VIH/SIDA : Intégrer l’approche genre dans la prévention

463 0

Le secrétariat permanent des organisations non gouvernementales (SPONG) a organisé un atelier de formation sur la systématisation du genre dans les activités de prévention du VIH/SIDA et des IST. Cette formation a eu lieu ce 27 janvier 2015, au profit d’une trentaine d’ONG et associations de développement, venues de Ouagadougou et des provinces.

L’atelier de formation sur la systématisation du genre dans les activités de prévention du VIH SIDA et des IST organisé ce 27 janvier 2015 par le SPONG avait pour objectif global la contribution à l’appropriation du genre en tant qu’approche à la fois globale et spécifique de gestion des actions de développement favorisant la participation et la prise en compte efficace des besoins et intérêts des groupes défavorisés ou marginalisés.

Afin que les participants l’intègrent aisément dans les activités professionnelles, le formateur Adama Tega leur a donné un aperçu sur l’approche genre, son intégration systématique dans les activités de prévention du VIH SIDA et le suivi des inégalités de genre dans les activités.

«Les fonctions sont biologiquement fondées, (…) les rôles définis par la société», comme mentionné dans le support de formation. De ce fait, le genre désigne des manières d’être et de penser particulières, des comportements imposés par la société, des attentes spécifiques associées à chaque sexe, à chaque différence biologique.

Aussi les problèmes laisseraient-ils des inégalités favorables à une situation biologique distinguée, donc défavorables à une autre.

Le formateur
Le formateur

En ce qui concerne l’intégration systématique du genre dans les activités de prévention du VIH/SIDA, le formateur a proposé d’être professionnellement « Genre sensible », d’avoir de la méthode, de questionner régulièrement le genre, d’analyser les différences et formuler les réponses et enfin faire valoir les critères d’égalité dans tout le cycle de l’activité de conception, d’exécution et d’évaluation.

Avant de libérer les participants, Roukiatou Ouédraogo, chargée de communication du SPONG et modératrice des échanges, a également présenté le plan d’action SIDA du SPONG.

Mouniratou LOUGUE       

Burkina24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *