L’épouse du président Kafando se positionne contre les violences faites aux femmes

1442 28

Marie Kafando, l’épouse du président de la transition, Michel Kafando, signe sa première déclaration officielle. C’était à l’occasion de la cérémonie commémorative marquant le 35è anniversaire de l’adoption de la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discriminations à l’égard des femmes.

L’épouse du nouveau président de la transition est restée discrète jusqu’à présent. Mises à part ses apparitions en compagnie de son mari lors des cérémonies officielles, celle qui a remplacé   Chantal Compaoré au palais présidentiel de Kosyam par la force de l’insurrection populaire, fait sa première prise de position. Et elle est contre les violences faites aux femmes.

A en croire le service de communication de la Présidence du Faso, qui rapporte la cérémonie, Marie Kafando “a exhorté l’ensemble des Burkinabè à une synergie d’action afin de changer la situation des femmes“.

Il faut noter en rappel que ce 35e anniversaire est placé sous le thème de  l’«Appropriation de la proposition de loi portant prévention, répression des violences faites aux femmes et aux filles et prise en charge des victimes ».

Le ministre en charge de la promotion de la femme, Bibiane Koné, a pris l’engagement de mettre l’accent sur la sensibilisation des populations pour qu’elles soient suffisamment informées du rôle et de la place de la femme au sein de la société, et aussi pour que les femmes connaissent un peu plus les dispositions juridiques prévues pour leur protection.



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Il y a 28 commentaires

  1. rappelez vous que nous sommes en afrique et plus precisement au pays des hommes int?gres le droit de la femme et gat? le monde entier les occidents sont egar?s et ils veullent nous faire sortie dans notre culture.donc ils ne peuvent nous nous apprendre la moral.

  2. Slt il vaut mieur quelle declar ses bien avant de commence quoi que sa soit ainsi que le gouverment de la transition si non pour le moment on veus pas ses trasedis les jeunes qui on lutte dur vous le vous boicote cette lutte

  3. On a trop vu avec les premiere dame. K elle reste a la maison Car c est une maniere de depenser l argent du contribuable en organisan des conference ,des dines gala… . Pr defendre la position des femme il ya un ministere ki s en occupe deja. Merci et epargnez ns de vos discours.

  4. C’est mieux pour elle de rester dans l’anonymat, nous n’avons pas besoin de ces mani?res de faire de l’ancien r?gime o? les maris et leurs femmes gouvernent un peu de retenue quand m?me. Depuis sa pr?sence ? l’investiture de son mari avec ses enfants j’ai compris que ?a allait se passer ainsi

  5. MAMAN KAFANDO,JE SOUHAITE QUE VOUS RESTIEZ DANS L’OMBRE EN APPORTANT TOUT VOTRE SOUTIEN INDEFECTIBLE A VOTRE MARI AFIN REUSSISSE LA TRANSITION.C’EST SEULEMENT A CETTE A CETTE CONDITION QUE MICHEL ENTRERA DEFINITIVEMENT ET DE FACON INSOUP?ONNEE DANS L’HISTOIRE DU BF.JE T’AVOUE LA TACHE EST ENORME DONC INUTILE DE DISPERSER LES FORCE.MERCI MAMAN!

  6. De la poudre aux yeux !! M ais nous on voit clair .Est que les gens de la transition la ont vraiment compris le sens de la transition ? Il faut arreter ca immediatement. on refuse de revivre le systeme pass?. Si vous voulez aider les femmes faites le et continuez a le faire meme apres la transition.Il ne faut ma commencer a jouer un role dont vous n avez pas tout le scenario.

  7. Je voudrais que les choses soient plus clair au niveau de la transition. Marie Kafando vous ?tes en transition ne vous affichez plus. J’ai d?j? ?crit sur ceux-la je disais que leur sortie m?diatique est comparable ? un campagne electoral. S’il vous plait ne sacrifier pas la r?volution. Toi et ton mari fait cequ’il ya ? faire et partez.

  8. C’est bon mais faites tres tres attention Mme pour ne pas etre induite en erreur. Question la lutte against gender based violence etait- elle devenue votre combat avant ou apres d’etre 1ere dame?sinon utiliser votre position soit pour appuyer Mme ZAN de la promotion de la femme ou de renforcer ce que vous faisiez avant.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *