“EXODUS” : le film boycotté par des Noirs, des marocains et des égyptiens

1202 0

Le film « Exodus : Gods and Kings », sorti le 24 Décembre 2014 dans sa version francophone, défraie déjà la chronique car boycotté par les noirs et interdit au Maroc et en Egypte.

Ce film inspiré de l’histoire de Moïse et qui a coûté environ 140 millions de dollars, semble promis à un échec cuisant principalement du fait de l’hostilité de certaines communautés et certains pays même si leurs raisons sont différentes.

Les noirs (principalement aux USA) ont boycotté le film depuis sa sortie aux USA car plusieurs associations de Noirs ont reproché au film de cantonner les noirs dans des rôles d’esclaves et voleurs, vendant une image tronquée et irrespectueuse de la civilisation négro-égyptienne.

Notant que c’est dans un contexte où la question raciale est revenue au devant de la scène aux USA, ils ont indiqué que dans le film Ramsès 2 est présenté comme blanc alors que les différentes études de égyptologie ont fini par démontrer que Ramsès 2 était bel et bien Noir.

Ce boycott a été bien suivi tant qu’en deux semaines le film n’a rapporté que 39 millions de dollars très loin des attentes des producteurs.

En Egypte, l’interdiction du film est justifiée par la désapprobation de l’image d’un Moïse présenté comme un guerrier et en plus blanc. Les égyptiens décrient surtout la période historique qui se trouve être en contradiction avec l’histoire Égyptienne.

Le Maroc quant à lui, s’il est sur la même longueur d’onde que l’Egypte s’agissant de l’image guerrière et blanche de Moïse, le royaume a interdit le film en soutenant que pour l’Islam, Moïse étant un prophète de l’Islam, il ne saurait être toléré une fausse représentation de son image ; en plus du fait que le monde arabe conteste la version de la traversée de la mer rouge telle que mise en scène dans le film.

Burkina 24



Youssouf Bâ

Juriste, Spécialisé en Droit de l'Intégration. Journaliste, Poète.

Article similaire

Il y a 1 commentaire

  1. Il faut faire donc un contre "Exodus" o? Mo?se et Pharaon seraient noirs, car tant que vous laisserez les blancs ?crire l'histoire, ils l'?criront en leur faveur

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *