Cote d’Ivoire : Grève illimitée des enseignants à l’Université FHB de Cocody

233 0

Les nombreux appels du Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Gnamien Konan, n’auront pas suffit pour faire reculer la Coordination nationale des enseignants chercheurs (Cnec) qui en décembre 2014 avait déposé un préavis de grève qui vient d’être mis en exécution.

Les revendications de ces enseignants étant  une revalorisation des primes de recherche, le paiement de ces primes par trimestre et non plus par semestre, la revalorisation des taux horaires, le paiement des arriérés liés à la revalorisation des salaires.

Le lundi 5 janvier 2015, les grévistes après avoir délogé leurs collègues en plein cours et réquisitionné les amphithéâtres, les salles de travaux pratiques et de travaux dirigés pour s’assurer de l’application à 100% de la grève, se sont réunis par la suite  en assemblée générale extraordinaire à l’amphithéâtre Lorougnon Guédé de l’université de Cocody.

A l’issue des débats houleux, sur 497 enseignants présents, 475 ont voté pour une grève immédiate et illimitée, 22 pour une suspension du mot d’ordre de grève suivie d’une négociation avec le gouvernement pendant une durée maximum de 10 jours, et zéro abstention.

Intérrogé à la fin de l’AGE, Jonhson Kouassi, le porte-parole de la Cnec , a indiqué que la grève passera à compter de ce mardi à la vitesse supérieure, par la fermeture de l’administration de l’université de Cocody et à court terme par le déclenchement de la grève dans les autres universités.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre