Candidature de Djibrill Bassolé: Un autre appel lancé à Bobo

574 7

La coordination régionale de comité et de structure de soutien à la candidature de Djibrill Bassolé a tenu une rencontre pour porté leur choix à sa personne. C’était le samedi 24 janvier 2015 au ciné Sayon de Bobo-Dioulasso.

Des jeunes de Bobo-Dioulasso sont sortis massivement pour accueillir la coordination nationale et des différentes délégations  de comité et structure de soutien à la candidature de Djibrill Bassolé pour l’appel solennel à sa candidature.

 « Djibrill Bassolé », « avec lui, le rêve des Burkinabè est permis », « il est le seul homme d’Etat » ont été entre autres des messages qu’on pouvait lire dès l’entrée de la salle.

Le « oui »massif pour l’homme aux 3 personnalités.  Au moment des allocutions, le porte-parole de la délégation du Kénédougou, Issouf Dao, met en exergue les qualités de Djibrill Bassolé qui ont poussé des jeunes à dire « Oui » à sa candidature.

 Pour lui, il se nomme « Djibrill Bassolé » que tout burkinabè connait. Ensuite, il est le « Diplomate Djibrill Bassolé » connu par l’extérieur et enfin,  le 11 octobre 2015, il sera « Président Djibrill Bassolé ».

Adama Kiéma (en veste) et les jeunes ont lancé "Bassolé au pouvoir !"
Adama Kiéma (en veste bleue) et les jeunes ont lancé “Bassolé au pouvoir !”

Le coordinateur national du mouvement de soutien à la candidature de Djibrill Bassolé,  Adama Kiema, lui a d’abord fait  le compte rendu à  la jeunesse bobolaise  sur l’appel solennel lancé le dimanche 11 janvier 2015 à Ouagadougou.

Ensuite, il a dit à la jeunesse que le réel changement est possible avec un avenir radieux pour eux. « Nous voulons un homme d’Etat à la tête de l’Etat et non un politicien. Parce que l’homme d’Etat pense à la génération future et le politicien c’est celui  qui pense à l’élection prochaine », a-t-il répété.

Quel lapsus ! Lors des allocutions des représentants, celui des jeunes de la région, Kévin Bengali s’est trompé sur le compte de Djibrill Bassolé en parlant de l’ex-président Blaise Compaoré. Il a en effet déclaré, « Blaise Compaoré au pouvoir ! ».

Mais l’erreur a été finalement corrigée par l’animateur de la soirée. Pour lui, c’est normal car ce sont des gestes qui montrent que Djibrill Bassolé sera le président de 2015.

Sidiki TRAORE

Correspondant Burkina 24 à Bobo-Dioulasso



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Il y a 7 commentaires

  1. Burkinab? de Banjul |

    Ce lapsus de “Blaise au pouvoir” est r?v?lateur. N’y a-t-il que des militaires qui soient capables de diriger le Burkina Faso? Vite une nouvelle loi: “Tout militaire qui voudrait briguer la pr?sidence doit d?missionner de l’arm?e au moins 9 mois avant le premier tour de l’?lection”.

  2. Regardez-vous, Si Bassol? est pouvoir, c?est vous qui vont le chass? comme Blaise Compaor? avant la fin de son mandat. Que veut dire pour vous l?alternance politique et ?conomique d?un pays ? Que veut dire le changement pour vous ? Que veut dire pour vous Rien ne sera plus comme avant ? Pour vous, la continuit? ?gale changement ? Je conseille a Mr. Bassol? de faire attention, et sache l? o? il met les pieds, le pass? peut le rattraper au dernier moment, car le 30 et le 31 Octobre 2014 les ?coutes t?l?phoniques ?taient a la port?e des diables en informatique appel? des agents de maintenance des r?seaux, et si on r??coute vos conversations, vous n??tes pas pour votre peuple, mais sauv? un individu qui a commis des erreurs et peut revenir au pouvoir dans peu de temps. Vous ne pouviez pas duper le peuple et r?instaurer un r?gime incompatible a l?alternance politique et ?conomique du nouveau Burkina dont la jeunesse repr?sente 65% de la population et veut prendre le volant de la locomotive du destin du pays que nous aimons tous. Le peuple Burkinab? ne peut pas choisir un repr?sentant en sursis pour un Burkina qui veut rentrer dans la vraie danse du 21e si?cle pour son ?mergence. Vous et Oubda Amos ancien DG de la police, vous serez avec les coupables des assassins de Norbert Zongo, David Ou?draogo, et d?autres crimes de 1997 a 1998. Le peuple sait que vous n??chapperez pas si les deux dossiers seront ouverts, sans oublier l?or que vous aviez vol? dont l?argent sert maintenant a faire campagne pour remettre Blaise Compaor? au pouvoir.

  3. Bassole est un bon diplomate. On le lui conc?de. Mais le probl?me c’est que le Burkina Faso n’a plus besoin de d?magogue( example: Son abilitee a couvrir avec beaute et finesse tous les mefaits dont Blaise C s’est montree coupable) Le Burkina a besoin d’hommes int?gres, courageux et travailleurs. Le Burkina Faso a besoin d’un homme providenciel LOL. Zepherin Diabre( ???) Salif Diallo( ???) un autre( ???)
    God bless Burknina.

  4. Bassolet, vous m?ritez plus que ca. vous n’avez vraiment pas besoin d’etre pr?sident pour montrer votre valeur. Ceux qui veulent votre candidature ne vous veulent aucun bien. Candidat si vous voulez mais pas maintenant. Pensez ? votre famille. Ceux qui demandent votre candidature sont ceux l? memes qui ?taient tout de suite entrain de pousser Blaise Compaor?. Donc…… Jetez un coup d’oeil
    dans le retroviseur et ….

  5. Ah si jeunesse savait.On est surpris quand ces jeunes parlent de changement en se r?f?rant ? Djibril Bassolet.Il faut que nous burkinabe sachions ce que nous voulions.On chasse Blaise et on demande ? son bras droit de se porter candidat. Il aurait mieux valu laisser Blaise.On ne peut pas chasser ebola et demander ? la peste ou le chol?ra de le remplacer. Que ceux qui ont des oreilles entendent que ceux qui ont des yrux voient.N’insultez pas la m?moire des victimes de l’insurrection.

  6. Ka farouche partisan de l?alternance politique et ?conomique du pays que nous aimons avec sa jeunesse, je dis que cette fameuse alternance a besoin de toutes les filles et tous les fils du pays des hommes int?gre pour construire un nouveau Burkina, sans l?injustice, sans l?impunit?, sans crimes, sans corruption. Depuis 1998 jusqu?? l?heure o? je vous ?cris ce message, la jeunesse traumatis?s par le ch?mage et la pauvret? s?est laiss? manipuler par un r?gime sanguinaire qui a utilis? le denier public pour d?vier cette jeunesse ? la haine, ? la violence, et surtout ? la division. Il est temps que les jeunes prennent leurs propres actions et objectifs en main, et oublier les vieux t?nors des partis politique aveugl?s par le pouvoir, en oubliant ce qui est mieux pour le peuple. Vous direz que peut faire Ka pour r?unir la jeunesse dont les bl?s Goud? Burkinab? les divisent et les manipulent pour dynamiter l?alternance, Kiema, Djibril, MPP, UPC, et autres ? Je demande ? toute la jeunesse Burkinab? membres ou sympathisants de tous les partis politique de notre pays de former des ?quipes avec des bonnes actions et des objectifs concrets pour accompagner la transition, et que la bonne ?quipe gagne en 2015 avec des id?es et des bonne id?es que cette m?me ?quipe entreprendra par l?interm?diaire d?un repr?sentant qui fera ce qui est mieux pour le peuple, et non ce qui est mieux pour un individu comme Djibril, Kiema, Roch, Zeph, Sankara, Kon?. ?????Oui ! Ka, K?r?, Roch Kabor?, Simon Compaor?, feu Ludivic Tou, Salif Diallo, Ars?ne Bongnessan, M?l?gu? Traor? Pierre Tapsoba juliette Bonkongou, Vero Kando, et tant d?autres ?taient des jeunes avec des actions concr?tes, des bonnes actions venants de plusieurs partis destin?es au peuple et qui a accouch? un parti politique du nom de CDP. A mon avis l?heure de la rel?ve ? sonner. ???? Jeunesse Burkinab? concertez-vous, et respectez le dicton de la sagesse Africaine qui nous dit qu?en opposant la haine a la haine, la violence a la violence, on applique une vielle philosophie qui ne donne pas des bons r?sultats, oubliez les vieux charognards, prenez vos responsabilit? dans l?unit? pour une alternance apais? qui conduira le Burkina dans la paix et dans l??mergence.???? Soyez d?termin? a faire fi des divisions de Kiema, et de Djibril, du MPP, ou UPC : faites fi des ressentiments, des ranc?urs, des querelles st?riles afin d??uvrer pour la paix et le rassemblement de toutes les filles et tous les fils du pays autour de l?id?al commun. Imp?rativement il faut ?carter tous ceux qui voulaient modifier l?article 37 des ?lections coupl?es d?Octobre prochain, je dis m?me tous les anciens t?nors du CDP de l?ADF/RDA de l?UNDD. Depuis 1998 je lutte pour l?alternance politique et ?conomique de mon pays avec la jeunesse, comme ce fut en 1988-1998. Que tous ceux qui me critiquent sachent que nous sommes dans un ?tat de droit.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *