Fête de la nativité à Bobo : Des prières pour une paix durable et réelle au Burkina Faso

565 2

Les fidèles chrétiens de Bobo-Dioulasso, ont  célébré la fête de la nativité dans la nuit du mercredi 24 décembre 2014. A travers cette nuit, les autorités chrétiennes ont prié  pour une paix durable et réelle au Burkina Faso.

Les chrétiens ont célébré  la fête de la naissance de Jésus Christ, dans la nuit du mercredi 24 décembre 2014 à Bobo-Dioulasso. L’ambiance a régné dans toutes les églises de la ville de Sya, dans la joie, dans la dans paix, dans l’espérance et dans la cohésion sociale.

Archi-Diocèse de Bobo. La cérémonie a été présidée par l’archevêque Mgr Paul Ouédraogo, qui a exprimé la volonté de Dieu aux adeptes de l’église.

La fête de Noël est consacrée à des prières pour une reconnaissance à Dieu. « C’est la naissance de Jésus, car Dieu est amour et nous  aime. Regarder Jésus, c’est regarder l’humanité, c’est pourquoi l’humain est sacré », a-t-il dit. Pour lui, le peuple doit se mettre au service de la justice et de la paix pour l’avenir d’un Burkina merveilleux et aimé par Dieu.

En plus, l’archevêque émérite de Bobo-Dioulasso, a prié pour la paix dans le pays des hommes intègres et souhaité « joyeux Noël » aux fidèles chrétiens et à toute la population du Burkina Faso.

Eglise centrale de l’Alliance chrétienne de Bobo. C’est le pasteur Emmanuel Bamiky Hema qui a dirigé les prières. Le culte a pour objectif de célébrer la venue du seigneur Jésus Christ, pour manifester la joie à cette date du 25 décembre. Le message clé de la soirée, c’est de faire comprendre à tous les fidèles, la joie, la paix et que cela ne peut se construire sans prier le Christ. « Je demande à tout un chacun, d’être un agent de paix au milieu de ceux avec qui il vit ».

Le pasteur Hema a affirmé que la paix est importante dans une nation.  C’est pourquoi, ce moment sera accordé aux uns et aux autres de pouvoir découvrir le seigneur Jésus Christ, comme le Dieu et celui qui accorde la paix, surtout au Burkina Faso.

« Nous demandons à Dieu de nous accorder la paix et que cette paix soit durable et réelle dans les cœurs, à travers la vie de Jésus Christ », prié le pasteur Hema.

Sidiki TRAORE

Correspondant Burkina 24 à Bobo



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Il y a 2 commentaires

  1. Que Dieu tout puissant ?coute vos pri?res: A l’internaute V?rit? N01 qui quitte le forum pour une mission, en ce p?riode de No?l et que tu vas bient?t nous quitt?, je me permets en tant que croyant et pratiquant, te dire Joyeux N0?l. Merci pour tes messages qui nous ont permis avec tant d?autres ? combattre avec l?ensemble du peuple Burkinab? un r?gime qui devenait dangereux pour notre jeunesse. Ce que Blaise Compaor? et ses acolytes ont oubli?, c?est que le peuple Burkinab? de 2014 n??tait plus comme celui de 1987. La dictature de Blaise Compaor? a permis de choisir parmi le peuple, surtout dans la jeunesse, des h?ros pour combattre la soit- disant dictature sanguinaire. Nous sommes tous les h?ros comme Dieu avait choisi G?d?on pour d?truire l’autel de baal qui est un dieu ?tranger, et reconstruire un autel ?ternel gr?ce ? la main tendue par Dieu, et qui lui a permis de battre les nombreux soldats de Madian et lib?rer l’Isra?l. Alors verit?1, si nous voulons continuer ? ?tre des h?ros, partout o? nous sommes, nous devons toujours soutenir notre jeunesse affam? de l?alternance politique et ?conomique pour faire avancer le pays que nous aimons tous. Comme nous dis le ministre Bary, le danger existe encore, d?truisons la racine du r?gime Compaor? pour un bon d?part d?un Burkina nouveau. Notre Dieu le p?re, est capable de l’impossible. D?truire la racine du r?gime Compaor? c’est de r?fl?chir et aller en avant, surtout oublier le pass? et construire un avenir avec suret? aupr?s des personnes capables de relever le d?fi comme le CNT essaye de le faire. Reconstruire un nouveau Burkina comme le h?ro G?d?on a fait, c’est d’avoir confiance en soi, compter sur soi, et aussi s’investir pour les autres qui ont besoin de toi : Comme toi verit?1, TapsobaH, K?r?, Ka, le Sage, le Citoyen, Anta et tant d?autres internautes politiques ou apolitiques, jeunes ou vieux, pour ou contre, avec la compr?hension des ?quipes des sites d?informations des r?seaux sociaux en ligne du Burkina et des pays voisins avec du
    professionnalisme et du courage ont permis la victoire. Construire un nouveau Burkina comme G?d?on, c’est recommencer
    sa vie avec honn?tet?, respecter son prochain avec humilit?.
    Le nouveau Burkina que veut construire notre jeunesse h?ro du 30 et de 31 Octobre 2014, c?est de nous amener ? faire
    du bien sans fin, c’est ? nous de l’exploiter en notre faveur pour
    r?ussir notre vie avec la main tendue de Dieu sans les crimes, ni la corruption, ni l?injustice, ni l?impunit?, mais servir l?un et l?autre a part ?gale sans ?go?sme. Tes messages qui vont ce qui est mieux pour le peuple et non ce qui est mieux pour un individu nous manqueront.
    .

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *