Ebola : Avec 7 708 morts, Ebola aux portes de la Côte d’Ivoire

659 0

Depuis le début de la maladie à fièvre hémorragique Ebola, en décembre 2013, au 24 décembre 2014, le virus a fait 7 708 morts dans le monde entier, sur un total de 19 729 cas, au moment où les autorités ivoiriennes l’annonce être très proche des frontières de la Côte d’Ivoire.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a publié, ce vendredi 26 décembre 2014, son nouveau bilan sur l’épidémie à fièvre hémorragique Ebola. Depuis son apparition en Guinée Conakry, en décembre 2013, au 24 décembre 2014, le virus a fait 7 708 morts dans le monde entier, sur un total de 19 729 cas.

La majorité des victimes se concentre toujours au Liberia, en Sierra Leone et en Guinée. A ce jour la Sierra Leone comptabilise le plus grand nombre de cas, c’est-à-dire, 9 203 pour 2 655 morts, toutefois l’OMS précise que le Liberia est le pays où l’épidémie a été la plus meurtrière avec 3 384 morts pour 7 862 cas. En Guinée, 2 630 cas ont été enregistrés, dont 1 654 mortels.

En cette période des fêtes de Noël et de nouvel an, la Sierra Leone afin de freiner la forte propagation du virus, vient lancer une nouvelle opération de confinement de toute la région nord. L’objectif étant de restreindre les déplacements des populations, et de permettre également aux équipes médicales d’avoir une scène appréciation de l’expansion de l’épidémie sur le territoire.

Toutefois, cette opération pourrait prendre une balle au pied si l’on s’en tient à la grève illimitée des infirmiers pour non versement de leurs primes de risques ainsi que de meilleures conditions de travail.

En même temps en Côte d’Ivoire, le premier secrétaire général de la préfecture de Man, localité située dans l’ouest du pays à 600 d’Abidjan a annoncé la fièvre à virus Ebola est désormais très proche des frontières 
ivoiriennes, en ces termes : « La maladie à virus Ebola est désormais à Lola (Guinée), aux portes de la Côte d’Ivoire, à moins d’une centaine de km de notre pays, du côté de Danané et de Sipilou. C’est pourquoi, je voudrais demander davantage de vigilance à l’ensemble de la population» a-t-il annoncé lors d’une cérémonie publique.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Correspondant Burkina24 en Côte d’Ivoire.



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *