Peegre Kuni: 10 personnalités distinguées pour leur contribution à la paix au Burkina

674 0

La cérémonie de remise de trophées dénommée « Peegre Kuni », les trophées de la paix à des personnalités qui ont contribué à la promotion de la paix au Burkina, a eu lieu, ce 18 décembre 2014 au SIAO.  Dix personnes morales ou physiques ont été distinguées à cette occasion.

Etre un acteur confirmé dans les activités en relation avec la recherche et la promotion de la paix, avoir contribué à maintenir la cohésion sociale par ses activités, n’avoir pas suscité, soutenu ou posé des actes de nature à compromettre la paix ont été entre autres critères de désignation des personnalités.

Ce sont les communautés religieuses et traditionnelles, des associations, des personnes physiques qui ont été récompensé à cette soirée pour avoir d’une manière ou d’une autre posé des actes de paix au Burkina.

Le promoteur, Bamogo Théophile dit Bamos théo a indiqué vouloir par cet évènement adresser sa reconnaissance et son respect à tous ceux qui se sont illustrés dans des actions de paix et inciter d’autres personnes à leur emboîter le pas dans leur quotidien.

Bamos Théo, le promoteur
Bamos Théo, le promoteur

En témoigne Sanou Soumaila, fils du défunt chef des bobos mandarins décédé le 7 décembre dernier et récompensé à titre posthume pour ses actions en faveur de la paix dans sa communauté.  «Ce trophée nous exhorte à faire autant sinon mieux que lui.»

Quant à Rama Kabré, elle est doublement heureuse pour avoir été la marraine de la cérémonie et lauréate pour ses actions en faveur des femmes victimes de fistules obstétricales et marginalisées à travers sa fondation « Rama ». « J’œuvre beaucoup pour ces femmes rejetées, je cours beaucoup pour trouver des fonds pour aider ces femmes pour qu’elles retrouvent la joie de vivre», a-t-elle confié.

La promesse d’une deuxième édition en 2015, voire des éditions en continue, « si Dieu le veut »,  a été faite par le promoteur.

Liste des lauréats Peegre Kuni, les trophées de la paix 2014.

– Sa majesté le Mogho Naba

– Feu M’Pa Yacouba Sanou (chef des bobos mandarins)

– la communauté musulmane

– la communauté catholique

– la communauté protestante

– l’Union fraternelle des croyants de Dori

– le comité mixte de dialogue inter réligieux de l’université de Ouagadougou

– l’artiste musicvienne Toussy

Les Trophées d’honneur                                                                    

  • Rasmata Kabré, promotrice de la fondation Rama

  • Moussa Cissé, responsable d’ONG.



Article similaire

Il y a 1 commentaire

  1. On aura tout vu au Burkina. Quoi de concret ces fameux laur?ats ont ils r?alis? en faveur de la paix.A l’image des kunde d’or qui promeuvent la m?diocrit?, je ne vois aucun int?r?t ? ce genre de prix.C’est comme se chatouiller soi-m?me pour rire.Quand on regarde africa island talents on se rend compte que nous nous voilons la face

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *