Grève à la Brakina : La Direction assure que le dialogue n’est pas rompu

546 4

Du 20 au 21 janvier 2015, les travailleurs de la Brakina/Sodibo ont observé un débrayage pour réclamer de meilleures conditions de travail. Dans un communiqué de presse, ce 26 janvier 2015, le Président du Conseil d’administration a assuré que le dialogue n’a jamais été rompu entre la direction et le personnel.

Le communiqué de presse commence par indiquer que le dialogue interne n’a jamais été rompu à la Brakina. Le Conseil d’administration brandit une rencontre, de l’initiative de la Direction générale, qui devrait avoir lieu avec les délégués du personnel, le 18 janvier. Mais cette réunion a été annulée trois heures avant, du fait des travailleurs, assure-t-on.

14 mois de salaire. Concernant ensuite les revendications des travailleurs, notamment l’augmentation de 100% de leurs salaires, le Conseil d’administration a fait les révélations suivantes :

Il est important de savoir que l’ensemble des salariés de la BRAKINA/SODIBO bénéficie :

  • de 14 mois de salaire, les treizième et quatorzième respectivement payés en juin et décembre de chaque année
  • d’une couverture médicale à hauteur de 100% pour l’agent, son conjoint et cinq de ses enfants
  • d’une augmentation de salaire automatique moyenne de 3 ou 6% par an
  • de diverses indemnités mensuelles (logement, transport, boissons …)
  • de diverses primes et avantages annuelles (allocation rentrée scolaire, fin d’année …)

Il est bien entendu qu’au delà de ce qui précède, les taux légaux relatifs à l’ancienneté et aux heures supplémentaires effectuées sont scrupuleusement respectés.

Le Conseil d’administration ajoute que des négociations menées en 2014 ont abouti à des “avancées notables” qui augmentent  de 6,5 à 15,8% le revenu annuel de chaque employé et effectif depuis le 1er janvier 2015.

Travailleurs licenciés. Dans leur plateforme, les travailleurs revendiquent aussi la régularisation de la situation de leurs collègues licenciés en 1994 et 2004. A ce propos, le Conseil d’administration de la Brakina/Sodibo laisse entendre que le dossier de 1994 ayant été vidé et celui de 2004 étant toujours en cours devant les juridictions, il préfère s’en tenir aux décisions de justice.

Concernant la reprise des négociations sur la convention d’établissement, la Brakina/Sodibo rappelle qu’elle a fait une proposition aux délégués depuis 2012 et n’a toujours pas reçu de réponse.

Environnement du travail. Les travailleurs réclamaient également de meilleures conditions de travail. Ce point est “une priorité” pour la direction de l’entreprise, qui déclare que sur la base d’une étude menée par la Direction Générale de la Protection Sociale, elle poursuit des travaux d’amélioration du cadre de travail.

Enfin, le Conseil d’administration confie qu’une rencontre a eu lieu le 19 janvier  à la Direction générale du travail. Il y a été décidé, entre autres, de deux  autres rencontres, l’une le 23 janvier et l’autre le 5 février prochain pour discuter de la convention d’établissement.

Maintien du dialogue. Nous tenons à rappeler que le dialogue et le bien-être de nos employés sont et resteront notre priorité absolue“, a insisté le Conseil d’administration dans le communiqué.

En rappel, les travailleurs ont prévu une autre grève de 72 heures à partir du 27 janvier 2015 si leurs revendications ne trouvaient pas de réponse satisfaisante.

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Il y a 4 commentaires

  1. Dans les autres pays de l’afrique le groupe Castel paye les empoy?s 2,3 fois plus m?me dans les brasseries qui valent pas le quart de celle du BF que ce soit taille,chiffre d aff, rendement et ce ? cause de la complicit? de certains de nos dirigeants. A y regarder on a l impression que les Burkinab? sont des moutons. Les journalistes doivent aller chercher les vrais infos avec les chiffres ? l’ appui et les publier comme ?a l’ opinion nationale saura que ces capitalistes consid?rent les burkinab? comme des sous hommes. Pourquoi
    il prenne pas le Niger,le Mali,le Togo, la Cote d’ Ivoire…….comme ?a. Peuple du Burkina l?ve toi

  2. Assez facile de dire que les travailleurs re?oivent tel ou tel prime. Avez vous d?j? vue un employeur qui accepte d’avoir tord ? Ces trop sucr? ce langage pour tromper la vigilance de l’opinion. Si celui qui a publier ce communiqu? pense avoir raison qu’il ait au moins l’audace de publier la grille de salaire de Brakina et le bulletin de la plus petite classe d’ouvriers. Pour que nous jugeons par nous m?me. Et qu’il ai aussi le courage de dire combien comme chiffre produit ces travailleurs en terme de milliards par an. Nous avons souvent honte de ces soci?t?s ?trang?res qui m?prise et maltraitent nos confr?res Burkinab?. Du reste qu’il augmente les travailleurs en fonction des autre filiale du groupe en Afrique.

  3. Peuple du Burkina, soyez vigilant et ne tomb? jamais dans la b?tise de mal jug?.
    Brakina/SODIBO est un Etat dans un autre Etat. C’est ce que les travailleurs ne veulent plus depuis le d?part du r?gime compaor? car c’est Fran?ois compaor? l’ami intime de ce DG arrogant qui a contribuer ? rendre ce Blanc l? z?l?.
    Demander tout simplement ? ce DG de donner les chiffres pour que l’opinion soit au courant de tout.
    Je vous assure qu’? la brakina les salaires de base vont de 80000 ? 110000 pour la majorit? de ces jeunes Techniciens sup?rieures et ing?nieurs, les 13i?me moi et 14i?me mois dont le PCA parle est le r?sultat d’un refus d’augmentation du salaire de base depuis longtemps alors ce DG il propose un 13i?me mois et g?le toutes augmentation pendant un bon moment. Et quand les D?l?gu?s repartent au lieu de toucher encore le vrai probl?mes du salaire de base qui n’est pas bon, il propose encore un 14i?me mois pour barrer le chemin ? toutes augmentation voulu. ET sachez bien que ce 13i?me et 14i?me mois dont il parle ne concerne que la base seulement qui ne d?passe pas les montant cit?s ci dessus.
    Quand ? l’assurance, il parle de 100% mais vous verrez avec les clinique t?moins la vraie version, tu est assur? ? 100% mais quand tu arrive ? la clinique tout les prix sont plafonner de tel sorte que tu ne puisse pas consommer les 1/3 de ton assurance. Les primes de logement ?tant de 5% des salaires de bases alors chers parents faites le calcul avec les montant cit?s ci dessus.Les indemnit?s de logement allaient de 6000 ? 13000 pour la plupart. Dans une n?gociation accord?e en 2014 les d?l?gu?s qui demandaient de revoir le logement au minimum ? 30000 selon le co?t de la vie, le DG trouve que c’est trop il fait une augmentation de 100% de la prime de logement, c’est ? dire au passe de 5% ? 10% du salaire de base et s’applique en totalit? en 2015. Ce qui fait que dor?navant la prime de logement passera de 12000 ? 23000. Mais dites moi, ? Ouagadougou ou ? BOBO c’est o? on peut avoir facilement maison ? Ces montant. Pendant que le chiffre d’affaire est ? 126 milliards, toute la charge du personnel y compris les expatri?s est ? 3 milliards, Dites au DG de vous donnez toujours des chiffres pour que vous puissiez comprendre.? la BRAKINA deux personnes font le m?me travail mais ils n’ont pas le m?me salaire. C’est dans quel pays on peut voir cela? Je crois que les travailleurs ont ?t? beaucoup indulgent t patient depuis la proc?dure judiciaire entam? en 2011. Et comme la sentence judiciaires est tomb?s le 15 Octobre 2014. Alors les travailleurs sont dans leur l?galit? et la Direction ne sachant pas par ou passer fait de tapage mensong?res sur les m?dias, mais bient?t , le peuple comprendra tout. Ici c’est le Burkina Faso, ce que burkinab? peut pas faire en France, nous allons pas l’accepter chez nous aussi. Dans toutes les brasseries du groupe castel en Afrique, c’est au Burkina que les travailleurs sont mal pay?s ? cause de la complicit? de nos dirigeants.M?me ? Braniger et Bramali ou leur chiffres d’affaires ne valent pas le 1/4 de ce que nous faisons ici au Burkina, ils sont deux fois mieux trait?s que les burkinab?s.

  4. Peuple du Burkina, soyez vigilant et ne tomb? jamais dans la b?tise de mal jug?.
    Brakina/SODIBO est un Etat dans un autre Etat. C’est ce que les travailleurs ne veulent plus depuis le d?part du r?gime compaor? car c’est Fran?ois compaor? l’ami intime de ce DG arrogant qui a contribuer ? rendre ce Blanc l? z?l?.
    Demander tout simplement ? ce DG de donner les chiffres pour que l’opinion soit au courant de tout.
    Je vous assure qu’? la brakina les salaires de base vont de 80000 ? 110000 pour la majorit? de ces jeunes Techniciens sup?rieures et ing?nieurs, les 13i?me moi et 14i?me mois dont le PCA parle est le r?sultat d’un refus d’augmentation du salaire de base depuis longtemps alors ce DG il propose un 13i?me mois et g?le toutes augmentation pendant un bon moment. Et quand les D?l?gu?s repartent au lieu de toucher encore le vrai probl?mes du salaire de base qui n’est pas bon, il propose encore un 14i?me mois pour barrer le chemin ? toutes augmentation voulu. ET sachez bien que ce 13i?me et 14i?me mois dont il parle ne concerne que la base seulement qui ne d?passe pas les montant cit?s ci dessus.
    Quand ? l’assurance, il parle de 100% mais vous verrez avec les clinique t?moins la vraie version, tu est assur? ? 100% mais quand tu arrive ? la clinique tout les prix sont plafonner de tel sorte que tu ne puisse pas consommer les 1/3 de ton assurance. Les primes de logement ?tant de 5% des salaires de bases alors chers parents faites le calcul avec les montant cit?s ci dessus.Les indemnit?s de logement allaient de 6000 ? 13000 pour la plupart. Dans une n?gociation accord?e en 2014 les d?l?gu?s qui demandaient de revoir le logement au minimum ? 30000 selon le co?t de la vie, le DG trouve que c’est trop il fait une augmentation de 100% de la prime de logement, c’est ? dire au passe de 5% ? 10% du salaire de base et s’applique en totalit? en 2015. Ce qui fait que dor?navant la prime de logement passera de 12000 ? 23000. Mais dites moi, ? Ouagadougou ou ? BOBO c’est o? on peut avoir facilement maison ? Ces montant. Pendant que le chiffre d’affaire est ? 126 milliards, toute la charge du personnel y compris les expatri?s est ? 3 milliards, Dites au DG de vous donnez toujours des chiffres pour que vous puissiez comprendre.? la BRAKINA deux personnes font le m?me travail mais ils n’ont pas le m?me salaire. C’est dans quel pays on peut voir cela? Je crois que les travailleurs ont ?t? beaucoup indulgent t patient depuis la proc?dure judiciaire entam? en 2011. Et comme la sentence judiciaires est tomb?s le 15 Octobre 2014. Alors les travailleurs sont dans leur l?galit? et la Direction ne sachant pas par ou passer fait de tapage mensong?res sur les m?dias, mais bient?t , le peuple comprendra tout. Ici c’est le Burkina Faso, ce que burkinab? peut pas faire en France, nous allons pas l’accepter chez nous aussi. Dans toutes les brasseries du groupe castel en Afrique, c’est au Burkina que les travailleurs sont mal pay?s ? cause de la complicit? de nos dirigeants.M?me ? Braniger et Bramali ou leur chiffres d’affaires ne valent pas le 1/4 de ce que nous faisons ici au Burkina, ils sont deux fois mieux trait?s que les burkinab?s.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *