“Les bourgeons de l’ancien régime rôdent toujours” (Auguste Barry)

806 17

Le ministre en charge de l’administration territoriale, Auguste Denise Barry, est revenu sur la suspension du CDP, de l’ADF/RDA et de la FEDAP/BC. Il a indiqué que cette décision n’est pas en rapport avec les activités antérieures des structures suspendues, mais plutôt avec celles actuelles.

Le “face à la presse” du gouvernement, ce 24 décembre 2014, a été l’occasion pour le ministre Auguste Denise Barry de revenir sur le sujet de la suspension du CDP, de l’ADF/RDA et de la FEDAP/BC et de répondre à certaines critiques suscitées par la prise de ces arrêtés.

Argument inopportun. D’abord, il déclare que les partis suspendus ne peuvent pas se prévaloir de la force majeure pour justifier l’absence des sièges et contester cet argument sur lequel s’est appuyé les arrêtés de suspension. Pour Auguste Denise Barry, “on ne peut être soi-même la source du phénomène” qui a provoqué la situation de force majeure et le CDP et l’ADF/RDA ont eux-mêmes provoqué la situation dans laquelle ils se trouvent.

Ensuite, le ministre Barry a précisé que les arrêtés n’ont pas été pris en rapport avec les activités pré-insurrectionnelles de ces partis, mais plutôt les activités actuelles, “jugées incompatibles” avec les lois et règlements du Burkina.

Enfin, le ministre de la sécurité affirme que le gouvernement n’a pas pour ambition de “liquider le CDP”. « Le CDP ne constitue certainement pas une menace », juge-t-il, rappelant d’ailleurs au passage qu’il a été de ceux qui ont estimé qu’il était nécessaire que les partis de l’ancienne majorité soient représentés dans les organes de la transition.

Gouverner, c’est prévoir. Il tire la conséquence que ces mesures ont été prises dans un souci de prévision et de prévoyance.  « Gouverner c’est prévoir et prévoir c’est anticiper, me semble-t-il. Alors permettez-nous de prendre les devants avant qu’il ne soit trop tard », justifie-t-il.

Pour le reste, précisément  les tenants des critiques formulées contre les actes du gouvernement, le ministre de l’administration territoriale n’exclut pas qu’il y ait parmi eux des personnes “manipulées”.

Ramifications de l’ancien régime. « Nous pouvons dire au risque de nous tromper, il s’agit, pour certains en tout cas,  de privilégiés du régime déchu ou de personnes manipulées par ceux-ci dans l’obscur but d’amener le peuple à les regretter, cela pour chercher à corroborer inéluctablement  leur assertion selon laquelle « seul Blaise peut diriger ce pays », affirme-t-il, avant d’ajouter plus loin que les ramifications de l’ancien régime ne sont pas encore déstabilisées.

« Si l’insurrection populaire a fait tomber les  tenants du régime, les bourgeons avec leurs habitudes de corruption rôdent toujours», dit-il en effet.

Quoi qu’il en soit, le ministre de la sécurité a prévenu que liberté ne signifie pas “anarchie” et appelle les Burkinabè à  jouir de leur liberté tout en respectant celle des autres, car il est convaincu que  : « nous serons tous comptables au soir de novembre 2015 des résultats de la transition ».


 

Photo : Le ministre Auguste Denise Barry, le 8 décembre 2014/ Copyright Burkina24


 

Lire aussi sur le point de presse du gouvernement :



Abdou ZOURE

Abdou Zouré, journaliste à Burkina24 de 2011 à 2021. Rédacteur en chef de Burkina24 de 2014 à 2021.

Article similaire

There are 17 comments

  1. Denise August au MAT! Les jeunes ne savent rien de ce MEC un incompetent notorie dans notre milieu.Mais au Faso on aime le spectacle.

  2. SOUGRESOABA |

    Quelque soit les agissements lugubres du r?gime d?chu d’entamer cette transition, le Burkina nouveau est d?j? en marche. Il faut que tout le monde s’en convainc de cette r?alit?. Autorit?s de la transition, continuez sans crainte car plus rien ne sera comme avant!

  3. Pour un vrai changement la lutte compte:””Sur le site B24 Mr. Tour? dit que l’internaute V?rit? No1 et KA ne sont que la m?me personne et un MPP.????? Monsieur Tour?, que ?a soit K?r? Y. Le Citoyen, TapsobaH, le Sage, Anta et V?rit? No1, nous sommes des internautes qui avons nos diff?rences : D?autres comme moi partisans de l?alternance politique et ?conomique de notre pays, ont utilis?s les sites des r?seaux sociaux en ligne pour crier notre v?rit? et se battre aupr?s de notre peuple assoiff? de changement. Je ne suis d?aucun parti politique depuis 1987, et je m?en tape du MPP ou UPC : Pour ma part que le meilleur gagne avec la volont? de mon peuple et sa jeunesse qui est l?espoir du Burkina du 21e si?cle. Ka depuis plus de 8 ans dans la presse ?crite, et a pr?sent dans les sites des r?seaux sociaux en ligne, est rest? lui-m?me, ???d?fendre ce qui est d?fendable pour que mon pays avance avec la jeunesse et non des ?go?stes des partis politique pr?dateurs qui pensent qu?a d?tourner la richesse du pays une fois au pouvoir. Mr. Tour?, la v?rit? No1 et autres sont arriv?s au forum tr?s r?cemment, et je loue leur position de d?fendre ce qui d?fendable pour ce qui est mieux pour le peuple, et non ce qui est mieux pour un individu. Ka reste KA. V?rit? No1 reste v?rit? N01. Quand ? vous, mettez ce que vous imaginez l? ou vous savez. Je vous ?cris par LEFASO.NET par ce que le B24 ne publiera pas ce message, le CSC est au-dessus de mes messages qui dit la v?rit

  4. nous devons continuer le combat mais il nous faut aussi du temps environ un quart d si?cle pr neutraliser ce syst?me et esperer une vrai base pour ce beau pays

  5. Organiser les ?lections selma. Au lieu de parler de lotissement on vous voit venir . Laiss? histoire de mairie de lotissement pour l’instant organiser les ?lections et part

  6. Mr. Tour?: Ka, K?r?, Tapsoba H, le Citoyen, V?rit? No1, Tour?, Kemele, sont la m?me personne du MPP! Vous pouviez le mettre l? ou vous savez. Les vrais internautes qui luttent pour une bonne cause ne s?occupent pas de ce que vous imaginez. Nos sites d?informations doivent se moquer de vous.

  7. Cause seulement cause! Tu n’es pas diff?rent de ceux qui viennent de quitter le pouvoir. devenir corrompu, c’est comme avec les fruits, pour pourrir ?a prend du temps. les vers sont patients, ils prennent leur temps! C’est pour cela entre autre que l’alternance d?mocratique existe. le pouvoir corrompt absolument.

  8. on sait que Ka et v?rit? N?1 c’est la m?me personne du MPP donc arr?tez de nous pomper les oreilles.

  9. les gens continuent ? faire preuve d’une c?cit? politique, le ministre lui m?me ?tais conseiller de BLAISE, donc continuer vos commentaires d’auto satisfaction.

  10. Bayiri-paal |

    En effet, Mr le ministre, les pratiques de corruption continuent comme si de rien n’?tait. A mon avis, il serait bon de faire ceci :
    – mettre une commission pluridisciplinaire pour analyser tous les rapports d’audit sur la gestion des structures ?tatiques (administration comme soci?t?s). Cela aidera le grand Ibriga;
    – auditer les grands soci?t?s ?tatiques : sonabel, sonatur (o? la corruption est ? ciel ouvert), sonapost, cegeci, etc
    – auditer les diff?rents fonds : farf, fape, fasi, foner, etc.

  11. Verit?1, en ce p?riode de No?l et que tu vas bient?t nous quitt?, je me permets en tant que croyant et pratiquant, te dire Joyeux N0?l. Merci pour tes messages qui nous ont permis avec tant d?autres ? combattre avec l?ensemble du peuple Burkinab? un r?gime qui devenait dangereux pour notre jeunesse. Ce que Blaise Compaor? et ses acolytes ont oubli?, c?est que le peuple Burkinab? de 2014 n??tait plus comme celui de 1987. La dictature de Blaise Compaor? a permis de choisir parmi le peuple, surtout dans la jeunesse, des h?ros pour combattre la soit- disant dictature sanguinaire. Nous sommes tous les h?ros comme Dieu avait choisi G?d?on pour d?truire l’autel de baal qui est un dieu ?tranger, et reconstruire un autel ?ternel gr?ce ? la main tendue par Dieu, et qui lui a permis de battre les nombreux soldats de Madian et lib?rer l’Isra?l. Alors verit?1, si nous voulons continuer ? ?tre des h?ros, partout o? nous sommes, nous devons toujours soutenir notre jeunesse affam? de l?alternance politique et ?conomique pour faire avancer le pays que nous aimons tous. Comme nous dis le ministre Bary, le danger existe encore, d?truisons la racine du r?gime Compaor? pour un bon d?part d?un Burkina nouveau. Notre Dieu le p?re, est capable de l’impossible. D?truire la racine du r?gime Compaor? c’est de r?fl?chir et aller en avant, surtout oublier le pass? et construire un avenir avec suret? aupr?s des personnes capables de relever le d?fi comme le CNT essaye de le faire. Reconstruire un nouveau Burkina comme le h?ro G?d?on a fait, c’est d’avoir confiance en soi, compter sur soi, et aussi s’investir pour les autres qui ont besoin de toi : Comme toi verit?1, TapsobaH, K?r?, Ka, le Sage, le Citoyen, Anta et tant d?autres internautes politiques ou apolitiques, jeunes ou vieux, pour ou contre, avec la compr?hension des ?quipes des sites d?informations des r?seaux sociaux en ligne du Burkina et des pays voisins avec du
    professionnalisme et du courage ont permis la victoire. Construire un nouveau Burkina comme G?d?on, c’est recommencer
    sa vie avec honn?tet?, respecter son prochain avec humilit?.
    Le nouveau Burkina que veut construire notre jeunesse h?ro du 30 et de 31 Octobre 2014, c?est de nous amener ? faire
    du bien sans fin, c’est ? nous de l’exploiter en notre faveur pour
    r?ussir notre vie avec la main tendue de Dieu sans les crimes, ni la corruption, ni l?injustice, ni l?impunit?, mais servir l?un et l?autre a part ?gale sans ?go?sme. Tes messages qui vont ce qui est mieux pour le peuple et non ce qui est mieux pour un individu nous manqueront.
    .

  12. N' h?siter pas ? prendre d'autres d?cisions allant toujours dans ce sens;de l?int?rieur comme ? l?ext?rieur nous savons que des gens ? faire ?chec ? cette transition or cette r?volution a ?t? ch?rement pay?e nous ne pouvons pas permettre ? qui que soit de mettre des obstacles ? ce changement. Faisons l'effort d'accompagner cette transition;les critiques oui mais les faussaires seront d?masqu?s et poursuivis

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *