Santé des déficients intellectuels : Secours sportif de Spécial Olympics

399 0

Spécial Olympics Burkina a organisé samedi 20 décembre 2014 au stade du 4-Août de Ouagadougou  un examen dentaire au profit des déficients mentaux.

Special Olympics Burkina continue ses actions en faveur des déficients intellectuels. Le samedi 20 décembre 2014 cette structure s’est particulièrement penchée sur la santé de ces déficients intellectuels à la faveur de la 6ème édition du “special smiles” et de la première édition du “health promotion”. Cette activité s’est tenue au Stade du 4-Août de Ouagadougou après un premier séjour à Bobo-Dioulasso.

Près de 150 patients étaient présents pour se faire examiner à cette occasion. « Le programme spécial smiles est intégré au programme des athlètes déficients mentaux parce que nous avons remarqué que ce sont des gens qui n’ont pas la capacité d’entretenir leur bouche.

Nous contribuons à leur expliquer comment entretenir leur bouche par les brossages notamment et surtout comment au quotidien les parents et les encadreurs doivent œuvrer pour que s’il y a des soins à faire, leur prise en charge soit assurée »,  a expliqué Dr Ernest Robert Toé responsable de la clinique Spécial smiles (sourire spécial) pour les Health athlètes. Ernest Robert Toé a aussi souligné que la qualité de la santé dentaire a une répercussion sur les performances athlétiques.

C’est pourquoi, des conseils ont été donnés dans ce sens. Les patients venus de centres de prise en charge de personnes handicapées de Ouagadougou, Saaba, Ziniaré, entre autres, ont reçu des brosse à dent et une pâte dentifrice.

Health promotion est aussi un programme de special olympics dont l’objectif est de faire la promotion d’un certain nombre de pratiques et de comportements pour éviter de tomber malade. 

Il s’est agi de dépister et de savoir les risques auxquels sont confrontés les athlètes selon les explications du Dr Edmond Gué médecin de santé publique. Cela va permettre «de donner quelques orientations en termes de prise en charge avec prise de poids et de taille, pression artérielle, point sur l’alimentation, question de lavage de mains etc.»,  a fait savoir Dr Gué.

Related Post

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *