Compte rendu du Conseil des ministres du 14 janvier 2015

262 5

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou,   le mercredi 14 janvier 2015, en séance ordinaire, de  11 H 00 mn à 17 H 00 mn, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Michel KAFANDO, Président de la Transition, Président du Faso, Président du Conseil des ministres.   Il a délibéré sur les dossiers inscrits à son ordre du jour, entendu des communications orales, procédé à des nominations et autorisé des missions à l’étranger.

I.           DELIBERATIONS

 I.1. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ECONOMIE ET DES FINANCES

Le Conseil a adopté un décret portant autorisation de perception de recettes issues de l’exploitation des numéros courts mis en service par les sociétés de téléphonie mobile.

Cette perception est relative aux services de renseignement sur les concours de la Fonction publique et la situation administrative et salariale des agents de la Fonction publique.

L’adoption de ce décret autorise la perception de ces recettes et permet d’accroître la part contributive du ministère de la Fonction publique, du travail et de la sécurité sociale dans la mobilisation des recettes budgétaires.

I.2. AU TITRE DU MINISTERE DES MINES ET DE L’ENERGIE

Le Conseil a adopté six (06) décrets.

Le premier décret porte octroi d’un permis d’exploitation industrielle de grande mine d’or à la société KONKERA SA, dans la commune de Batié, province du Noumbiel, région du Sud-Ouest.

Ce permis, d’une superficie de 64,34 kilomètres carrés permet l’exploitation de la mine pour une durée d’environ sept (07) ans.

L’adoption de ce décret vise la mise en place dudit projet et l’augmentation des retombées socioéconomiques des produits miniers pour notre pays.

Le deuxième décret porte organisation du ministère des Mines et de l’énergie.

L’adoption de ce décret vise à doter le ministère des Mines et de l’énergie d’un nouvel organigramme pour l’accomplissement efficace de ses missions, conformément aux exigences de la Transition.

Le troisième décret porte modification du décret n°2014-778/PRES/PM/MME du 16 septembre 2014 portantextension géographique du permis d’exploitation industrielle de grande mine d’or de Bissa-Zandkom de la société BISSA GOLD SA.

L’adoption de ce décret permet de corriger et de circonscrire les coordonnées géographiques des limites de ladite société conformément à la superficie initiale de 171,25 kilomètres carrés, octroyée par décret n°2011-419/PRES/PM/MEDD du 23 juin 2011.

Le quatrième décret porte octroi d’un permis d’exploitation industrielle de grande mine d’or à la sociétéHOUNDE GOLD OPERATION SA dans la commune de Houndé, province du Tuy, région des Hauts-Bassins.

Ce permis couvre une superficie de 23,19 kilomètres carrés et permet l’exploitation de la mine sur une période estimée à huit (08) ans.

L’adoption de ce décret vise la mise en place de la mine et l’augmentation des retombées socio-économiques des produits miniers pour notre pays.

Le cinquième décret porte octroi d’un permis d’exploitation industrielle de grande mine d’or à la sociétéROXGOLD SANU SA, dans la commune de Bagassi, province des Balés, région de la Boucle du Mouhoun.

Ce permis autorise l’exploitation d’une superficie de 15,697 kilomètres carrés, pour un potentiel de réserves minérales de 22,740 tonnes d’or brut.

L’adoption de ce décret permet la mise en place du projet d’exploitation du gisement d’or de Bagassi, de créer des emplois et de générer des recettes au profit du budget de l’Etat.

Le sixième décret porte modification du décret n°2014-675/PRES/PM/MME du 1er août 2014 portant octroi d’un permis d’exploitation industrielle de grande mine d’or à la société minière GRYPHON SA, dans les Communes rurales de Niankorodougou et de Dakoro, dans la Province de la Léraba, Région des Cascades.

D’une superficie initiale de 88,6 kilomètres carrés, ce permis  dénommé « WAHGNION » permet désormais  l’exploitation d’une superficie de 89,08 kilomètres carrés.

L’adoption de ce décret permet de corriger les coordonnées conformément aux sommets initiaux du périmètre.

I.3. AU TITRE DU MINISTERE DES ENSEIGNEMENTS SECONDAIRE ET SUPERIEUR

Le Conseil a adopté un décret portant création d’emplois à l’Université Ouaga II.

Ce décret fait suite à l’admission de cinq (05) enseignants de l’Université Ouaga II sur les listes d’aptitude des Comités techniques spécialisés du Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (CAMES), tenus du 14 au 21 juillet 2014 à Ouagadougou.

L’adoption de ce décret permet la création de cinq (05) emplois de Maître-assistant, dont quatre (04) à l’Unité de formation et de recherche en sciences économiques et de gestion ( UFR/SEG) et un emploi à l’Unité de formation et de recherche en sciences juridiques et politiques (UFR/SJP) à l’Université Ouaga II.

I.4. AU TITRE DU MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE, DU TRAVAIL ET DE LA SECURITE SOCIALE

Le Conseil a adopté un décret relatif à la Stratégie de renforcement des capacités du ministère de la Fonction publique, du travail et de la sécurité sociale et de son Plan d’actions opérationnel.

L’adoption de ce décret vise à renforcer les bases d’une administration moderne et apte à promouvoir le travail décent au Burkina Faso.

II. COMMUNICATIONS ORALES

 

 II.1. Le Secrétaire général du Gouvernement et du Conseil des ministres a fait au Conseil le bilan de la réunion inaugurale du Groupe de suivi et d’accompagnement de la Transition pour le Burkina Faso (GISAT-BF), tenue à Ouagadougou le 13 janvier 2015.

Cette rencontre a été l’occasion pour les membres du GISAT-BF de discuter et d’échanger avec le gouvernement burkinabè, le Conseil national de la transition, les partis politiques et les organisations de la Société civile, sur l’évolution de la situation politique du pays depuis le changement intervenu le 31 octobre 2014.

II.2. Le ministre de la Santé a fait au Conseil une communication relative à l’expérimentation prochaine, par le Centre Muraz de Bobo-Dioulasso, d’un vaccin préventif contre la maladie à virus Ebola au Burkina Faso.

II.3. Le ministre de l’Habitat et de l’urbanisme a informé le Conseil de la tenue de fora urbains municipaux dans les villes de Tenkodogo, Dori, Dédougou et Bobo-Dioulasso, en prélude au Forum urbain national du Burkina Faso qui se tiendra les 5 et 6 octobre 2015, sous le haut patronage de Son Excellence Monsieur Yacouba Isaac ZIDA, Premier ministre.

Le lancement de la série des fora urbain municipaux aura lieu les 15 et 16 janvier 2015 à Tenkodogo, sous le thème : « Participation citoyenne et construction de villes inclusives ».
 

III.NOMINATIONS

III.1. NOMINATIONS DANS LES FONCTIONS INDIVIDUELLES

A.  AU TITRE DE LA PRESIDENCE DU FASO

–         Monsieur Armand OUATTARA, Mle 24 131 R, Administrateur civil, 1ère classe, 13ème échelon, est nommé Secrétaire général de la Grande chancellerie des ordres burkinabè ;

–         Madame Clarisse MERINDOL/OUOBA, Mle 88 872 G, Juriste, 1ère classe, 7ème échelon, est nommée Conseiller juridique ;

–         Monsieur Léopold Tonguenoma BONKOUNGOU, Mle 59 721 U, Conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Conseiller spécial.

B.  AU TITRE DU PREMIER MINISTERE

–      Monsieur Aristide Amadou OUEDRAOGO, Mle 23 13 992 N, Journaliste, est nommé Chargé de missions en remplacement de Monsieur Jean-Marie SAWADOGO.

C.  AU TITRE DU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION REGIONALE

–      Monsieur K. Appolinaire OUEDRAOGO, Mle 208 208 G, Conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Chargé d’études.

D.  AU TITRE DU MINISTERE DE LA JUSTICE, DES DROITS HUMAINS ET DE LA PROMOTION CIVIQUE

–       Monsieur Paulin BAMBARA, Mle 130 214 W, Magistrat,            1er grade, 4ème échelon, est nommé Secrétaire général.

E.  AU TITRE DU MINISTERE DE L’ECONOMIE ET DES FINANCES

–      Monsieur Adama SANOU, Mle 33 325 E, Inspecteur des Impôts, 1ère classe, 14ème échelon, est nommé Directeur général des Impôts ;

 –      Monsieur Lucien CARAMA, Mle 24 932 S, Inspecteur du Trésor, 1ère classe, 12ème échelon, est nommé Directeur général de la Loterie nationale du Burkina ;

–      Monsieur Naby Abraham OUATTARA, Mle 47 669 H, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 9ème échelon, est nommé Directeur général du trésor et de la comptabilité publique ;

 –      Monsieur Fidèle BAMA, Mle 104 252 R, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 4èmeéchelon, est nommé Directeur général de l’Economie et de la planification ;

 –      Monsieur Piga Prosper TAPSOBA, Mle 43 123 D, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 8ème échelon, est nommé Directeur général du Budget ;

–      Monsieur Soabou DIALLO, Mle 104 265 M, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 4èmeéchelon, est nommé Directeur général des Etudes et des statistiques sectorielles ;

–      Monsieur Souleymane NABOLE, Mle 212 595 D, Conseiller des affaires économiques, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Coordonnateur du Bureau de développement institutionnel et de l’évaluation des performances (BUDIEP).

F.   MINISTERE DES MINES ET DE L’ENERGIE

–      Monsieur Rimnogdo Narcisse SAWADOGO, Mle 75 81 P, Ingénieur électricien-mécanicien, est nommé Chargé de missions ;

–      Monsieur Pascal DIENDERE, Mle 28 462 B, Conseiller des affaires économiques, 2ème classe, 8èmeéchelon, est nommé Conseiller technique ;

–      Monsieur Jean Alphonse SOME, Mle 15 687 220, Ingénieur géologue, est nommé Directeur général du Bureau des mines et de la géologie du Burkina (BUMIGEB) ;

–      Monsieur Jean Paul YANOGO, Mle 506 644 E, Ingénieur électromécanicien, est nommé Directeur général de l’énergie ;

–      Madame Aissata TAPSOBA/SY, Mle 05 897 206, Ingénieur  hydrogéologue, est nommée Directrice générale du cadastre minier ;

–      Monsieur Sylvain SOME, Mle 16 189 223, Ingénieur géologue, est nommé Directeur général des mines et de la géologie ;

–      Monsieur Abdoulaye SAMBARE, Mle 207 636 N, Ingénieur des travaux de la géologie,  1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur général des carrières.

G.  AU TITRE DU MINISTERE DE L’AGRICULTURE, DES RESSOURCES HYDRAULIQUES, DE L’ASSAINISSEMENT ET DE LA SECURITE ALIMENTAIRE

–      Monsieur Aly TRAORE, Officier, est nommé Secrétaire général ;

–      Monsieur Faustin OUATTARA, Mle 25 642 A, Administrateur civil, 2ème classe, 8ème échelon, est nommé Chargé de missions ;

–      Monsieur Badibié Jean-Paul BATIENON, Mle 14 971 B, Conseiller des affaires économiques, 3èmeclasse, 5ème échelon, est nommé Chargé de missions ;

–      Monsieur Saïdou SAOURA, Mle 97 432 U, Administrateur civil, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Chargé de missions ;

–      Monsieur Karim TRAORE, Mle 27 960 U, Ingénieur Hydrogéologue, 2ème classe, 7ème échelon, est nommé Chargé de missions ;

–      Madame Zita Ayaba Clarisse TRAORE/ANAGO, Mle 130 272 J, Magistrat, 1er grade, 3ème échelon, est nommée Conseiller technique ;

–      Monsieur Ouébabéni YE, Mle 28 979, Ingénieur du génie rural, 2ème grade, 7ème échelon, est nommé Conseiller technique ;

–      Monsieur Maneguedo Robert OUEDRAOGO, Mle 22 404 V, Ingénieur agronome, 3ème classe, 5èmeéchelon, est nommé Conseiller technique ;

–      Monsieur Issaka DERME, Mle 18 049 R, Conseiller des affaires économiques, 3ème classe, 5èmeéchelon, est nommé Conseiller technique ;

–      Monsieur Dofihouyan YE, Mle 33 957 Y, Ingénieur du génie rural, 1ère classe, 9ème échelon, est nommé Directeur général de l’Agence de l’eau des Cascades ;

–      Madame Nadège Flora DUBARY/BATIONO, Mle 212 657 C, Ingénieur du génie rural, 1ère classe, 4èmeéchelon, est nommée Directrice générale de l’Agence de l’eau du Gourma ;

–      Monsieur Pierre Damien BAKYONO, Mle 91 311 N, Conseiller d’agriculture, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur général de l’Agence de l’eau du Liptako ;

–      Monsieur Wendpagnangdé Ghislain Anselme KABORE,             Mle 104 510 J, Ingénieur hydraulicien, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur général de l’Agence de l’eau du Mouhoun ;

–      Madame Begnakiré Sandrine SANKARA/BASSONON,             Mle 88 850 W, Ingénieur agronome, 1èreclasse, 5ème échelon, est nommée Directrice générale de l’agence de l’eau du Nakanbé ;

–      Monsieur Zacharie SEGDA, Mle 10 762 X, Chargé de recherche en agronomie, classe exceptionnelle, 3ème échelon, est nommé Directeur général du Centre agricole polyvalent de Matourkou ;

–      Monsieur Fimba Julien LOMPO, Mle 15 239 K, Ingénieur agro économiste, 3ème classe, 5èmeéchelon, est nommé Directeur général de la Société nationale de gestion de stocks de sécurité (SONAGESS).

H. AU TITRE DU MINISTERE DE L’INDUSTRIE DU COMMERCE ET DE L’ARTISANAT

–        –       Monsieur Baya TOE, Economiste, est nommé Directeur général de la Société de transformation de fruits et légumes de Loumbila (STFL).

I.   AU TITRE DU MINISTERE DE LA COMMUNICATION, CHARGE DES RELATIONS AVEC LE CONSEIL NATIONAL DE LA TRANSITION

–         Monsieur Alexis KONKOBO, Mle 41 559 W, Conseiller de presse et technique de l’information et de la communication, 1ère classe, 11ème échelon, est nommé Chargé de missions ;

–         Monsieur Mohamed Rachid TRAORE, Mle 32 158 U, Conseiller en sciences et techniques de l’information et de la communication,  1ère classe, 7ème échelon, est nommé Inspecteur technique des services ;

–         Madame Alimata FARTA/OUEDRAOGO, Mle 34 252 S, Conseiller en sciences et techniques de l’information et de la communication, 1ère classe, 6ème échelon, est nommée Inspecteur technique des services ;

–         Monsieur Soumananou GNOUMOU, Mle 33 061 E, Conseiller d’administration scolaire et universitaire, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Inspecteur technique des services ;

–         Monsieur Tendaogo Théodore OUEDRAOGO, Mle 18 101 P, Professeur certifié, 1ère classe, 14èmeéchelon, est nommé Inspecteur technique des services ;

–         Monsieur Léopold Marie Alfred NIKIEMA, Mle 51 101 Z, Conseiller en sciences et techniques de l’information et de la communication, 1ère catégorie, 10ème échelon, est nommé Inspecteur technique des services ;

–         Monsieur Kologobo Evariste SANON, Mle 19 639 F, Administrateur civil, 3ème classe, 5ème échelon, est nommé Conseiller technique ;

–         Monsieur Aboubakar SANGO, Mle 110 922 M, Enseignant à l’Université, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur général des Relations avec le Conseil national de la Transition.

 

J.    AU TITRE DU MINISTERE DES ENSEIGNEMENTS SECONDAIRE ET SUPERIEUR

–      Monsieur Emmanuel SORGHO, Mle 118 969 G, Administrateur civil, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Secrétaire général de l’université Ouaga II ;

–      Monsieur Abdoul Karim OUEDRAOGO, Mle 58 573 B, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Directeur du Fonds national pour l’éducation et la recherche (FONER) ;

–      Monsieur Sékouba Kimbé TRAORE, Mle 59 904 Y, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 1er échelon, est nommé Directeur de l’Administration et des finances du Centre national des œuvres universitaires (CENOU).

K.  AU TITRE DU MINISTERE DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DE L’INNOVATION

–      Madame Hassanata MILLOGO/KONE, Mle 17 463 X, Maître de recherche en biochimie/microbiologie, Classe exceptionnelle,     2ème échelon, est nommée Chargé de Missions en remplacement de Monsieur Issoufou TRAORE ;

–      Monsieur Hamidou Hamadou TAMBOURA, Mle 18 613 L, Directeur de recherche, classe exceptionnelle, 1er échelon, est nommé Directeur général du Fonds national de la recherche scientifique et de l’innovation pour le développement (FONRID) ;

–      Monsieur Amadé OUEDRAOGO, Mle 110 930 E, Maître de conférences, grade initial, 1er échelon, est nommé Directeur de la coopération scientifique et technique.

L.   AU TITRE DU MINISTERE DES RESSOURCES ANIMALES

–         Monsieur Noaga Thomas SAWADOGO, Mle 23 792 R, Ingénieur d’élevage, 2ème classe, 9èmeéchelon, est nommé Directeur de cabinet ;

–         Madame Diara KOCTY/THIOMBIANO, Mle 74 819 S, Ingénieur d’élevage, 1ère classe, 8ème échelon, est nommée Directrice du Centre national de multiplication des animaux performants (CMAP) ;

–         Madame Baïlaou Aïssa GANOU/HOUNTONDJI, Mle 46 213 Y, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 4ème échelon, est nommée Directrice de l’administration et des finances ;

–         Monsieur Moumouni SAWADOGO, Mle 22 434 C, Ingénieur d’élevage, 1ère classe, 13ème échelon, est nommé Directeur régional des Ressources animales du Centre-Ouest.

M. AU TITRE DU MINISTERE DU DEVELOPPEMENT DE L’ECONOMIE NUMERIQUE ET DES POSTES

–         Monsieur Léonce ZAGRE, Mle 212 289 R, Conseiller en aménagement du territoire et en développement local, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur de cabinet ;

–         Monsieur Abdoulaye DJANDE, Mle 47 647 W, Maître de conférences, est nommé Chargé de missions ;

–         Monsieur Abdoul Aziz OUEDRAOGO, Mle 91 254 G, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 5ème échelon, est nommé Directeur de          l’administration et des finances.

N. AU TITRE DU MINISTERE DES SPORTS ET DES LOISIRS

–      Monsieur Boubacar GANSORE, Mle 25 812 K, Professeur certifié d’Education physique et sportive, 1èreclasse, 7ème échelon, est nommé Chargé de missions ;

–      Monsieur Seydou Ernest ZEBA, Mle 19 093 X, Professeur certifié d’Education physique et sportive, 2ème classe, 7ème échelon, est nommé Chargé de missions ;

–      Monsieur Arsène Magloire Mathurin S. ZABRE, Mle 15 224 G, Professeur certifié d’Education physique et sportive, 1ère classe,  12ème échelon, est nommé Conseiller technique ;

–      Monsieur Boureima COULIBALY, Mle 204 593 P, Professeur certifié d’Education physique et sportive, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Conseiller technique ;

–      Monsieur Issaka CONGO, Mle 24 956 X, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 9èmeéchelon, est nommé Conseiller technique ;

–       Monsieur Tahirou NACRO, Mle 35 945 B, Inspecteur de l’éducation populaire de la jeunesse et des sports, 1ère classe,    9ème échelon, est nommé Inspecteur technique des services ;

–      Monsieur Djibril ZEBA, Mle 19 167 E, Professeur certifié d’Education physique et sportive, 1ère classe, 11ème échelon, est nommé Inspecteur technique des services ;

–         Monsieur Bakary SIDIBE, Mle 204 595 M, Professeur certifié d’éducation physique et sportive, est nommé Directeur général des loisirs ;

–         Monsieur Nicolas Wendwaoga OUEDRAOGO, Mle 117 238 N  Professeur d’Education physique et sportive, 1ère classe,            5ème échelon, est nommé Directeur des sports scolaire, universitaire et de la relève ;

–         Monsieur Vouhoun TAMINI, Mle 204 604 P, Professeur d’éducation physique et sportive, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur de la promotion des activités de loisirs ;

–         Monsieur Salif ZONGO, Mle 204 602 M, Professeur certifié d’éducation physique et sportive, 1èreclasse, 4ème échelon, est nommé Directeur des structures de loisirs ;

–         Monsieur Soumaïla TRAORE, Mle 208 179 A, Professeur d’éducation physique et sportive, 1èreclasse, 3ème échelon, est nommé Directeur du sport pour tous ;

–         Monsieur Sibiri Boubacar SEMDE, Mle 204 603 A, Professeur certifié d’éducation physique et sportive, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur de la statistique sectorielle ;

–         Monsieur Salfo ILBOUDO, Mle 117 245 B, Professeur d’éducation physique et sportive, 1ère classe, 5ème échelon, est nommé Directeur des sports de haut niveau ;

–         Monsieur Yembi SOMPOUGDOU, Mle 35 975 J, Professeur certifié d’éducation physique et sportive, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur de la coordination des projets et programmes ;

–         Madame Wendguété Valérie BADOLO/TAPSOBA,                  Mle 208 171 J, Professeur certifié d’éducation physique et sportive, 1ère classe, 3ème échelon, est nommée Directrice de la formulation des politiques ;

–         Monsieur Paul SANDWIDI, Mle 208 182 B, Professeur certifié d’éducation physique et sportive, 1èreclasse, 3ème échelon, est nommé Directeur du suivi, de l’évaluation et de la capitalisation ;

–         Monsieur Prosper KABORE, Mle 207 647 X, Professeur certifié d’éducation physique et sportive, 1èreclasse, 5ème échelon, est nommé Directeur de la prospective et de la planification stratégique ;

–      Monsieur Abraham ZOMA, Mle 35 951 V, Professeur d’éducation physique et sportive, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Chargé d’études ;

–         Monsieur Relewindé ILY, Mle 217 127 E, Professeur certifié d’éducation physique et sportive, 1èreclasse, 2ème échelon, est nommé Chargé d’études ;

–         Monsieur Alexandre ZONO, Mle 208 174 T, Professeur d’éducation physique et sportive, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Chargé d’études ;

–         Madame Gouolgne Aurélie Henriette SOME/SOMDA,               Mle 47 708 A, Professeur d’éducation physique et sportive,             1ère classe, 9ème échelon, est nommé Chargé d’études ;

–         Monsieur Lédia Geoffroy OUEDRAOGO, Mle 208 173 D, Professeur d’éducation physique et sportive, 1ère classe,            3ème échelon, est nommé Directeur régional des sports et des loisirs de la Boucle du Mouhoun ;

–         Monsieur Abdoul Kadré BANCE, Mle 204 596 Y, Professeur d’éducation physique et sportive, 1èreclasse, 3ème échelon, est nommé Directeur régional des sports et des loisirs du Centre-Est ;

–         Monsieur Ousseini PARE, Mle 207 652 N, Professeur certifié  d’éducation physique et sportive, est nommé Directeur régional des sports et des loisirs du Sud-Ouest ;

–         Monsieur Kalifa ZONOU, Mle 227 638 D, Professeur d’éducation physique et sportive, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Directeur régional des sports et des loisirs du Sahel ;

–         Monsieur Hamidou OUEDRAOGO, Mle 208 175 B, Professeur d’éducation physique et sportive, 1èreclasse, 3ème échelon, est nommé Directeur régional des sports et des loisirs du Centre-Sud ;

–         Monsieur Sandaogo YAOGO, Mle 207 658 X, Professeur certifié d’éducation physique et sportive, 1èreclasse, 5ème échelon, est nommé Directeur provincial des sports et des loisirs du Kouritenga ;

–         Monsieur Issa SOUMDAKOUMA, Mle 245 828 R, Professeur d’éducation physique et sportive, 1èreclasse, 1er échelon, est nommé Directeur provincial des sports et des loisirs de l’Oudalan ;

–         Monsieur Ousmane NONG-NOGO, Mle 237 912 N, Professeur d’éducation physique et sportive, 1èreclasse, 1er échelon, est nommé Directeur provincial des sports et des loisirs du Passoré.

III.2. NOMINATIONS DANS LES CONSEILS D’ADMINISTRATION

A.  MINISTERE DE L’ECONOMIE ET DES FINANCES

Le Conseil a adopté deux (02) décrets.

Le premier décret nomme Monsieur Yamsekré TIENDREBEOGO,  Mle 08 02 W, Cadre de banque, Administrateur au titre du ministère de l’Economie et des finances au Conseil d’administration de la Banque commerciale du Burkina (BCB).

Le second décret nomme Monsieur Yamsekré TIENDREBEOGO,   Mle 08 02 W, Cadre de banque, Président du Conseil d’administration de la Banque commerciale du Burkina (BCB).

B.  MINISTERE DE LA CULTURE ET DU TOURISME

Le Conseil a adopté deux (02) décrets.

Le premier décret nomme les personnes ci-après, Administrateurs au Conseil d’administration de l’Office national du tourisme burkinabé (ONTB) :

Au titre du ministère des Affaires étrangères et de la coopération régionale 

–      Monsieur Lafarayiri Abdoul Kader YAGO, Mle 105 161 K, Conseiller des affaires étrangères ;

Au titre du ministère de l’Industrie, du commerce et de l’artisanat

–      Monsieur Fang Beta Christian SOMDA, Mle 212 610 A, Conseiller des affaires économiques ;

Au titre du ministère de la Culture et du tourisme

–      Monsieur Hamadou CONGO, Mle 25 898 F, Conseiller en gestion des ressources humaines.

Le second décret nomme Monsieur Hamadou CONGO, Mle 25 898 F, Conseiller en gestion des ressources humaines, Président du Conseil d’administration de l’Office national du tourisme burkinabè (ONTB).

C.  MINISTERE DE LA SANTE

Le Conseil a adopté un décret portant nomination de Monsieur Mathurin Paouanessaongo KONKOBO, Mle 00 00 152 A, Agent de laboratoire, Administrateur au titre du personnel au Conseil d’administration du Laboratoire national de santé publique (LNSP).

Le Ministre de la Communication,

Chargé des Relations avec le Conseil National de la Transition,

Porte-parole du Gouvernement

T. Frédéric A.K. NIKIEMA

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Il y a 5 commentaires

  1. Si Augustin loada n’a rien a proposer,nous allons lui faire des propositons;le gouvernement zida n’est pas la que pour organiser les elections sans quoi on allait nommer qu’Auguste barry;qu’Augustin loada nous dise qu’avec l’election presidentielle comment il compte organiser les concours directs et pro avant?Si les concours doivent avoir lieu qu’il commence a faire un nettoyage avant de l’organiser parce ce qu’on est fatigu? de prendre part a des concours dont les resultats sont biais?s;vous n’avez pas a trop refechir sur le prob?me;nettoyer et appliquer le plan de soungalo ouattara:”les sujets sont compos?s la veille de chaque compo puis faxer dans chaque region et tout ceux qui particip?s a le compo sont maintenus et liber?s apr?s la compo” c’est tout.nous allons pas composer avec l’equipe du peu charismatique et sans influence et ni autorit?(vincent zakan

  2. ca m’etonne beaucoup qu’ Augustin loada qui passait tout son temps a faire des conferences au CGD ne puisse faire des concession a m?me de donner de l’espoir aux jeunes sans travail qui contribu? a ce qu’il soit ministre;je vous previent que c’est decouragement conjugu? l’injustice au niveau de l’organisation des concours directs qui nous ont conduit a l’insurrection;passe ton temps a t’occuper de ceux qui ont deja l’emplois et ignorez nous;beau parleur du CGD

  3. CNSS CNSS CNSS CNSS CNSS CNSS CNSS CNSSCNSS CNSS CNSS CNSS
    CNSS CNSS CNSS CNSSCNSS CNSS CNSS CNSSCNSS CNSS CNSS CNSS
    Tout le monde sait qu?il y a de s?rieux probl?mes de gestion
    QUI REPRESENTE LA CNSS AU CONSEIL D?AMISTRATION DE LA BCB MME LA DG CNSS BIEN SUR IL CONFIT D ?INTERENT
    Financi?re : “BCB +MEGAMONDE = CNSS PERD
    SOBCA + PCA+DG+SOBCA=napon=CNSS PERD
    CORIS BANK +WARA+DAT+CORIS BOURSE+FRANCOIS COMPAORE =CNSS PERD
    75% DES CADRES SONT AVEUGLES………. NE MAITRISENT PLUS LES 4 Op?rations DE BASE ADDITION SOUSTRACTION MULTIPLICATION DIVISION…….
    SI NON SI TOUT VA BIEN POURQUOI TANT DE TAPAGES ……… SUR BF1
    QUI PAIE TOUTES SES PRESTATIONS DE PRESSE…….. PAS LE CONTRIBUABLE EN TOUT CAS……… SI C?EST LE CAS C?EST ENCORE GRAVE …….

  4. QUAND ON DIT QUE LES CHOSES NE SERONT PLUS COMME AVANT, C’EST DU N’IMPORTE KOI.
    UN MILITAIRE FINANCIER COMME SG DU MINIST?RE DE L?AGRICULTURE, C’EST SIMPLEMENT RIDICULE. LE POSTE DE SG EST UN POSTE TECHNIQUE ET NON POLITIQUE.
    CE MINIST?RE EST STRAT?GIQUE POUR NOTRE PAYS, IL FAUT TROUVER UN TECHNICIEN CHEVRONNE DU DOMAINE.
    CERTES IL A ETE SG DU MINIST?RE DE L’EAU MAIS ?A C’?TAIT PENDANT BLAISE COMPAORE. MAINTENANT LES CHOSES DOIVENT CHANGER

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre