Etienne Traoré : « Ne faisons pas capoter la transition par orgueil ou intérêts trop partisans ! »

649 21

Le Pr Etienne Traoré revient dans une autre tribune sur la situation politique nationale, notamment sur les récents évènements marqués par la démission du ministre Moumouni Dieguimdé et le débat sur les émoluments des membres du Conseil national de la transition (CNT).

En lisant la presse, je constate malheureusement que certains de nos compatriotes sont très peu modestes et se donnent le droit exclusif d’interprétation de la Charte à laquelle certains n’ont même pas assisté à la rédaction et qu’ils qualifient d’ailleurs de ” bourgeoise réactionnaire”.

D’autres aussi peu modestes s’attribuent la victoire quasi exclusive de la lutte, une lutte qui, pourtant dans sa phase finale a été bel et bien conduite par la classe politique à travers le CFOP, lui-même bien coordonné par Zéphirin DIABRE et appuyé de façon décisive par Roch Marc Christian KABORE, contre ceux qui disaient alors qu’il ne s’agissait que d’une lutte entre politiciens bourgeois, lutte dont il fallait se démarquer. Grand merci à eux pour leur modestie.

Je constate malheureusement aujourd’hui, que par un jeu de fortes communications et non d’informations vraies, certaines sociétés civiles veuillent occulter les vérités historiques et s’auto proclamer parangons de la vertu contre la classe politique au risque de bloquer le bon fonctionnement de la Transition, au grand plaisir de l’ancien régime qui appuie à fond dans ce sens.

Je tiens à préciser que bon nombre des députés de la Transition me haïssent presque pour ce que je leurs ai véridiquement dit au CFOP. Je précise aussi que j’ai été l’un des premiers à dénoncer le revenu excessif des députés en demandant leur révision en baisse sur BF1. J’ai aussi recommandé sur la même chaîne la démission du ministre Dieguemdé pour avoir menti publiquement.

C’est donc plutôt en toute logique de mes vœux 2015 que je m’inquiète de lire sur le net, qu’après le CNT, il faudra voir les cas du Gouvernement et du Président de la Transition. Paroles diffusées par certaines sociétés civiles! Et je me dis que je ne peux pas me taire devant une telle tentative de déstabilisation de la Transition que je craignais.
Mes chers compatriotes, mettons l’intérêt national devant nos intérêts partisans ou personnels.

Sinon, ce pays deviendra ingouvernable par les faits de gens qui ont échoué à aller au CNT ou au Gouvernement; des gens qui ont démobilisé nos compatriotes dans leur lutte patriotique; des gens de l’ancien régime, l’esprit revanchard solide et prêts à tout pour faire échouer la Transition.

Aux uns et aux autres, je dis que l insurrection populaire n’est pas leur monopole et qu’ils ont tous (pour ceux qui ont contribué à l’insurrection populaire) alors le devoir de nous faire vite sortir et bien sortir de cette Transition par des critiques justes et constructives, ce qui n’exclut pas la contradiction, mais exclut assurément les règlements de comptes, les procès d’intentions, les condamnations définitives, la déconsidération orgueilleuse et injustifiée de responsables d’Etat, des jugements hâtifs inspirés par des identités et des agendas lâchement cachés etc.

Moi j’en appelle au patriotisme, à la modestie, à la responsabilité et à la sincérité de tous pour que nous menions cette Transition à bon port. Notre peuple et les peuples africains nous le revoudront contre beaucoup d’ autocrates et pour l’encrage de la démocratie. Pour cela, j’interviendrai alors plus souvent. Par devoir intellectuel et par patriotisme après plu de 25 ans de lutte continue contre le régime mafieux et oppresseur de Blaise Compaoré.

Étienne Traoré, Université de Ouagadougou, 09 Janvier 2015.



B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Article similaire

Il y a 21 commentaires

  1. Ailleurs dans certains pays anglosaxons il est de coutume de publier ? l’avance les salaires et autres avantages inh?rents ? tous les postes publics. Les crit?res pour y acc?der aussi sont publi?s. Comme ?a si tu peux tu viens. Il va falloir qu’on en arrive ? cela.

  2. Etienne traor?, quitte la bas. Il ne s’agit pas de destabiliser la transition. Vous nous avez arrach? le pouvoir par la rue en vous disant REVOLUTIONAIRE. Est ce qu’un revolutionnaire qui aime son peuple d?calre 4 milliard de fcfa comme bien(Zida). Est ce qu’un revolutionaire arrache la femme d’autrui (augustin loada, minitre)?????????Est ce qu’un revolutionnaire touche environ 2 millions /mois???????? Et d’ailleur avec quelle l?pgitimit??????????????? Est ce qu’un revolutionnaire met le goudron pour aller dans son champs priv??????…….

  3. J'insiste, je persiste et je signe, en proposant 200 000fcfa/ mois et s il y a des d?serteurs ou d?missionnaires du CNT soit disant que cette somme est peu c'est pas grave, on va lancer un appel a candidature pour le poste de CNT; je suis raisonnable!
    Donc diviser cette somme de 800 000fcfa par 4 et point barre!

  4. J’insiste, je persiste et je signe, en proposant 200 000fcfa/ mois et s il y a des d?serteurs ou d?missionnaires du CNT soit disant que cette somme est peu c’est pas grave, on va lancer un appel a candidature pour le poste de CNT; je suis raisonnable!
    Donc diviser cette somme de 800 000fcfa par 4 et point barre!

  5. J’insiste, je persiste et je signe, en proposant 200 000fcfa/ mois tout indemnit? confondu et s il y a des d?serteurs ou d?missionnaires du CNT soit disant que cette somme est peu c’est pas grave, on va lancer un appel a candidature pour le poste de CNT; je suis raisonnable!
    Donc diviser cette somme de 800 000fcfa par 4 et point barre!

  6. Non non Mr Traore. Qu est ce que ces gens ont fait pour toucher gros comme ?a. Il sont Venus pour un ans . Apr?s il deviendront multi millionnaire. Si on ne change pas sa on encouragera des insurrection en 2019 .

  7. Pr. Si je vous ai bien compris il faut laisser d?voyer la transition au nom de la paix et de la stabilit?? ?a me rappelle les arguments des gens qui voulaient modifier l’A37. Pourquoi faut-il qu’une minorit? se sucre toujours sur le dos de la masse? Ne peut on pas changer les choses une bonne fois pour toutes? Ou est ce le signe indien? Les m?mes causes produisent les m?mes effets. L’insurrection populaire ? ouvert les yeux de beaucoup de Burkinab?s. Plus rien ne doit ?tre comme avant. De quel droit certains doivent ils exploiter le peuple? Il faut que ?a change sinon ce n’?tait pas la peine de faire cette insurrection. Peut ?tre que ceux qui ont ?chou? ? faire partie des organes ont ?t? d?lib?r?ment ?cart?s parce que c’?tait des emp?cheurs de bouffer en rond.

  8. On ne doit pas confondre reduction du train de vie des gouvernants et tentative de d?stabilisation, le pays est pauvre ,nous devons tous travailler a renforcer son ?conomie en assainissant les d?penses publiques c’est pas plus compliqu? que ?a. Que les chercheurs d’or aillent sur les sites d’orpaillages ,les hommes d’affaires cr?e leur business personnels et fassent leur business tranquillement. Le peuple a le droit de demander des comptes aux dirigeants, rien ne sera plus comme avant ,celui qui ne peux pas comprendre cela ne doit pas occuper un quelconque poste de responsabilit

  9. Mathias je suis d’avis avec toi. Que les ministres de la transition soient plus lucide et cr?dible aux yeux du peuple. Ce n’est pas question de destabilisation mais question de bonne sens. Nous sommes dans l’?re de la v?rit? celui qui n’accepte pas qu’il se retire

  10. Mathias je suis d’avis avec toi. Que les ministres de la transition soient plus lucide et cr?dible aux yeux du peuple. Ce n’est pas question de destabilisation mais question de bonne sens. Nous sommes dans l’?re de la v?rit? celui qui n’accepte pas qu’il se retire

  11. Ousmane Tapsoba, votre commentaire est plein de sagesse et de bon sens. J'aime les gens qui prennent le temps de r?fl?chir et de bien construire leur argument. Votre analyse a pos? les vrais probl?mes dans un ton courtois. En effet, tout se joue dans cette transition et chacun doit en ?tre conscient. Je vous dis merci, patriote!

  12. Je voudrais dire au professeur k n est point un d?stabilisation du gouvernement kafando ni le cnt mais une gestion du denier publiques et selon se ki se passe au cnt est ce normal professeur ?

  13. Ne pleure pas entre dans la lutte. Ces avides sont sourds ? nos cris aveugles ? nos larmes. Nul part au monde la stabilit? n’a ?t? obtenue que par le sang vers? des innocents de la part de ces criminels au pouvoir. Pire encore les arrivistes.

  14. completement d’accprd avec vous.si le president,le premier ministre et son gouvernement ont fait la sourdine pour le salaire des soidisant deput?s alors ils faut qu’ils nous presentent leurs gains mensuels.

  15. G suis franchement d?cu des critiques infond?es du professeur Etienne traor? dirig?es insidieusement contre le balai citoyen et la CGT-B.on est en savane et on se sait.c,est par les compromissions de la classe politique de votre g?n?ration que blaise a assis son r?gne de 27 ans .Votre position actuelle envers la transition est r?v?latrice et suspecte pour plus d,un.apparemment vs ne comprenez tjrs pas le type de changement voulu par le bas peuple.Votre tendance ? incriminer ses deux structures qui ne demandent que le respect de la charte est intol?rable.soufrez que le peuple ne veuille pas remplacer pour remplacer

  16. Pour une fois Mr Traor?,permettez qu on ne vous suive pas dans votre logique de cl?mence vis ? vis de ceux qui dirigent transitoirement ce pays .Rappelons que personne d entre eux n ?tait pr?dispos?e ? jouer une responsabilit? ? quelque niveau que ce soit avant ces jours fatidiques du 30 et 31 octobre 2014.Ce n est que suite ? la chute brutale du r?gime Compaor? rendue n?cessaire ces jours sus-cit?s par le peuple pouss? ? bout et au prix du sang vers? qu ils sont appel?s (non ?lus de surcroit) ? assurer provisoirement la continuit? de l Etat.De ce fait,ils devraient poser les jalons d une gouvernance fond?e sur la transparence dans la gestion du bien public,la rigueur,l honn?tet? et surtout la modestie ,raison pour laquelle aucun d?rapage ne leur est permis encore moins tol?r? et doivent ?tre rappel?s ? l ordre tout le temps ,au fure et ? m?sure qu on avance.Ce n est nulement une remise en cause d?finitive de leurs actions en tant que nos repr?sentants consensuels ,pour peu qu ils prennent humblement en compte nos critiques objectives et constructives.Imaginez vous un instant,qu on laisse les choses en l ?tat par peur de retour en arri?re(vos inqui?tudes ne sont pas moins fond?es ou moins l?gitimes mais n emp?chent pas pour autant les am?liorations cons?cutives ? nos alertes) anormalement contraire ? l esprit de l insurrection populaire du 30 et 31 octobre dernier,jusqu ? l av?nement d un nouveau r?gime d?mocratiquement ?lu,qu irait-il advenir? Pourrait-on corriger ces errements ? ce moment l? alors qu on ne l a pas fait dans la p?riode transitoire,cens?e ?tre propice ? des r?formes car personne dans ces institutions transitoires n a d ?lecteurs ? satisfaire ou ? craindre? Non,que ceux qui conduisent la transition sachent que le seul d?part de BC et de son clan n aurait de sens si les pratiques amorales sous son r?gime devraient perdurer.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *