L’aéroport international de Ouagadougou ne sera plus privatisé

965 0

L’aéroport international de Ouagadougou ne sera plus privatisé. C’est ce qui ressort d’une conférence de presse animée ce 20 janvier 2014 par le syndicat des travailleurs de l’aviation civile.

Le 4 décembre 2014, le premier ministre a adressé une lettre annulant la privatisation de l’aéroport international de Ouagadougou, rapporte Sidwaya, citant les organisateurs de la conférence de presse.

La décision de privatiser les aéroports de Ouagadougou et Bobo- Dioulasso remonte à 1997 mais elle n’a jamais été effective de par les pressions des travailleurs de l’aviation civile et de leurs organisations nationales et internationales.

C’est donc avec satisfaction que le syndicat des travailleurs de l’aviation civile a accueilli cette décision d’annulation. Ils ont approuvé la décision du gouvernement à travers le Syndicat unique de la métrologie et de l’aviation civile (SUMAC) affilié à la confédération syndicale burkinabé (CSB) et l’Organisation nationale des syndicats Libres (ONSL).

Néanmoins, ils ont prévenu les autorités post transition quant à la remise en cause de cette décision d’annulation.

«Nous mettons en garde les futures autorités qui viendront à gérer notre pays, sur d’éventuelles velléités de remise en cause de la décision du gouvernement de transition de ne plus privatiser l’aéroport international de Ouagadougou», a lancé Paul Kaboré,  secrétaire général de l’ONSL, selon Sidwaya.

A en croire les animateurs de la conférence de presse, n’eut été cette décision, le système de l’aviation civile était en voie d’être fragilisée au Burkina, puisqu’elle aurait entrainé de graves conséquences sur le plan technique, social et économique.

Mouniratou LOUGUE

Burkina24

Source : Sidwaya.bf



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *