Opinion : « Pourquoi tant de haine envers Yaya Jammeh ? »

Ce lecteur s’interroge sur « la haine » qui serait vouée au président gambien, Yahya Jammeh, lequel a d’ailleurs récemment échappé à une tentative de Coup d’Etat. 

Je ne comprends pas pourquoi une telle mobilisation contre Yaya Jammeh.

Que lui reproche-t-on vraiment ?

Son attachement aux aspirations légitimes de son peuple ? Sa marque de dignité face  à certaines puissances occidentales ?

Son refus total  à l’aliénation ?

Je voudrai vraiment en savoir, j’ai soif de réponse.

Je sais que Yaya Jammeh a aujourd’hui réussi à élever la Gambie à un niveau tel qu’il mérite hommage, respect et admiration.

C’est un président qui ne cède à aucune forme de chantage quelle qu’en soit l’origine.

Il croit en des valeurs nobles telle la dignité de l’homme ; il est capable de discernement .Il refuse toute forme de compromission.

Il n’a qu’une seule obsession et est en train de l’atteindre : faire de la Gambie un pays émergent.

Il accepte les relations internationales à la seule condition qu’elles soient bâties sur des valeurs de respect mutuel, de sincérité mais aussi de justice.

Il incarne des valeurs d’éthique, de probité et de moralité : on ne le cite pas parmi les présidents corrompus ni parmi les présidents aux fortunes immenses.

Il administre des comportements de vertu à la communauté ; non en termes de slogan mais en termes d’actions. Yaya Jammeh combat des valeurs négatives qui sont contraire à la morale : le cas de la corruption, du mensonge d’Etat de l’homosexualité entre autre.

La Gambie jadis un Etat sur papier est devenue une puissance au plan géopolitique en termes de performance dans la trajectoire du développement : une agriculture moderne qui a permis d’atteindre l’autosuffisance alimentaire, des infrastructures de qualité, une éducation de référence avec une prise en compte avérée et réussie des langues locales, un taux de croissance économique considérable…

La Gambie  avec Yaya Jammeh, a su  se développer sans se renier, sans s’attacher le concours négativement conditionnel de certaines puissances. La Gambie a montré qu’on peut se développer, devenir riche, sans se prostituer, sans se renier. C’est cette réussite du modèle gambien qui a créé des jaloux au niveau de certains cercles politiques qui ne croient pas en eux, en leur peuple ; c’est aussi ce que certaines puissances n’arrivent pas à digérer ; elles  qui pensent pouvoir régenter le monde.

Ces puissances se sont senties humiliées par le fait que Yaya Jammeh vient de leur prouver qu’elles ne sont pas indispensables dans le développement d’un pays qui croit en lui-même.

C’est donc ce club de complexés, de renégat, qui certainement en veut à Yaya Jammeh et cherche vainement et cyniquement à le discréditer voire à le tuer .Ce qui est contraire à la morale musulmane et à la morale chrétienne.

De prétendus intellectuels, en dignes valets de l’impérialisme occidental se sont constitués en avocat de circonstance pour diaboliser un Yaya Jammeh dont le seul tort est d’avoir affirmé son nationalisme et son attachement à des valeurs aussi nobles que la dignité, l’éthique, la probité, l’intégrité morale…l’indépendance d’esprit et la liberté de choix des options politiques  philosophiques, économiques, culturels, linguistiques.

Honte à tous ces thuriféraires (sans conviction dans ce qu’ils sont et dans ce qu’ils font) soucieux de plaire à une certaine opinion sur fond de calcul mesquin et opportuniste.

Nous réaffirmons sans réserve notre soutien à ce martyre Yaya Jammeh qui n’a qu’un seul souci : être au service exclusif de ses concitoyens gambiens.

Nous prions pour lui, pour tous les gambiens et autres africains soucieux de la préservation de notre dignité gage d’un développement harmonieux.

Signé

Monsieur Abdou Sané ancien député

Email : [email protected]

Téléphone : +221776595976

+221701059618

+221766648923

Dakar, Sénégal


NDLR : Le titre est de l’auteur



B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

7 commentaires

  1. tr?s bonne remarque Herman Ramde ! Mais, il ne sait pas, rien n’est ?ternel ici en ce bas monde. Tenir t?te aux occidentaux est une chose, mais il faut le faire pour des bonnes causes. Malheureseusement, nombreux sont ceux qui confondent r?volutionnaire et r?actionnaire!

  2. tr?s bonne remarque Herman Ramde ! Mais, il ne sait pas, rien n’est ?ternel ici en ce bas monde. Tenir t?te aux occidentaux est une chose, mais il faut le faire pour des bonnes causes. Malheureseusement, nombreux sont ceux qui confondent r?volutionnaire et r?actionnaire!

  3. Oui. On vous voit venir. Quand Blaise a commenc? ? insulter l’occident,certains avaient deja vu en lui un revolutionnaire. Suffit il d’?tre ennemi des occidentaux pour etre bon pr?sident africain? A cette allure on verra un jour un parti politique avec pour seul programme « merde ? l’occident » et le candidat sera ?lu. Il pourra assassiner son peuple. Si on lui demandera des comptes,il suffira qu’il dise que la CPI c’est du n?o-colonialise et il sera leader africain. Pendant ce temps, son peuple comptera ses morts.

  4. Mr San? pourquoi vs n’avez rien dit en matiere de droit de l’homme?La dignit? voudrait qu’on cede la place ? un autre tant d’annee au pouvoir.Vs ne pensez pas que le fait de vouloir s’eterniser au pouvoir peut amener tout ce qui lui arrive?Etes vs s?r convaincu et persuad? que ce coup n’est pas prepar? par Jammeh lui m?me contre lui m?me en vue d’eliminer ceux qui g?nent?Vs savez en toute franchise je hais le milieu militaire.C’est un milieu de complot,mensonge…..Le mieux de prouver sa dignit? comme vs l’avez cit?,c’est d’organiser des elections credibles et justes et se retirer.Sinon un jour ?a marchera et cela pourrait lui etre fatale n’en deplaise ? l’homme qui se trouve chez ses beaux parents(blaise compaore).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page