conformément à l’article 30 de la Loi N° 032-2001/AN, portant charte des partis et formations politiques au Burkina-Faso, a-t-il pris la décision de procéder à la suspension de toutes les activités des partis concernés », peut-on lire dans le communiqué.

Défense possible. Le communiqué ajoute que la loi donne le droit aux partis sanctionnés de se défendre.  « Au regard de l’article 31 de la même loi, le parti ou la formation politique qui conteste la décision de suspension peut saisir le tribunal administratif dans un délai de soixante jours après notification de la suspension », lit-on en effet.

Pour ce qui concerne la FEDAP/BC, le ministère en charge des libertés publiques estime qu’au regard de la situation actuelle du Burkina, cette association n’a plus sa raison d’être.

FEDAP/BC. « Quant à la FEDAP-BC, force est de reconnaître à la lumière de la loi n° 10-92/ADP du 15 décembre 1992, portant liberté d’association qu’elle ne répond plus aux exigences de ses statuts et objectifs de paix qu’elle était sensée promouvoir », indique le communiqué, qui conclut par un appel  « au calme et à la retenue à tous les partis et formations politiques qui sont invités à se conformer aux textes et lois en vigueur ».



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Il y a 94 commentaires

  1. Peuple burkinab? nous avons vue plusieurs exemples dans plusieurs pays ne nous le?ons pas enroul? dans la farine c’est pas la transition de suspendre une partie politique mais ils peuvent suspendre les responsables c’est le peuple qui dois suspendre une partie politique et sais aux ?lections qu’ on conna?tront les r?sultats ? part ?a sais la dictature qui commence

  2. Ouedraogo Idrissa , vous avez raison car la loi dit de pr?ciser la dur?e de la suspension et aussi de motiver la d?cision qui suspend. Ici, la dur?e n'est pas pr?cis?e et la motivation ne me semble pas assez construite.

  3. Un soul?vement populaire et l?gitime a ?t? fait par le peuple pour d?fendre sa constitution et son article 37 des dents d?un pr?dateur et ses complices. Le peuple qui a triomph? de son repr?sentant ?lu et qui ne respectait pas son serment par la force des malhonn?tes de son parti et ses alli?s. Une victoire appr?ci?e de la communaut? internationale. Le peuple a ?lu une autorit? de transition qui a pr?t? serment, de le prot?ger par la justice et la sinc?rit? et faire ce qui est mieux pour le peuple et non ce qui est mieux pour un individu. Dissoudre le CDP et ses alli?s qui ont voulu tripatouiller notre article de loi, et faire ce qui est mieux pour un individu est un d?lit, les morts qui se sont suivis sont des crimes contre l?humanit?. L?autorit? de la transition compos?e du pr?sident Kafando et son premier ministre ont tout le pouvoir de faire de ce que le peuple leur demande : l?exemple concret est le cas de l?ami du premier ministre qui s?appelle Sagnon. Et comme le pr?sident et le premier ont dit, ???rien ne sera comme avant??? et le peuple est d?accord avec son autorit? qui applique la justice. Le CDP et ses alli?s m?ritent selon nos lois de dissoudre. Personne ne peut accuser nos autorit?s de transition et son repr?sentant qui est M. Kafando choisi par le peuple. M?me si cette autorit? manque du temps pour finir le travail que le peuple exige, une nouvelle autorit? avec 5 ans de temps, fera la m?me chose selon nos lois. Tous les responsables du CDP et leurs alli?s doivent ?tre a la MACO ainsi que leur repr?sentant qui est Blaise Compaor? : Car ils ont commis un d?lit contre l?humanit? et non seulement contre le peuple Burkinab?. Les internautes qui sont contre les actions de notre autorit? de transition, sont contre le peuple et les familles des victimes. Le CDP et l?ADF/RDA doivent ?tre dissous pour une alternance apais?e. D?autres partis doivent ?tres cr?? ? leur place avec des bonnes personnes issus de ses partis corrompus pour les ?lections de 2015, et que le meilleur gagne.

  4. Bravo! Vous ?tes dans la vision du peuple. Dieu vous b?nisse. Travaillez avec amour comme vous le fa?tes. Le peuple vous est reconnaissant. Quelle horreur que de continuer de voir ces individus irriter le peuple.

  5. Et oui, la chasse au sorci?re continu. Je suis ravi de savoir que certaines personnes commencent ? comprendre que Zida et toutes sa troupes prennent des d?cisions anti-contitutionnelle pour banir les ex dirigeants et leur partis. Merci ? BF1 pour ces analyses lors du JT qui ns a permis de comprendre la mascarade du gouvernement Zida.

  6. Ah zida avait bien dit qu’il est impossible d’aller en avant en laissant tombe les autre fils du pays derriere au moment que l’opposition dissait qu’ils ne pourait pas s’assoir sur le meme table avec ceux qui ont conduit le pas dans cette situation, il commence a fausse ce zida.

  7. Et pourtant les diff?rents responsables des partis concern?s sont recherch?s pour expier les fautes qu’ils ont commises. Ils passeront tous ? la trappe. Quant aux officines politiques, elles apparaissent plut?t comme des touches d’un piano pour le bonheur de l’harmonie de la d?mocratie! Non, ne les suspendez pas, elles font partie du d?cor. Avec leur saveur singuli?re.

  8. c?est bien fait pour les responsables du CDP, ils vont vous montrer comment on g?re un pays, on vous avait demand? d?interdire des associations fant?che comme le CAR et autres et vous aviez refuser soit disant que nous sommes en d?mocratie. voil? maintenant, ils vont montrer qu?en politique il n?y a des enfants de c?ur.

  9. tout ?a c’est la poudre aux yeux, moi ?a ne change rien dans mes condition de vie. d?puis le d?part de BLAISE, le savon KADO est pass? de 250 ? 300 , l’huile a augment? de 100f (sur le litre), le sac de riz aussi a connu une augmentation;;on attend des mesures sociales.

  10. Sur quoi tu te bases ? Merci de pr?ciser tes dires par des faits que tout le monde peut comprendre. Et surtout, indique ce que tu proposes comme solution au probl?me r?el ou imaginaire que tu exposes.

    Tu juges des gens que tu ne connais pas, qui ne sont l? que depuis 1 mois. En plus, tu parles de choses que tu ne ma?trise pas. Les 1 million dont tu parles, c’est uniquement ? Ouaga. Tu sais ? combien s’?l?ve la population de Ouaga ?

    Ce n’est pas que je suis pour ou contre les gens de la transition, mais je pense qu’il faut donner une chance ? la nation de se reconstruire. Il faut arr?ter de jouer le jeu de Blaise et compagnie, en voulant voir le mal partout. Comment toi, qui a pu supporter Blaise pendant 27 ans, tu villipendes ainsi des personnes qui ne sont l? que pour une ann?e ? Et comparaison n’?tant pas raison, merci d’?viter de dire des choses sans fondement. Si tu ne peux pas aider le pays en apportant des arguments qui tiennent, merci de nous ?pargner l’expression de vos propres frayeurs.

  11. il faut avoir un peu de recule dans votre appr?ciation des d?cisions. finalement, vos pr?disez plut?t la temp?te pour le Burkina, vous sentez l??chec partout. INCH ALLAH, vous aurez tort….

  12. Ceux qui applaudissent aujourd’hui vont regretter demain , une dictature est encours d’?tre mise en place mais moi je m’inqui?te plus pour Zida qui joue avec la politique. Il oublie Dadis Camara en Guin?e et Aya Sanogo au Mali. Et le plus grd perdant sera le Faso dont la transition a d?j? ?chou? parce que je suis plus que convaincu d’ici un an l’?quipe actuelle qui pr?f?re le buzz ne pourra offrir une ?lection transparente dont les r?sultats seront accept?s par tous. Et pour terminer, c’est vrai que 1 million de personnes sont sortis pr chasser Blaise mais combien de millions de personnes sont rest?es ? la maison ? A m?diter