Burkina : Diakonia et la communauté musulmane prêchent pour la paix

775 0

Lors de la prière de ce vendredi 16 janvier 2015 à la grande mosquée de Ouagadougou, les fidèles musulmans ont exprimé une pensée particulière non seulement en rendant grâce à Dieu, mais surtout en priant pour la consolidation de la paix au Burkina. Les fidèles ont demandé entre autres au Tout-Puissant de réserver un avenir meilleur au « Pays des Hommes intègres ». L’initiative est de l’ONG suédoise DIAKONIA/Burkina et compte se poursuivre dans les autres communautés catholiques et protestantes du pays.

C’est l’un des jours les plus sacrés de l’Islam que les fidèles musulmans, avec l’appui de l’ONG DIAKONIA, ont choisi pour rendre grâce à Dieu pour Ses bienfaits à la Nation burkinabè, d’une part et d’autre, Lui demander de continuer à veiller sur les fils et filles du pays.

Ce vendredi 16 janvier, les fidèles ont remercié Dieu parce que pour eux, Il a permis au Burkina d’éviter le chaos (suite à l’insurrection populaire) et Lui ont demandé aussi de continuer à protéger le pays, à donner la sagesse et l’intelligence aux autorités de la transition dans la gestion de la chose publique.

En initiant cette action, l’organisation suédoise de développement entend contribuer à la consolidation de la paix et de la démocratie au Burkina.

Le chargé de programmes à DIAKONIA-Burkina, Lucien Ouédraogo
Le chargé de programmes à DIAKONIA-Burkina, Lucien Ouédraogo

Pour le chargé de programmes à DIAKONIA/Burkina, Lucien Ouédraogo, « il s’agit à travers cette activité de convier les différentes communautés religieuses à savoir la communauté musulmane, celles protestante et catholique à remercier Dieu et à prier la paix ».

Le Président de la Communauté musulmane, El Hadj Adama Sakandé, accompagné de plusieurs fidèles, a imploré le Tout-Puissant et demandé Sa protection et Sa bénédiction en faveur des autorités de la transition, du peuple burkinabè et de tous les acteurs qui travaillent pour la réconciliation et la stabilité nationale.

Tous pour la paix au Burkina…

Le Président de la communauté musulmane a salué l’initiative et a rassuré qu’il « continuera à prier et à faire ce qui est de leur mieux afin que les Burkinabè continuent à avoir cette envie de vivre ensemble, de bâtir ensemble un Burkina meilleur et prospère ».

Le Président de la Communauté musulmane, El Hadj Adama Sakandé (En blanc)
Le Président de la Communauté musulmane, El Hadj Adama Sakandé (En blanc)

L’ONG DIAKONIA a par ailleurs invité tous les Burkinabé à œuvrer pour bâtir ensemble une paix durable au « Pays des Hommes intègres ».

Outre, plusieurs séries d’actions ont été récemment initiées par l’ONG depuis l’insurrection populaire notamment la formation des députés du CNT grâce à l’appui de l’ambassade de Suède, des sondages réalisés afin d’analyser la contribution des femmes à l’insurrection populaire et des ateliers de réflexions en cours avec la société civile sur les reformes électorales. Une chanson et un film sur la paix ont également été produits.

En rappel, l’une des missions capitales de l’ONG suédoise est de travailler à consolider la paix et la démocratie au Burkina et de contribuer à changer les structures injustes qui génèrent l’oppression, la violence et la pauvreté dans le monde.

Noufou KINDO

Burkina24



Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *