Tribune : “Chers dirigeants du monde, dans quel monde voulez-vous vivre en 2030 ?”

573 0

Ceci est une tribune de plusieurs personnalités  adressée aux dirigeants du monde. 

Chers dirigeants du monde

Nous vous écrivons pour vous alerter, vous mettre en garde : 2015 sera une année qui offrira de grandes opportunités mais qui comportera aussi d’énormes risques. Ce qui est en jeu est considérable, car il en va de l’avenir de l’humanité et du monde dans lequel nous vivons.

 Deux processus mondiaux – le remplacement de l’actuel cadre de développement de l’ONU et l’aboutissement d’un nouveau traité sur le climat – se succéderont à quelques mois d’intervalle à la fin de l’année 2015. Des processus qui exigent que nous définissions l’avenir que nous voulons, tant pour l’homme que pour la planète. Deux perspectives totalement opposées s’offrent à nous pour 2030.

Soit, nous aurons enregistré de nouveaux progrès et appris à éradiquer l’extrême pauvreté, la faim, ainsi que les trop nombreux décès dus à des maladies évitables chez la mère et l’enfant. Ce faisant, nous offrirons, à tous les citoyens du monde entier, des opportunités décentes et le droit de vivre dans la dignité, sans compromettre la capacité de notre Terre à subvenir aux besoins de ses habitants, aujourd’hui et à l’avenir. Cette perspective est tout à fait réalisable si nous prenons les bonnes décisions.

En revanche, il se peut aussi que nous n’ayons pas progressé et que nous ayons laissé se propager l’injustice que constituent la pauvreté, la faim et les pandémies.

L’insécurité croissante induite par l’inégalité d’accès à des ressources naturelles de plus en plus rares entraîne des conflits tragiques qui n’épargnent personne – pas même les élites, aussi riches soient-elles. Cette perspective est, elle aussi, tout à fait plausible si nous continuons à nous satisfaire de notre approche habituelle jusqu’en 2015.

Dans quel monde voulez-vous vivre en 2030 ? Ce monde dépendra des décisions que vous prendrez en 2015 et des préparatifs qui commencent dès aujourd’hui.

La bonne nouvelle, c’est qu’un mouvement mondial est en train de voir le jour pour 2015 et pour l’avenir. Il s’inspire des paroles de Nelson Mandela : «Comme l’esclavage ou l’apartheid, la pauvreté n’est pas naturelle. Ce sont les hommes qui la créent, et ce sont les hommes qui la vaincront.» Cette vérité vaut aussi pour le changement climatique auquel l’homme peut et doit remédier.

Ce mouvement pour les hommes et la planète saluera les dirigeants qui se montreront à la hauteur de cette opportunité historique. Il tiendra aussi pour responsables ceux qui ne parviendront pas à garantir un monde meilleur et plus sûr pour tous.

Il prendra la défense des personnes marginalisées et privées de leurs droits et réclamera la justice pour tous. N’oublions personne en chemin alors que nous envisageons avec confiance un avenir que nous pouvons rendre meilleur. Une opportunité que vous devez saisir et que l’histoire vous enviera.

Mo IBRAHIM Entrepreneur, fondateur de la Mo Ibrahim Foundation (lutte contre la corruption en Afrique), Muhammad YUNUS Economiste, prix Nobel de la paix en 2006, inventeur du microcrédit, Bono Musicien (U2), cofondateur de ONE, Desmond TUTU Archevêque anglican sud-africain, prix Nobel de la paix en 1984, Malala Militante des droits des femmes et de l’éducation et Graça MACHEL Membre de l’Africa Progress Panel (www.africaprogresspanel.com).


NDLR : Le titre est de la Rédaction



B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *