Saint Sylvestre 2014 : Ambiance de la veille à Bobo-Dioulasso

523 0

La fête de fin d’année  s’annonce bien à Bobo-Dioulasso. Déjà à une journée de la Saint sylvestre, le pouls de la ville de Sya s’est accéléré.

Une équipe de Burkina 24, a fait une tournée dans la ville de Bobo-Dioulasso, pour voir l’état des préparatifs de la fête de Saint Sylvestre, le mardi 30 décembre 2014.

La fête s’annonce belle. De passage dans les magasins de prêt-à-porter, des supermarchés, dans les salons de coiffure, le mot « fête » est le dénominateur commun. Au grand contentement de certains commerçants.

Selon le propriétaire d’un magasin de prêt-à-porter, Fabrice Gnoumou, les préparatifs de la fête de cette année connaîssent un engouement particulier.

Pour lui, le débit de la clientèle est satisfait, surtout que ses visiteurs se recrutent chez l’autre moitié du ciel. «Depuis le matin, je ne reçois que des filles, des  femmes et des enfants pour des hauts, des pantalons et des chaussures. Mais, les hommes qui viennent, ils discutent le prix et repartent sans payer », explique-t-il.

Chacune à son tour chez la coiffeuse. Dans les salons de coiffure, les femmes se bousculent pour être dans le rang. Il y a d’autres qui témoignent qu’elles sont là depuis le matin, mais jusqu’à présent, elles attendent leur tour chez la coiffeuse.

C’est le cas de Bintou Traoré, enseignante à Bobo-Dioulasso.  « Hier, relate-t-elle, je suis passé pour un rendez-vous pour aujourd’hui, mais voilà depuis 9h45, je suis dans le salon et mon tour n’est pas encore arrivé ».

Embouteillages. Les avenues de la ville sont prises d’assaut, soit pour livrer des marchandises pour assurer la fête de Saint sylvestre, soit pour aller payer des habits pour le 31 décembre 2014.

De même, la police municipale, a  marqué sa présence en s’affichant au niveau des feux tricolores pour contrôler  afin que la fête soit belle.

Sidiki TRAORE

Correspondant Burkina 24 à Bobo-Dioulasso



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Il y a 1 commentaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *