La communauté internationale invite la transition à être dans les délais

469 0

Le Groupe international de suivi et d’accompagnement de la transition pour le Burkina Faso (GISAT-BF) composé de représentants de l’ONU, de l’Union africaine (UA) et de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao), ainsi que de la France, des Etats-Unis, de l’Union européenne et de partenaires financiers, tels que la Banque mondiale ou le FMI (Fonds monétaire international), s’est réuni ce mardi 23 janvier 2015 à Ouagadougou.

Le commissaire à la paix et à la sécurité de la Commission de l’UA, Smaïl Chergui, a exhorté les organes de la transition à  être dans les délais.  “La communauté internationale attend avec un vif intérêt les indications des autorités sur les orientations, les politiques, les mesures prises et à prendre ainsi que les défis à relever dans le cadre d’un chronogramme articulé de la transition“, a ajouté Kadré Désiré Ouédraogo, président de la Commission de la CEDEAO.

Le Président de la transition, Michel Kafando, a reconnu que le temps presse, mais a demandé le soutien constant de la communauté internationale afin de mener la transition à bon port.

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Il y a 1 commentaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *