M’Bi Yaméogo : “Je n’ai pas été arrêté”

837 38

Un marché de gré à gré de plus d’un milliard de F CFA aurait été passé par le nouveau ministre des transports Moumouni Dieguemdé. C’est ce qu’ont avancé les travailleurs du ministère des infrastructures, à travers la voix de leur délégué, M’Bi Yaméogo, lors d’un point de presse ce 27 décembre 2014. Celui-ci s’est retrouvé dans les locaux de la gendarmerie nationale, ce 29 décembre. Arrêté ? Non. 

M’Bi Yaméogo, délégué du personnel au ministère des transports, a-t-il été arrêté ? « Non », répond une source à la Gendarmerie nationale. « On l’a juste invité pour qu’il nous partage les informations dont il a fait cas lors de la conférence  de presse, notamment sur le marché passé de gré  à gré », ajoute la source, qui continue : « Il n’a pas été arrêté; il est reparti chez lui à 18h ».

Le principal concerné, joint par Burkina24, a confirmé l’information. Il indique que les gendarmes ont demandé à le rencontrer pour « échanger ». Yaméogo affirme même qu’un rendez-vous a été pris pour hier dimanche, mais des contraintes de calendrier l’ont reporté à ce jour.

Volontaire. « Je me suis rendu de moi-même, je n’ai pas reçu de convocation », a-t-il en effet affirmé, précisant que l’entrevue a duré jusqu’à 18h, heure à laquelle il est ensuite rentré chez lui.

Il indique aussi que les échanges ont porté sur les informations que lui et ses collègues ont données lors de la conférence de presse du 27 décembre 2014.

Manifestation mardi. Qu’à cela ne tienne, la manifestation prévue devant le ministère des transports ce 30 décembre pour réclamer la démission « sans condition » du locataire est maintenue.

Balai Citoyen dans la danse. Une manifestation qui aura cette fois le soutien du « Balai Citoyen ». Dans un communiqué publié sur  sa page facebook, le mouvement « invite tous les patriotes attachés au respect de l’esprit de la charte et au respect des libertés individuelles et collectives à se rendre massivement au ministère des transports et des infrastructures en vue de soutenir les travailleurs dans leur lutte juste pour le départ pur et simple » du ministre Dieguimdé.

Accusé d’avoir eu négativement affaire à la justice américaine (révélé par nos confrères du « Reporter »), le ministre Dieguimdé, dans un point de presse le 28 décembre 2014, a indiqué qu’il avait été « arrêté » et non « emprisonné » et que ce statut ne l’empêchait pas de « servir son pays ».

Mais l’article 15 de la Charte de la transition ne semble pas être de son avis puisqu’il précise que   « les membres du gouvernement doivent remplir les conditions suivantes : avoir la majorité civile, être de nationalité burkinabè, avoir les compétences requises, être de bonne moralité ». 

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Il y a 38 commentaires

  1. Chasser le maintenant qu’il encore l’heure. ce nest pas sa place. voleur. supporteurs de voleurs; arr?ter la diversion. m?me le 1er novembre 2015 on p changer 1 ministre de transition s’il est reconnu coupable ou implique ds une affaire affectant negatively sa moralite. au fait Zida doit activer cette d?mission et nous fournir des explications pour se blanchir sinon ya liblib ds lui et son ministre.

  2. Tous mes respects sakande, ns voulons avancer tous. mais qd on cache sa moralite pr g?rer 1 ministere et d?j? avec des march?s de gre ? gre d1 milliard, cest 1 mauvais signe. boutons le hors du systems. si Michel kafando est reconnu demain fautif on va le bouter. cest du progres de maturit? et signe de prevention aux futures pretendus mal intentionne. Le burkina ne souffre pas de dignes fils. DEBOUT CAMARADES.

  3. Pensez vous vraiment faire du bien a notre patrie en demandant de matter des citoyens burkinabe qui ont lutte dignement et continuent de lutter pour la democratie. N’ayez pas les reflexes des tyrants qui croient tous resoudre par la violence.

  4. Tout le monde est fautif certes,mais chacun doit assumer sa responsabilit?. ceux qui revendiquent la mission du MIDT sont ceux qui se d?marquent de la gestion maffieuse et qui pr?nent la bonne gouvernance et l’enracinement de la d?mocratie. mon fr?re l?ve car il est temps.

  5. Il faut seulement ?tre vigilant car notre lutte n’est pas termin?. elle continuera chaque fois q le gouvernement ignorera la volont? du Peuple. Plus rien ne sera comme avant. Le ministre pense pouvoir d?fier le peuple, seulement il ignore sa force. que Dieu protege le Burkina Faso!

  6. Si Blaise est parti avec ses acolytes c’est parce que le peuple a revendiqu? le changement. Que ce changement soit r?el, il n’est pas le seul ministre. Si ce dont on le reproche est av?r? r?el qu’il demissionne car il ne sera pas le premier qui demissionne. C’est pas un gouvernement issu des urnes mais de la d?termination du peuple pr la qu?te de la d?mocratie. il est temps qu’on ?coute la voix du peuple car ceux qui demandent sa d?mission ne sont pas contre lui ni plus des idiots. Ils r?clament la justice ainsi q le respect des clauses de la transition. Plus rien ne sera comme avant. Ttes les fois que les choses seront comme sous l’ancien r?gime des voix s’?l?veront pr se faire entendre.

  7. Il faut de la didacture pour ralier certain peuple a la discipline et au repect des institutions. Chaque peuple merite son chef, car le chef n’est rien d’autre que l’echantion du peuple qu’il dirige. Il nous faut (Burkina) un homme dur comme le general al sissi de l’egypte pour retablir l’ordre.

  8. k kafando et zida sach kil sont vnu au pouvoir par le sacrifice d ns vaillant citoyens et non par l? urnes.ils ont int?ret a respect? la volont? du peupl en aplicant ce k la charte dmande

  9. c’est prouve car il a tout reconnu alors il atend quoi. qu’il relise la charte de la transition et il saura ce qu’il doit faire s’il a encore un peu de dignite. sinon le balai est l?. plusq lui on a balay

  10. personne n’est propre mais ?a depend des erreurs comises. un diplomatique prisonnier et corrompu. et quoi d’autre encore pourrait etre reveler. changer un ministre n’arrete rien puisque on vient de changer bc et toute sa bande. cela fera honneur au pays et cultivera la sincerite ds la gestion de la chose publique mon frere. le passe te rattrape tjrs en bien ou en mal. mon frere il ne faut jamais s’aveugler devant la verit? car la verite s’appelle objectivite. heureusement que des gens qui ainsi sont nombre tres minime et je suis certain qu’avec ce nombre mon cher pays ne fera qu’avancer. il y en qui pensait q le depart de bc serait une illusion mais vers la fin s’etait eux meme l’illusion. il aller ds le sens de la pensee du peuple car on ne demande pas des lingots d’or mais le respect des closes consensuelles, quoi de plus legitime.

  11. L’ESCLAVE QUI N’EST PAS CAPABLE D’ASSUMER SA REVOLTE, NE M?RITE PAS QUE L’ON S’APITOI SUR SON SORT. CET ESCLAVE REPONDRA SEUL DE SON MALHEUR SIL SE FAIT DES ILLUSIONS SUR LA COND?CENDANCE SUSPECT D’UN MAITRE KI PR?TEND L’AFFRANCHIRE. SEULE LA LUTTE LIB?RE!

  12. Tant que le burkina n’aura pas un contre pouvoir notre democratie pourra derailler a tout moment. Des hommes comme monsieur Dieguemde ne merite pas de diriger un ministere. Mais helas tout le pouvoir est concentre dans les mains d’un seul homme. Notre chere patrie quel avenir si certains de tes fils aiment le gain facil.

  13. A vrai dire moi meme je ne comprend plus mr Zida. Il ne peut pas dire qu’il na jamais su que ce messieur est un grand fautif sur l’echelle internationale. Pourqoi alors le mettre au commande de ce ministere ? On a des brillants hommes et femmes dans ce pays. Mr le PM, revoyez votre position SVP. Cordialement.

  14. Tout le monde est fautif, les gens qui veulent que le ministre d?missionne croyez vous que vous ?tes entrain de faire des choses pour avanc? le pays nonnn de contraire vous ?tes entrain de mettre du d?sordre dans le pays arr?t? tout ?a et mettez au travail

  15. Zida n’oublie pas que la jeunesse a lutter pour la democrtie. Mais pourquoi un ancien prisonnier dans la transion. Les diplomates burkinabes sont avec les prisoniers dans notr transition. Nous vous dit non.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *