Journalistes burkinabè à la CAN 2015 : EBOMAF annule sa promesse

640 35
Mahamoudou Bonkoungou a renoncé à sa promesse suite aux polémique cela a créée
Mahamoudou Bonkoungou a renoncé à sa promesse suite aux polémique cela a créée

L’entreprise Bonkoungou Mahamoudou et fils (EBOMAF) lors de la célébration du 11-décembre 2014 à Dédougou avait accédé à la demande des journalistes de permettre à 50 d’entre eux de suivre la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2015 en Guinée Equatoriale.

Mais, ce dernier a renoncé à sa promesse. Mahamoudou Bonkoungou a pris cette décision compte tenu de la polémique que cela a créée amenant certains à traiter son geste de corruption. 

Article similaire

Il y a 35 commentaires

  1. Il faut felicite EBOMAF pour son action dans un pays en crise surtout sur le plan des finance;;a mon avis c'est trop dit : oh les Journalistes je vs comprend met la crise financi?re est r?el

  2. la retractation de la promesse indique t-elle que le motif avanc? par les "mauvaises langues" est fond?? ne sommes nous pas entraint de tendre vers l'inactivisme absolu? le probleme se pose quand on agit pas par conviction!

  3. Cultivez-vous un peu; EBOMAF n’est pas une soci?t? de l’?tat, par cons?quent elle fait ce qu’elle veut de son argent. Si la plupart des gens s’en ferme dans les 3 M de M. Ablass? Ou?draogo eh bien ils auront toujours le retour du baton en pleine face.

  4. critiqu? les autres c’est facile, mais qui ? fait mieux que lui depuis l’insurrection, les voleurs ont fuis le pays avec notre argent, lui il est rester pour aid?, il faudra arr?t? de voir la corruption partout, de toute les fa?ons si EBOMAF se reprochait quelque choses de louche il allait fuir le pays comme tant d’autres.cherchons a reb?tir le pays au lieu de critiqu? ses dignes fils sans alibis solide. La v?rit? appartient a Dieu seul

  5. Ah bon, donc “?a n’?tait pas arriv? dans votre ventre” quoi! Vous voulez apporter un appui ? des membres d’une corporation pour leur faciliter la couverture de la CAN, leurs repr?sentants vous disent de passer par la voie officielle, notamment les services des structures qui les emploient et vous trouvez qu’il y a probl?me…

    Dieu b?nisse le Burkina!

  6. C’est pas mieux comme ?a? De toute fa?on, peu seraient les journalistes qui allaient prendre cet argent, il sentait la honte venir. Vite, passez ? la DGI payer vos imp?ts monsieur de Ebomaf!

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *