Ministère de la fonction publique : Les GRH se plaignent du ministre

1004 27

Les Gestionnaires des ressources humaines (GRH) ne sont pas contents du ministre de la Fonction publique, du travail, et de la sécurité sociale, Augustin Loada, de même que de la nomination du nouveau directeur général de la Fonction publique. Ils le signifient dans cette lettre ouverte adressée au Premier ministre Isaac Zida.

Excellence Monsieur le Premier Ministre,

Par la présente, j’ai l’honneur d’attirer votre attention sur le mépris de Monsieur Augustin LOADA, Ministre de la fonction publique, du travail et de la sécurité sociale (MFPTSS), à l’endroit des Gestionnaires des Ressources Humaines (GRH) du département et sur la nomination du Directeur général de la fonction publique (DGFP) en Conseil des Ministres du mardi 30 décembre 2014.

Avant tout développement, permettez-moi de vous féliciter pour votre nomination et vous souhaiter beaucoup de succès pour votre mission qui est de mener à bien la « transition ».

Excellence Monsieur le Premier Ministre, il est vrai que la réussite de la « transition » pour aboutir à des élections crédibles et consensuelles est l’objectif principal de votre Gouvernement.

 Cependant, cela ne doit aucunement être un prétexte ni un droit pour certains membres de votre Gouvernement, à l’image de Monsieur Augustin LOADA, de piétiner ou négliger les acquis et les engagements des syndicats, représentants du personnel.

Suite à son installation à la tête du département le 26/11/2014, le ministère a rencontré les syndicats (SYNAGRH et SYNACIT) le 09/12/2014 pour recevoir leurs préoccupations et s’enquérir des engagements et accords du département avec ceux-ci, dans le souci de la continuité de l’Administration et d’un dialogue harmonieux. Cette démarche fut très appréciée par les syndicats du MFPTSS, notamment le SYNAGRH.

Excellence Monsieur le Premier Ministre,  la question de la valorisation de l’emploi de gestionnaire des ressources humaines (GRH) à travers leur nomination aux postes techniques relatifs à la gestion de la carrière des agents de l’Etat au ministère et dans les Directions des Ressources Humaines (DRH) a longtemps été l’un des points de discorde et de revendication entre les GRH et les autorités du MFPTSS.

Cette situation qui a été source de manifestations des GRH de par le passé, a conduit les autorités du MFPTSS à signer un accord avec notre syndicat qui prévoit «la nomination des GRH aux postes de gestion des ressources humaines au MFPTSS et dans les DRH »[1].

Excellence Monsieur le Premier Ministre, sans aucune intention de m’ingérer dans les choix du Gouvernement dans les nominations aux postes administratifs et sans nuire aux efforts de paix et de dialogue que vous prônez, votre collaborateur, Monsieur Augustin LOADA, en proposant la nomination d’un magistrat à la tête de la Direction Générale de la fonction publique (DGFP) en Conseil des Ministre du 30/12/2014, a soulevé l’indignation et le mépris des GRH du MFPTSS.

Le poste de DGFP est la cheville centrale et technique de gestion de la carrière des agents de l’Etat qui requiert des compétences et des habilités dans le domaine de la gestion des ressources humaines. C’est pourquoi, le syndicat a toujours exigé et discuté avec les autorités pour la nomination de Conseillers en gestion des ressources humaines à la tête de cette direction comme celles des autres directions du ministère et des DRH.

Excellence Monsieur le Premier Ministre,  comme si cela ne le suffisait pas, Monsieur Augustin LOADA tient de plus en plus des propos «dégradants et discriminatoires» à l’endroit des GRH et du SYNAGRH tels :

  • « … monsieur Elizé OUEDRAOGO n’est pas GRH mais c’est moi qui l’ai nommé ; celui qui n’est pas content qu’il vienne me voir… »[2];
  • « … je nomme qui je veux, je n’ai pas besoin du point de vue de quelqu’un …, si vous n’êtes pas d’accord avec cette nomination, faites ce que vous voulez, je préfère rendre ma démission plutôt que de discuter avec vous sur la nomination de Elizé,… »[3];
  • « … je ne suis pas lié aux engagements et aux accords que vous avez signez avec le Gouvernement sortant, … l’Administration n’est pas une continuité pour moi, car si c’était une continuité je n’allais pas être nommé à la tête de ce Ministère, … »[4]
  • « … je ne veux pas et je n’admettrai pas une contestation ou une manifestation des agents de mon ministère …, je ne veux pas que des agents publics de l’Etat se comportent comme des étudiants au campus, … »[5].

Excellence Monsieur le Premier Ministre, ce sont là quelques extraits des propos «dégradants et belliqueux» de Monsieur le Ministre de la fonction publique, du travail et de la sécurité sociale envers les agents et envers le syndicat.

Venant d’un homme de «Droit» de son rang dont on dit tout le bien du dehors et dans les media, c’est très décevant, inadmissible et regrettable.

Excellence Monsieur le Premier Ministre, les nominations dans les postes techniques administratifs doivent tenir compte des emplois spécifiques dans les administrations, du principe de management, de qualification et de valorisation des compétences de l’Etat. Ces genres de nomination sont à l’origine du dysfonctionnement, de l’indiscipline, du laxisme et du désordre dans les services.

Cette nomination, non seulement elle porte atteinte à l’image de la fonction gestion des ressources humaines et de l’emploi de gestionnaires des ressources humaines dans notre administration, mais suscite déjà l’indignation et la frustration de l’ensemble des GRH.

Excellence Monsieur le Premier Ministre, si aujourd’hui notre Administration se positionne comme un modèle dans la sous-région en matière de gestion des ressources humaines, c’est en grande partie grâce à la détermination et à l’abnégation des GRH. Paradoxalement, les GRH sont victimes de pratiques qui impactent négativement leur ardeur et leur engagement à la tâche et partant de toute l’Administration Publique.

Excellence Monsieur le Premier Ministre, je vous sais épris de dialogue et soucieux du bon fonctionnement des services publics. C’est pourquoi, je viens très respectueusement, à travers cette lettre, attirer votre attention sur le comportement et les propos du ministre.

Dans le souci d’éviter toute manifestation probable des GRH et garantir le dialogue et la concorde entre le syndicat et les autorités du Ministère, au nom des GRH, j’exige :

  • l’interpellation du Ministre Augustin LOADA sur son comportement et ses propos dégradants et belliqueux envers les agents ;
  • le respect et la poursuite du dialogue inclusive entre les autorités en charge de la fonction publique et le syndicat (SYNAGRH) ;
  • l’inclusion des syndicats dans les instances de gestion et de concertation du Ministère ;
  • l’amélioration des conditions de travail et de vie des agents du MFPTSS ;
  • le respect et la poursuite des engagements pris par les autorités du Ministère avec le syndicat (voire le PV du 17/07/2014) ;
  • la nomination de Conseillers en Gestion des Ressources Humaines au poste de Directeur général de la fonction publique et dans les autres postes de gestion.

Excellence Monsieur le Premier Ministre, notre pays déploie déjà des efforts pour sa sérénité et la bonne gestion des services publics. Il est donc nécessaire que certains membres de votre Gouvernement ne contribuent pas à saper ces efforts en permettant des nominations «partisanes», et en tenant des propos «dégradants et belliqueux» envers les agents.

Tout en espérant sur votre compréhension, je vous prie d’agréer, Excellence Monsieur le Premier Ministre, l’expression de mes considérations distinguées.

Souleymane ZOROME

Ampliation:

le SGG-CM

– Archives


[1] Voire le PV de concertation du 17/07/2014, page n°4 ;

[2] Extrait de propos tenu par le ministre le 06/01/2015 lors de l’installation du DGFP ;

[3] Extrait de propos tenu par le ministre le 16/01/2015 devant le bureau national du SYNAGRH ;

[4] Extrait de propos tenu par le ministre le 16/01/2015 devant le bureau national du SYNAGRH ;

[5] Extrait de propos tenu par le ministre le 23/12/2014 devant les agents de la DGFP/MFPTSS.



B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Article similaire

Il y a 27 commentaires

  1. Salut camarades ne nous laissons pas distraire. Nous invitons Mr le ministre ? pr?ter un oreille attentive face a nos revendications. Ce que vous n’accepterez qu’on vous fasse ne le faite pas avec les autres. La FP r?gorge de cadres a meme d’occuper cette poste qui est technique.

  2. Je voudrais juste qu’on nous enumere les attributs du DGFP et l’organigramme actuel de cette Direction pour qu’on comprenne mieux

  3. vous pathetique par vos propos.si vous-vous connaissiez vraiment en emploi et profile,vous devriez commencer par lutter contre les injustices au MATDS.Le MFPTSS a un emploi specifique:la GRH.ayez pour une des couilles pour aboyer chez vous au lieu de le faire chez le voisin.on ne sait meme pas pour quelle chapelle vous precher.que les ignorants se taisent!

  4. je voudrais dire merci ? mr zorom? pour sa clairvoyance .mais je ne peux m’empecher de repondre ? ceux qui s’acharnent sur lui,pour leur dire que si les fonctionnaires rencontrent toujours des probl?mes dans leurs carri?res,c’est parceque,pendant longtemps on a laiss? nommer n’importe qui.que seront les finances publique si le dg des impots etait un medecin?que serait notre arm?e si le chef d’etat major ?tait un financier.ne soyons pas refractaires au changement.si le poste de DGFP ?tait destin? au administrateurs civils de par le pass?,sachez qu’aujourd’hui,il ya une nouvelle donne.l’emploi de GRH,est cr?e pour occuper avec dexterit? ce poste parmi tant d’autres.avez vous vu un Grh haut commissaire?dites ce que vous savez sur votre emploi,ne meprisez la grh.qu’est ce vous en savez?en plus si tout le monde se dote d’un diplome de GRH,cela demontre l’importance de ce emploi dans la vie d’une organisation.bref,ceux qui sont phase avec la societ? humaine en savent quelque chose.merci encore SG

  5. c? bien trop facile de dire que le ministre a droit d nommer ki il veut. Cela doit se faire selon des crit?res de comp?tences si vs savez c que veu dire LA COMPETENCE.j'en doute tres fort mem etant DG d'un cabinet. Ce sont c? pratiques ne n?potisme, de copinage ki tire de jours en jours notre administration vers le bas.Mettons l'homme k'il faut a la place k'il faut.juste xa et tout ira mieux en mieux dans ce pays

  6. Mr Marcel Kafando , c? bien trop facile de dire que le ministre a droit d nommer ki il veut. Cela doit se faire selon des crit?res de comp?tences si vs savez c que veu dire LA COMPETENCE.j'en doute tres fort mem etant DG d'un cabinet. Ce sont c? pratiques ne n?potisme, de copinage ki tire de jours en jours notre administration vers le bas.Mettons l'homme k'il faut a la place k'il faut.juste xa et tout ira mieux en mieux dans ce pays.

  7. M0 OUED, j'ai l'impression que vous confondez postes politiques et postes techniques ou administratifs. Ministre c'est un poste politique, Pr?sident c'est un poste politique. SG, DG dans un minist?re ne sont pas des postes politiques. La bonne gouvernance, c'est placer les personnes qu'il faut ? la place qu'il faut.

  8. je voudrais inviter Monsieur ZOROME a revoir sa copie, car le poste de DG de la fonction revient naturellement a un Administrateur Civil. revoyez lhistoire de la cr?ation de la fonction publique et vous comprendrez. en faites, je pense que vous les GRH sont entrain de tuer la fonction publique car vous confondez fonction publique et gestion des ressources humaines. or fonction publique veut dire dabord, service public, administration publique. vous vous rendrez donc compte que la gestion des RH nest qune infime partie de la fonction publique. Cons?quence, vous etes entrain de tuer l?administration publique, parce que vous ?tes entrain de la reduire a la simple gestion des ressources humaines. consequence, le minist?re de leconomie et des finances est entrain de recuperer les attributions du MFPTSS, puisque les agents ‘GRH) en loccurence, ne maitrisent pas ladministration, mais simplement les RH. actuellement, cest le MEF qui fait le travail de fonction publique et le MFPTSS fait le travail de gestion des RH. on devrait meme dans ces conditions, revoir lappelation du minist?re en (minist?re de la gestion des ressource humaines, du travail et de la securit? sociale) et creer un vrai minist?re en charge de la fonction publique c’est-?-dire de l’administration publique. conclusion, Monsieur ZOROME, vous vous battez pour un poste, qui devrait normalement etre occup? par un administrateur civil. et les administrateurs sont en route, ils arriveront bientot

  9. Idrissa Diarra Votre analyse me semble objective. Voyez vous, quand on a un arr?t dans une cause, on ne voit pas forcement tous les contours du probl?me en cause; en effet, tous les esprits, tous les efforts sont cristalis?s;

  10. Yacouba Ouedraogo Monsieur Ouedraogo, salut!
    D'abord merci pour votre commentaire qui se fait dans le respect de crit?re de courtoisie dans le d?bat.
    Je dis d'abord que nul part, je n'ai condamn? M. Zorom?,l'auteur de cet ?crit. Je lui ai juste apport? des conseils qui peuvent lui ?tre utile pour la cause expos?e, tout en lui t?moignant ma compassion.
    Ensuite, M. Ouedraogo, je suis d?sol? mais si je me sens disponible en terme de temps et d'id?es ? apporter, ce d?bat devient mien, tout comme celui d'autrui ? partir du moment o? il est port? sur la place publique…
    La place publique ne suppose pas que syst?matiquement, tous soient li?s ? la cause de l'auteur. Si tel ?tait le cas, vous pourriez dire aussi ? tous ceux qui soutiennent le propos, de se mettre hors du d?bat, pour la m?me raison, parce que, ignorant le fond du d?bat!
    Le fond d'un d?bat, ? mon sens, n'est seulement ce qui est expos? par une partie des protagonistes en conflits. Il suppose l'?coute de toutes les parties et m?me d'autres observateurs avant de proc?der ? certaines analyses. Et j'esp?re franchement que Monsieur Zorom? y a s?rieusement m?dit? avant de susciter cette tribune…

    Bref, vous savez qu'aujourd'hui, avec le ph?nom?ne du ch?mage, les jeunes finissent par avoir des comp?tences diverses, ? force de passer d'un Master ? un autre? Et ce n'est pas eux seulement. Combien sommes-nous de l'Administration publique, qui continuons ? suivre des cours dans des instituts sup?rieurs et universit?s, qui pour obtenir un Master en gestion des projets, qui pour un Master en GRH, en Syst?me d'information g?ographique (SIG), en communication, en sociologie, en ?conomie, en droit, etc. Combien sommes nous ? avoir obtenu le Doctorat apr?s plusieurs ann?es de service dans l'Administration publique avec le niveau de la Ma?trise?
    Ce qui m'am?ne d'ailleurs ? cette question: l'Administration r?mun?r?-t-elle toutes ces nouvelles comp?tences mises ? son service, par l'agent qui s'am?liore en se formant ? ses propres frais? L'agent disposant d'un Doctorat ou d'autres Masters acquis plus tard, peut-il continuer ? travailler comme s'il n'avait pas acquis ces nouvelles comp?tences?
    Voyez-vous qu'en participant au d?bat, sans condamner M. Zorom?, je contribue au contraire ? l'enrichir, parce que vous avez d? apporter les r?ponses qui pourraient int?resser d'autres lecteurs qui restaient probablement surr leur soif sur certains points.
    Acceptons la contradiction, surtout, lorsque nous d?cidons de rentrer dans l'ar?ne publique.
    J'aimerais qu'on poursuive par mail que je vous communique. SALUTATION RESPECTUEUSE!
    [email protected]

  11. Soyons s?rieux! Donc il faut ?tre GRH pour ?tre Ministre de la Fonction publique? Quel profil faut-il donc avoir pour pr?tendre ? la Pr?sidence du Faso? ET pourtant j'ai vu une certaine Mme Mich?le Alliot-Marie, Ministre de la D?fense en France…Pourtant elle est Prof de Droit public (M?me pas militaire)! Ce n'est pas forc?ment les cadres-types qui sont les mieux plac?s pour assumer les hautes responsabilit?s. Vraiment, certaines revendications risquent de discr?diter les pr?occupations les plus fond?es…Ouvrons donc l'oeil pour ne pas jeter le b?b? avec l'eau du bain!

  12. Monsieur les syndicalistes, laisser le ministre travailler. Donc un GRH ne peut pas ?tre nomm? dans une autre fonction autre que dans le domaine des RH. parcourez d’abord le CV du nouveau directeur de la fonction. Qui au BF n’a pas dipl?me de GRH

  13. Pourquoi simplement ne pas mettre l'homme qu'il faut ? la place qu'il faut pour ?viter les contestations l?gitimes. On a chass? SAGNON parce qu'il n'?tait pas l'homme qu'il faut pour le poste de ministre de la culture, fait pareil pour DJIGUIMDE, DG CAMEG…alors un vrai probl?me de casting des comp?tences se pose. Il y aura toujours des revendications si les gouvernants veulent promouvoir des membres de leur famille, de leur secte, de leur carr? d'amis, ….au lieu de voir les profils. Nous devons, en tant que citoyens honn?te d?fendre les bonnes causes. Vous ne verrez jamais un GRH nomm? DAF, ce n'est pas sa formation et le minist?re de l'?conomie et des finances y veille. Pourquoi le minist?re de la fonction publique ne peut pas veiller ? ce que les postes de comp?tence de GRH soient occup?s par des GRH? Toujours l'homme qu'il faut ? la place qu'il faut

  14. Monsieur DIARRA, sans chercher ? vous vexer vous vous immiscez dans un d?bat sans chercher ? comprendre les contours. Monsieur ZOROME est d'abord un citoyen de ce pays, ensuite un GRH et enfin le responsable du syndicat des GRH du public. De l'une ou l'autre casquette, il peut ?crire m?me au pr?sident de la r?publique pour attirer son attention sur dtoute chose qu'il juge en d?phasage avec les bonnes pratiques. Il ne parle pas dans le vide, il a brandi un document document dans lequel l'administration s'est engag?. Aussi, voudrais-je ajouter qu'il ne faut pas confondre un poste politique o? tout le monde peut y aller et un poste technique. Un poste technique doit obligatoirement ?tre occup? par un technicien du domaine si on veut cultiver l?efficience. Tu es g?ographe et tu n'accepteras pas qu'on vienne nommer un GRH ? la t?te d'une direction technique de g?ographie. Alors ne cherche pas ? d?fendre l?ind?fendable. En tant que GRH monsieur ZOROME est mieux arm? pour savoir qui doit occuper tel poste qu'un g?ographe. il a ?t? form? pour ?a: ce n'est pas une interpr?tation de cartes. C'est un seul cas tu dis mais non, la lutte n'a pas commencer aujourd'hui encore moins avec LOADA et le gouvernement renverser avait ? un certain moment pris la vraie mesure de la chose, ce qui a conduit ? cet engagement. Tu te souviens au moins de la nomination d'un AASU au minist?re de l'action sociale qui a ?t? rapidement corrig? sous l'action du syndicat. cette nomination d'un magistrat, j'ai beaucoup de respect pour les magistrats, au poste de DGFP est un vrai recul. C'est encore insultant de voir qu'on a nomm? un magistrat pour remplacer un conseiller GRH dans un poste technique , de la plus haute importance de GRH. Il a ?t? former pour appliquer le droit et administrer la justice et non pour manager les ressources humaines. Donc reste dans ta g?ographie et laisse les GRH lutter pour la cause de leur emploi.

  15. Ce gestionnaire des RH se prend pour qui. Il y a dans tous les ministeres des agents qui sont nommes sans pour autant etre du domaine mais qui dispose des atouts pour faire avancer un service. Est-ce que tous les ambassabeurs du Burkina dans les autres pays sont des diplomates? Est-ce que tous les Prefets, Haut-Commissaires, Gouverneurs sont des Administrateurs civils.
    Que cahe ce gestionnaire des RH au Ministeres de la Fonction Publique lorsqu’on sait que c’est le ministere le plus pourri. Mr. le Ministre, vous avez interet a vous debarrasser de ce monsieur qui pense qu’il est la seule personne indiquee pour nommer ou occuper la place. Il y a combien de gestionnaires en RH qui ne sont pas nommes et peut etre sont plus competents que ce dernier qui se plaind. Il y a lieu de voir comment il a ete nomme a ce poste et chercher a fouiller dans sa gestion car il ne semble pas vouloir se faire controler. Mettez de la discipline dans ce ministere qui gere les agents de l’Etat.

  16. slt. tous ceux qui parle dans le vide en soutenant cette nomination faite par le Pr Loada qu’ils sachent que c’est de la pure et simple copinage, du client?lisme et de la camaraderie qui n’a rien ? voir avec ce que vous appelez “comp?tents”. l’homme fait de la nomination de ses coll?gues du CGD et vous appelez cela de la comp?tence? donc avec ce gouvernement de transition il faut donc ?tre un ami ou un copain d’un ministre pour ?tre nomm?. regardez plut?t les nominations faites hier le 27/01/2015 vous vous rendrez compte que tous les nomm?s viennent du CGD et certains n’ont m?me pas de matricule.vous appelez ?a aussi de la comp?tence de Loada?
    Svp avant de juger les GRH chercher ? connaitre les matricules de ceux qu’il vient de nomm?s et vous verrez qu’ils ne sont m?me pas d’abord engag?s ou recruter par la fonction publique.
    La transition doit-elle dire le remerciement des amis et copains?je croix que non!
    car on dit: “quand on ne dort pas avec un coq on ne peut pas savoir qu’il …” donc arr?tez de soutenir des ministres qui font du copinage.
    heureusement que la transition n’a que quelques mois devant elle

  17. Avec tout le respect que j'ai pour les comp?tences de chacun, je voudrais seulement relev? que "la fonction de nomination prime sur le grade" . Si tel est votre intention de ne pas perturber la transition et lui assurer un succ?s pourquoi ne pas accompagner ce homme de DROIT a r?ussir sa mission en le conseillant. Attention a ne pas rendre nos minist?res ingouvernables. Cordialement

  18. O? allons nous avec cet ?go?sme? D?puis quand on doit faire un referendum pour nommer un individu? Dans votre logique seul un GRH peut moderniser notre administration? Corpatisme aveugle ne m?ne nulle part. Que Loada ne c?de pas. Saviez vous que des SG de ministere ne sont forc?ment pas des techniciens? Notre fonction publique a plus besoin de v?ritables r?formes donc d’hommes capables d’id?es nouvelles qu’ils soient m?caniciens ou m?nuisiers! Ne voyez vous pas de GRH nomm?s ? d’autres postes que de gestionnaire des ressources humaines? Vous ?tes tomb?s si bas d?h. Mais Loada a bien raison car le r?gime d?chu, obnibul? par le pouvoir a fragilis? l’autorit? avec des compromis inutiles. Nous ne gagnons rien avec cette mesquinerie. Loada n’est pas un saint mais jouie de notre estime. De l’eau dans votre vin et occupez vous d’aider le nouveau DG que de pialler. Notre syst?me de GRH est si bien tel que vous le dites? Chatouillez vous pour rire. Combien de fonctionnaires font des pieds et des mains pour leurs dossiers de carri?re avec souvent des d?ceptions inqualifiables? Je suis s?r que beaucoup de fonctionnaires en souffrent!

  19. Monsieur Zorom?! je voudrais vous dire amicalement une chose.
    D'abord, je ne minimise pas votre pr?occupation; mais elle aurait un peu plus de valeur, en tant que Agent public, si vous l'?criviez par exemple avec un titre de responsabilit? particuli?re. Par exemple, SG syndicat GRH, etc.
    Mais comme cela, ? titre presque personnel, m?me si on apprend dans la lettre que vous d?fendez l'int?r?t des GRH en tant que probable Conseiller GRH votre lettre reste faible!
    Il y a beaucoup d'?l?ments, ? l'analyse du contenu de la lettre qui peuvent donner l'impression d'un r?glement de compte (qui peut ?tre justifi?), apr?s frustration, suite ? un mot de votre interlocuteur qui vous aurait choqu?!
    Il me semble qu'il ?tait plus int?ressant de discuter de fa?on soutenue avec certains interm?diaires d'abord, parce que, votre correspondance laisse voir que les "propos d?gradants" dont vous faites allusion, ont provoqu? la distance, la fracture et une certaine rupture de dialogue…
    A mon humble avis, cette seule nomination d'un Juriste, ne saurait ?tre une menace ? la promotion de Conseillers GRH. Le Ministre peut avoir une ORIENTATION DONNEE durant son exercice, qui peut l'amener ? me nommer moi, dans ma qualit? G?ographe-planificateur, comme DG de la Fonction publique. O? se trouve le probl?me? Le plus important est que nomm? ? ce poste, je prenne ? coeur les pr?occupations des GRH, en en nommant comme collaborateurs directs et en prenant en compte l'int?r?t des Conseillers GRH.
    Voyez vous, j'ai d'autres profils, c'est-?-dire, d'autres comp?tences par exemple qui ne sont pas celles reconnues dans l'Administration publiquesous le matricule, cela ne fait pas de moi un incomp?tent, si je m?int?resse beaucoup ? la GRH ? travers ma culture.
    Franchement, faisons l'effort de ne pas st?r?otyper certains profils ? certaines postes de nominations et en faire une exigence pour son sup?rieur hi?rarchique. Dites vous M. ZORORE, que demain, on peut vous nommer dans ma Direction, qui est tr?s technique et nouveau pour le Burkina Faso! Le plus important serait que vous soyez ouverts aux concepts du domaine et que vous soyez disponible ? apprendre aupr?s de vos collaborateurs.
    Essayons souvent de discuter dans les coulisses, pour r?soudre certains probl?mes ? port?e de main. Laissons la presse intervenir quelques fois ? l'ultime phase, notamment pour ce qui concerne les agents publics.
    Sinon, ? certaines allures, le Premier Ministre va craquer et la cons?quence tombe sur nous tous dans cette fragile Transition en cours…
    Soyez rassur?s de ma compassion M. ZOROME, et ne n?gligez pas certaines m?thodes discr?tes, mais efficaces et avantageuses pour toutes les parties en conflit!
    Salut!
    [email protected]

  20. GO? allons nous avec cet ?go?sme? Depuis quand on doit faire un referendum plus nommer hn individu? Vous avez quel niveau chers messieurs. Dans votre logique seul un GRH peut moderniser notre administration? Corpatisme aveugle ne m?ne nulle part. Que Loada ne c?de pas. Saviez vous que des SG du ministere ne sont forc?ment des techniciens? Notre fonction publique a plus besoin de v?ritables r?formes donc d’hommes capablzs d’id?es nouvelles qu’ils soient m?caniciens ou m?nuisier! Ne voyez vous pas de GRH nomm?s ? d’autres postes que de gestionnaire des ressources humaines? Vous ?tes tomb?s si bas d?h. Mais Loada a bien raison car le r?gime d?chu, obnibul? par le pouvoir a fragilis? l’autorit? avec des compromis inutiles. Nous ne gagnons rien avec cette mesquinerie. Loada n’est pas un saint mais jouis de notre estime.

  21. salut, j'invite l'ensemble des GRH ? l'engagement et ? la lutte pour la d?fense de nos int?r?ts moraux et mat?riels. Je lance ?galement un appel ? la solidarit? et ? l'union des GRH pour la valorisation de l'image de notre emploi que certains qui se disent ''GRH de fait'' veulent la ternir. Cette publication sur les propos du ministre A. L n'est qu'une petite partie. La transition oui, mais nos droits syndicaux ne doivent pas ?tre pi?tin?s. Ensemble pour la lutte!

  22. f?licitation mon SG pour la lettre ouverte et pour la d?fense des int?r?ts des GRH. On n’attendait que ce message pour aller en lutte!

  23. C’est le m?me Zorom? du MPP l?? C’est l?che quand m?me. Imagine si on laisse les gars qui fraudaient aux concours sous Blaise, si le travail est bacl? qui emporte la responsabilit?? Et puis, vos points de suspension montre que vous avez hacher ls vraies paroles de Loada

  24. C’est tr?s d?cevant de la part de Loada qu’il fasse du copinage dans son minist?re. Loada vous ternissez votre image car on croit que vous ?tes saint .

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *