Jonathan Pitroipa : « Maintenant, il faut lever la tête »

Après un seul point engrangé en deux rencontres, les Étalons du Burkina n’ont d’autres choix que de désormais marquer des buts pendant la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) et s’imposer le dimanche 25 janvier 2015 contre le Congo pour se qualifier. Pour Pitroipa, le Burkina doit continuer le travail.

Marquer des buts : « On n’arrive pas à concrétiser nos actions de buts. Je pense que c’est ce qui fait qu’on est mal parti. On va attendre le 2ème match de ce soir pour voir le résultat et en fonction de ça (ndlr, le Congo a battu le Gabon par 1 à 0 en deuxième rencontre), on va travailler pour voir si on peut se qualifier ou pas. Ce qui nous manque à cette CAN, c’est marquer des buts. En 2013, on prenait moins de buts et on arrivait toujours à marquer. Maintenant, il faut lever la tête ne pas baisser les bras et on va attendre les résultats de ce soir ».

Manque de chance : « On a manqué de chance et un peu de lucidité. Au niveau du jeu, on arrive à bien jouer, on se créé des occasions. Mais ce qui nous manque c’est la chance. Il ne faut pas baisser les bras. Il faut toujours y croire. A nous de travailler pour faire venir la chance ».

Sur le plan du jeu: « On a fait un très bon match. On a eu beaucoup d’occasions malgré la défaite. Le Gabon a su concrétiser ses actions de buts. Ce soir, on a dominé le match, on pouvait mieux faire. On pouvait gagner ce match pour se relancer. Cela ne s’est pas fait. Notre but était de sortir de la poule mais on est mal parti ».



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page