Opinion – « Musulmans et médias du Burkina, je vous aime ! »

657 3

Une fois n’est pas coutume ! Un citoyen déclare sa flamme aux musulmans et aux médias !

Ça n’arrive pas toujours de déclarer sa flamme. Mais face à la folie meurtrière qui a gagné le Niger à cause des dessins de ‪Charlie Hebdo, je ne peux m’empêcher de dire mes respects aux musulmans et aux médias du Burkina.

Depuis la sortie du journal et des caricatures, certains ont cru bon de s’attaquer à des églises catholiques et des temples protestants, et même à des écoles pour soit disant “venger le Prophète”. Chez eux, il est interdit de dessiner le Prophète, mais visiblement ils ne se gênent pas quand il s’agit de brûler les maisons de Dieu. Les chrétiens subissent ainsi une double peine : attaqués par Charlie dont les caricatures n’épargnent pas les chrétiens, et agressés par des fondamentalistes qui confondent à dessein Charlie Hebdo, France et chrétiens.

Heureusement jusque-là le Faso a été épargné. Et en cela la communauté musulmane du Faso qui fait preuve de maîtrise mérite respect.

Quoi de plus normal quand on sait qu’elle est organisée et structurée, contrairement à d’autres pays où des marabouts lancent des fatwas à tour de bras et prêchent la haine et la vengeance occasionnant des drames. Au Burkina on a surtout des prédicateurs ouverts et consciencieux comme ‪Djaffar Hema qui, s’appuyant sur la Torah, la Bible et le Coran prêche la tolérance religieuse ; on ne peut que se réjouir et être fier de l’islam du Burkina.

Ensuite c’est le rôle des médias qu’il convient de saluer. Et pour cause, si ces jeunes qui n’ont jamais vu un journal de Charlie Hebdo de leurs yeux sont sortis casser, il y a sans doute que des médias ont jeté de l’huile sur le feu. Je doute que Charlie Hebdo se vende au Niger, surtout pas au fin fond de Zinder.

Si tu prends ton argent payer internet pour aller voir les caricatures faites par Charlie, c’est que tu l’as vraiment cherché. Mais au-delà, les médias locaux qui relaient l’information peuvent avoir contribué volontairement ou pas, à générer cette folie destructrice. Si on lance des fatwas sur les chaines de radios et de télévisions, on peut s’attendre au pire. Les médias burkinabè fort heureusement ne versent pas dans cet excès. C’est pour cela qu’on peut être fier aussi d’eux.

A quoi ça sert de brûler le Niger pour une affaire franco-française, brûler des résidences de ministres qui n’ont rien à voir avec Charlie? Incendiez les écoles, vous récolterez davantage d’obscurantisme !
Tous nous avons des parents chrétiens catholiques ou protestants, musulmans et animistes. Rien, absolument rien, pas même la religion ne devrait nous séparer.

La religion (du latin religere = relier) est faite pour unir les hommes, pas pour les séparer. Et à mes frères africains de partout ailleurs, je porte ce message : la misère économique dans laquelle nous ont maintenu nos dirigeants nous suffit. Évitons d’importer dans nos pays des conflits qui ne sont pas les nôtres. Affaire de Charlie Hebdo c’est en France, pas en Afrique, pas au Niger, ni au Mali et ce ne sera pas au Burkina.

S’il y a une chose qui réunit toutes les religions c’est l’AMOUR. L’amour de Dieu mais surtout l’amour du prochain prêché par toutes les religions sans exception.

Vous ne pouvez pas e prétendre aimer Dieu que vous ne voyez pas quand vous n’êtes pas capable d’aimer votre prochain que vous voyez, côtoyez chaque jour. Dieu et le prophète sont suffisamment forts pour se venger des hommes. Mais Dieu est miséricordieux. Que sa miséricorde et sa grâce gagne nos cœurs.

Dieu bénisse le Burkina!

@Sidpawalemda



B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Article similaire

Il y a 3 commentaires

  1. Je vous f?licite Monsieur pour votre tol?rance et votre ouverture d’esprit. Si tout le monde pensait comme vous, le monde tournerait mille fois mieux!

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *