Carburant : “Si c’est 25 francs, c’est mieux de laisser les prix en l’état”

660 5

Lundi 19 janvier 2015, le gouvernement a décidé d’une baisse de 25 F CFA sur les prix à la pompe de tous les produits blancs. Mardi 20 janvier, à notre passage aux environs de 10h dans quelques stations, la décision n’était toujours pas appliquée, sous prétexte que «c’est aux agents de la SONABHY de passer régler les compteurs », selon les pompistes. En attendant leur passage, les clients et les pompistes sont à couteaux tirés. Néanmoins, des clients ont bien voulu donner leurs appréciations par rapport à cette baisse.

Kalifa Blaise Traoré 

«Si les caisses de l’Etat sont vides, ce n’est pas au contribuable de supporter cela »

Traoré Kalifa BlaiseLa baisse des prix c’est bien mais je trouve que c’est moins significatif par rapport au cours du dollar actuel. L’argument que le gouvernement donnait à l’époque pour maintenir les prix à ce niveau c’était que le prix du baril était élevé.

Maintenant le baril a perdu 50% de sa valeur, donc techniquement il n’y a pas de raison qu’on maintienne les prix à ce niveau. On pouvait même faire une baisse de 30 à 40%. Ce qui revient à environ 450 francs le litre.

Quand les autorités disent que les caisses sont vides, je pense que ce n’est pas au contribuable de supporter cela, c’est clair. Si les caisses sont vraiment vides, qu’on nous communique davantage, on ne peut pas passer le temps à nous dire que les caisses sont vides sans publier les choses.

Non ! Le citoyen lambda ne peut pas comprendre ça. Et les rémunérations des membres du gouvernement, les membres du CNT!  Je trouve qu’il doit y avoir davantage de transparence pour rassurer l’opinion publique. Ce discours de dire que les caisses ont vides là, de nos jours ça ne tient plus, les discours sans preuve ne tiennent plus.

Yamba Issa, taximan

“C’est bon mais ce n’est pas arrivé”

Yamba Issa, taximanJe pense que si on enlevait 150 francs, ce serait mieux par rapport aux 25 francs. C’est bon mais ce n’est pas arrivé. Sinon le prix actuel joue sur le marché, ça ne marche pas. 25 francs c’est trop petit, ça ne va pas jouer sur les prix des taxis.

Si c’était 150 francs, nous pourrions aussi diminuer nos prix aussi parce qu’avec les 300francs le taxi et le bus à 150francs, on perd nos clients. On aurait pu diminuer jusqu’à 200 francs le taxi même. Ça joue sur nous, on n’arrive plus à faire des recettes.

Kiba mathias, commerçant ambulant

On a appris qu’on a diminué le prix de l’essence, c’est bien mais c’est trop peu. Qu’on diminue plus. C’est parce que le prix de l’essence est cher que nous ne pouvons pas aller où on veut.

Sawadogo Michel

“Si c’est 25 francs, c’est mieux de laisser les prix en l’état”

Même avec la baisse de 25 francs, nous trouvons que c’est toujours peu, le prix de l’essence reste toujours cher. C’est comme s’il n’avait rien enlevé. Si c’est 25 francs, c’est mieux de laisser les prix en l’état. Qu’est-ce que les 25 francs peuvent faire, on ne va rien sentir. J’aurais proposé qu’on diminue de 150 francs ou 200 francs.

Kaboré Sylvain

“Si les autorités peuvent faire un effort de plus, ça serait bien”

Je voudrais qu’on diminue plus les prix de l’essence. 25 francs! C’est comme si rien n’était fait. Moi je viens de Koubri chaque matin pour faire le permis à l’auto-école à Ouaga ici. Tous les jours je mets le litre, je ne vois pas de différence entre 750 francs le litre et 725 francs. Si les autorités peuvent faire un effort de plus, ça serait bien, la vie est trop chère pour nous.

François Yaméogo, étudiant

“On pourrait même baisser les prix de 200 francs, nous sommes dans un pays pauvre”

François YaméogoJe pense que la baisse du prix de l’essence à 25 francs est vraiment insignifiant parce qu’on entend sur les chaînes internationales que le prix du baril a baissé sur le plan international.

Je ne sais pas pourquoi nos autorités tardent à baisser aussi les prix  vraiment et ce de façon significative au Burkina Faso.

On pourrait même baisser les prix de 200 francs, nous sommes dans un pays pauvre et si les denrées de premières nécessités sont chères, c’est compliqué pour nous.

Coulibaly Ousmane, conducteur de tricycle

Coulibaly Ousmane, conducteur de tricyclePour moi, cette baisse des prix, c’est bon mais ce n’est pas suffisant. 50 francs c’est mieux. De 750 francs si on enlève 25 francs, c’est bon mais pour nous qui circulons avec les tricycles, c’est insignifiant.

Les jours que je roule trop, je peux mettre 5 000 francs de carburant par jour. Si on  diminue plus, nous aussi allons diminuer nos prix.

Par exemple, ces deux matelas que je viens de prendre pour aller jusqu’à Pissy, au lieu de 3 000 francs, je peux prendre 2 000 francs au client avec le litre  700 francs. Je pourrai gagner quelque chose comme bénéfice toujours.

Micro-trottoir réalisé par Reveline SOME

Burkina24



Article similaire

Il y a 5 commentaires

  1. Alfred Nikiema Monsieur, pouvez vous clarifier? Dire de facon plate que nos sommes tous responsables ne nous donne pas assez d'information pour apprecier vos dires. Avez-vous deja ete fait compte rendu de la gestion de SONABHY? Si Oui, faites nous le point! Nous voulons de discussions objectives! Merci.

  2. toi peut ?tre tu es responsable moi non je ne gagne pas un rond de ton gouvernement passe comme pr?sent!

  3. Nous sommes tous responsables des caisses vides de l??tat. Vous comptez sur qui pour le relever. Essayez de voir plus loin que le bout que votre nez. Nous sommes responsables de la situation actuelle, donc assumons.

  4. Nous sommes tous responsables des caisses vides de l??tat. Vous comptez sur qui pour le relever. Essayez de voir plus loin que le bout que votre nez. Nous sommes responsables de la situation actuelle, donc assumons.

  5. Je trouve que l’Etat devrait avoir honte de publier des infos de ce genre; comme 25 franc c’est beaucoup pour eux, qu’on limite leur salaire au plus ? 500.025 franc CFA.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *