Côte d’Ivoire : Grabo encore une fois attaquée                   

768 0

Les forces de sécurité dans la ville de Grabo et ses environs ont été attaquées dans la nuit de vendredi à samedi. Bilan : Deux soldats ivoiriens tués. 

Depuis quelques jours, des rumeurs sur une éventuelle attaque circulaient  à Grabo, cette ville proche du Liberia.

C’est vers 3h du matin qu’une quinzaine d’assaillants ont attaqué les positions des forces de sécurité ivoiriennes, cherchant à prendre le contrôle du camp des Forces Républicaines de Côte d’Ivoire. Les échanges de tirs ont duré une heure avant qu’ils ne soient repoussés.

Après s’être rétranché à l’hôpital avec un otage et ce n’est qu’en début de matinée qu’ils ont quitté Grabo vers le sud, en direction du Liberia. Arrivés à Dahyoke, à environ 20 kilomètres de Grabo, ils sont tombés sur une position de l’armée Ivoirienne. Cet accrochage a couté deux morts dans les rangs des FRCI.

Un communiqué du ministère de la Défense indique que les agresseurs ont été mis en « déroute » par la « riposte énergique » des policiers et militaires ivoiriens. Les ratissages se poursuivent dans cette localité qui avait été  frappée en février 2014 par un assaut contre les FRCI, qui avait fait au moins quatre morts, dont trois civils.

Koumé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Correspondant Burkina24 en Côte d’Ivoire



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *