Roger Ouédraogo dirige désormais l’école nationale de police©Burkina24.com

Théophane Segda dirige désormais l’école nationale de police

273 0

L’école nationale de police a un nouveau directeur. Il s’agit du contrôleur général de police Théophane Segda. Il remplace à ce poste le commissaire principal de police Roger Ouédraogo. La passation de commandement entre les directeurs sortant et entrant a eu lieu ce 20 janvier 2015 à Ouagadougou.

Le cérémonial de prise de commandement s’est fait à l’issue de la lecture du décret de nomination du nouveau directeur de l’école nationale de police, par le directeur général des écoles de police, Bonzi Joachim Alain, de l’instruction d’obéissance à son commandement et de la remise, puis du retrait du drapeau.

Remise du drapeau au nouveau directeur de l'ecole nationale de police (dos) par le directeurs general des ecole de police(face)©Burkina24.com
Remise du drapeau au nouveau directeur de l’école nationale de police (dos) par le directeur général des écoles de police(face)©Burkina24.com

Le contrôleur général de police Théophane Segda qui prend la tête de l’école nationale de police a occupé des responsabilités de chef de la brigade économique et financière, directeur provincial de la police du Zoundweogo, de la Kossi et du Zandoma, formateur permanent à l’école nationale de police, commissaire des arrondissements de Bogodogo et de Baskuy, directeur de la sécurité publique, directeur régional de la police nationale du centre-nord et de l’est, et inspecteur technique du ministère de la sécurité.

Entré à l’école nationale de police en 1988, il était précédemment inspecteur technique du ministère de l’administration territoriale. Il assure travailler dans la continuité.

«Nous allons essayer au cours de notre période ici, d’approfondir tout ce que l’ancien directeur a fait. J’ai apprécié les qualités morales et la valeur intrinsèque de l’homme. Je sais qu’il a fait un travail impressionnant, il était animé d’une bonne volonté», a-t-il affirmé.

Une bonne volonté qui selon lui, a valu à son prédécesseur, le commissaire principal de police Roger Ouédraogo, d’être promu au poste de directeur de cabinet du ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité. Celui-ci tire un bilan positif de ces 5 années passées à l’école nationale de police.

De la gauche vers la droite, les directeurs de police sortant et entrant Remise du drapeau au nouveau directeur de l'ecole nationale de police (dos) par le directeurs general des ecole de police(face)©Burkina24.com
De la gauche vers la droite, les directeurs de police sortant et entrant ©Burkina24.com

«J’ai apprécié énormément, je tire un bon bilan des défis que nous avons relevés, avec les difficultés», a-t–il affirmé, en soulignant l’appui de sa hiérarchie et de ses collaborateurs. Il a d’abord été directeur des études à l’école nationale de police en 2000, avant de la diriger depuis juin 2011.

L’école nationale qui est une école de formation professionnelle met à la disposition du ministère de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité, des fonctionnaires de catégorie A, B et C.

Mouniratou LOUGUE                     

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre