Désavoeu du ministre des infrastructures : Les agents avancent de nouvelles raisons

553 24

En sit-in depuis quelques jours, le personnel du ministre des infrastructures, du désenclavement et du transport, a organisé une conférence de presse dans la cour de la direction générale  de la route, ce samedi 27 décembre 2014, pour informer l’opinion publique sur les raisons de leur protestation.

Les manifestants reprochent à leur ministre de répondre sous plusieurs noms. Pour eux, Monsieur Moumouni Dieguimdé, au ministère actuellement n’est pas celui-là que le décret a nommé et à qui le Premier ministre a donné une lettre de mission le 9 décembre, puisque ce dernier se nommerait “Moumouni Guiguemdé”.

Un troisième nom est apparu dans ses certificats d’adhésion à une association,  puis un quatrième dans un autre document mis à leur connaissance.

Silence du gouvernement. Le gouvernement est accusé pour son silence. «Le mutisme du gouvernement traduit une complicité au plus haut niveau, quelqu’un ne peut pas être accusé de la sorte et que ni le gouvernement ni l’intéressé ne sorte dire un mot », explique Yaméogo Mbi, délégué du personnel.

Quant à l’enquête de moralité que le gouvernement dit être en cours, le délégué répond. « Dans notre analyse, nous pensons que le faux nom a été donné par le gouvernement pour éviter que les enquêteurs ne découvrent la réalité de celui qui est au ministère actuellement».

Marché de gré à gré. Ils notent toujours dans leur déclaration qu’en trois semaines d’exercice, le ministre a déjà passé un marché de gré à gré de plus d’un milliard de F CFA avec une société qu’il refuse de nommer.

« Ces travaux concernent l’aménagement de la voirie autour de la résidence privée du président Michel Kafando, l’aménagement de la route allant au champ du président, l’exécution de ralentisseurs aux alentours de l’Eglise que fréquente le Premier ministre, la réalisation d’un parking municipal».

Au vu de tous ces faits, le personnel estime que le ministre ne remplit pas les conditions d’honnêteté, de probité, et d’intégrité exigées par la charte.

Note de sanctions. Par ailleurs, il signale que depuis son arrivée, il a effectué des tournées dans les directions en demandant au personnel de dénoncer les responsables véreux, ce que les agents ont fait en présence de leurs responsables. En retour, il ordonne à ces derniers de sanctionner leurs agents.

Le délégué a indiqué qu’une note de sanction qui instruit aux directeurs « de sanctionner tous ceux qui contestent sa nomination» est émise par le ministre. Il a aussi commandé le refus de la salle de conférence ce jour.

Afin d’intensifier leur lutte, une rencontre est prévue avec le bureau national du syndicat ce jour. Un certain nombre d’agents de la société a été rencontré pour demander leur appui. En fonction de l’évolution de la situation, la possibilité de «bloquer tout le travail»  est  envisagée.

80% du personnel serait pour le départ du ministre selon le délégué et il rassure qu’ils ne sont pas manipulés.

Reveline SOME

Burkina24

Article similaire

Il y a 24 commentaires

  1. A cette allure, ZIDA et KAFANDO risquent de vendre notre pays ? vil prix. Ils se foutent des Burkinab?. Les gens ont raison de dire qu'ils sont les produits du syst?me car chass? le naturel, il revient au galop. Ils sont habitu? aux magouilles et ils n?arr?terons que s'ils quittent les affaires. Une transition d'un an et vous ?tes entrain de gaspiller l'argent du contribuable; est-ce une priorit?? Si je comprends bien, les Burkinab? ont chass? Blaise pour vous permettre de bitumer vos champs et r?sidence et ?glise? Vous faites honte ? la nation. Quand au Ministre d?cri?, un peu de respect pour Nelson Mandela. Madiba n'a pas fait la prison pour la d?linquance ?conomique. Non, c'?tait pour une cause noble. Si vous avez un peu de dignit?, vous devrez abdiquer.

  2. Ah c est grave ces accusations. dite moi que on ose pas engag? 1 milliard pour la route de l ?glise de Zida et celle du champs de Kafando.

  3. Ce qui est dr?le c qu’il n’ y a probablement d’homme honn?te dans cette affaire de r?volution. C’est simplement les petits voleurs qui ont remplac? les grands voleur d’hier. Il y a encore de la ,jalousie de la part des nouveaux venus quand ils constatent des anciens grands voleurs encore parmi eux. Bon d’ici trois mois les petits voleurs seront devenus grands, ils comprendront mieux les anciens grands voleurs et ne chercheront plus ? les emmerder.

  4. La vraie lutte ne fait que commencer pour l’alternance politique propre de notre pays; Le pr?sident de la transition doit s’abstenir a des nominations des personnes incompatibles a la bonne marche de la transition. Le peuple est comptable de l?avenir du pays que nous aimons tous. Le peuple connait le chemin de l??mergence du pays que nous aimons tous par la bonne marche de ses entreprises. Ceux qui rendent les fruits de l??mergence sont les seuls ? pouvoir choisir le tronc solide de leur entreprise. Si Mr.Guiguemd? n?est pas ce tronc solide pour l?avenir du minist?re et le bonheur de son personnel qui reste la base d?une grande entreprise, cette demande de d?mission permettra de trouver une personne qualifier sans une tache d?ombre et comp?tente pour l?avenir de ce minist?re. Sauf les travailleurs connaissent le bon gestionnaire pour l?avenir de leur entreprise. Rien ne sera plus comme avant, la vigilance du peuple fait la bonne marche d?un pays en ?mergence.

  5. A l'analyse l'on a l'impression que le ministre d?cri? estime que son derri?re est soud?. sinon comment comprendre que pendant que son autorit? est autorit? est contest?e il engage des chantiers ? cout de milliards. justes quelques questions au ministres d?cri? sur les chantiers engag?s.l?am?nagement de la voirie autour de la r?sidence priv?e du pr?sident Michel Kafando, l?am?nagement de la route allant au champ du pr?sident et l?ex?cution de ralentisseurs aux alentours de l?Eglise que fr?quente le Premier ministre sont-ils des priorit?s dans notre processus de transition? Comment le PF et le PM acc?daient en ces lieux avant les ?v?nements de fin octobre 2014? Monsieur le ministre assis sur une fesse ne vous foutez pas de nos martyres et nombreux bless?s. Il semble que" plus rien sera comme avant" selon le PF himself. Pourtant si ce qui est avanc? par les manifestants est fond?, nous ne sommes sortis de l'orni?re. Vigilance donc camarades.

  6. Si le gr? ? gr? de 1 milliards est av?r? et s’ il est prouv? que ses march?s ont ?t? attribu?s pour Faciliter le passage du Pr?sident KAFANDO et les bordures d’?glises au profit du premier ministre Zida et de sa communaut? alors la r?volution a ?t? trahit. La m?moire de nos fr?res mort pour cette nouvelle air a ?t? salue. Nous allons nous mobiliser. Pas pour Dieguimd? mais pour tout le gouvernement avec Zida en ligne de mire nous ne saurons tol?rer que des pseudo intellectuelles profitent du sang de nos vaillants combattants.

  7. Eh bien voi! Ca commence. Un chat a beau faire le pelerinage a la Mecque reste toujours un chat. Un delinquant reste un delinquant. Si vous choisissez un violeur pour la garde de votre fille, vous ne devrez plus vous plaindre parce qu’il a viole votre fille. C’est vous qui l’aurez voulu. Decidement, le PM Zida commence a se foutre de nous. Oublient il veut une descente de la population pour le balayer avec Moumouni?

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *